Actuellement à l’affiche : Théâtre des Nouveautés

Le syndrome de l'écossais jusqu'à 10% de réduction

1
2
3
4
5
  • 74 avis
Théâtre des Nouveautés Paris | du 06 octobre au 31 décembre 2016 | Durée : 1h45
COMEDIE & BOULEVARD, Coups de coeur, Sélection Comédie, Tête d'affiche
RESERVER

À partir de 45 € au lieu de 50 €

How to become parisian in one hour ? jusqu'à 30% de réduction

1
2
3
4
5
  • 42 avis
Théâtre des Nouveautés Paris | du 24 septembre au 31 décembre 2016 | Durée : 1h10
HUMOUR & CAFE THEATRE, Coups de coeur, En langue étrangère, One (wo)man show, Pour adultes
RESERVER

À partir de 20 € au lieu de 24 €

 

Prochainement à l’affiche

Un animal de compagnie jusqu'à 12% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Nouveautés Paris | du 19 janvier au 30 avril 2017 | Durée : 1h30
COMEDIE & BOULEVARD
RESERVER

À partir de 37 € au lieu de 42 €

 

Anciennement à l’affiche

Le syndrome de l'écossais

1
2
3
4
5
  • 74 avis
Théâtre des Nouveautés Paris | du 15 janvier au 30 avril 2016 | Durée : 1h45
COMEDIE & BOULEVARD, Coups de coeur, Sélection Comédie, Tête d'affiche

Spectacle terminé depuis le 30 avril 2016

 

Théâtre des Nouveautés

  • Accueil du public

La salle est accessible aux personnes à mobilité réduite, merci de le préciser avant votre commande au 01 40 13 84 65 (pour vérification des disponibilités).

De nombreux bars et restaurants se trouvent à proximité, un petit bar se situe aussi à l'intérieur du théâtre.

La salle est climatisée et dispose d'un vestiaire.

  • Depuis 1827, une histoire mouvementée marquée par Feydeau, Brasseur et la passion de la comédie.

Le Théâtre des Nouveautés, premier du nom, fut inauguré le 1er mars 1827 sur l’emplacement du Passage Feydeau entre le théâtre du même nom et la Bourse. Présentant des vaudevilles et des opéras comiques (Berlioz y fut même choriste en 1827) il dû faire face à nombre d’interdictions de la part de la censure et à la rivalité avec l’Opéra Comique. Le 15 février 1832 le Théâtre des Nouveautés première version fermait ses portes.

La carrière du second fut fulgurante : ouvert le 17 avril 1866 au 60, faubourg Saint-Martin, il brulait entièrement quelques mois plus tard le 5 décembre. C’est un comédien dont le nom résonne encore aujourd’hui par le talent de ses descendants, Jules Brasseur, qui préside à la naissance du troisième Théâtre des Nouveautés au 20, boulevard des Italiens.

Georges Feydeau y crée toutes ses grandes pièces
Sous la direction de Martineau qui avait succédé à Brasseur, à l’époque où le Boulevard se terminait toujours chez Maxim’s, Georges Feydeau, qui restera la figure emblématique de ce Théâtre, trouva aux Nouveautés un lieu idéal. Toutes ses grandes pièces y furent créées : de La Dame de chez Maxim’s à La Puce à l’oreille, en passant par Le Fil à la patte et Le Dindon sans oublier La Main Passe, L’Hôtel du libre échange et ses chefs-d’œuvre en 1 acte : On purge bébé et Mais n’te promène donc pas toute nue. Feydeau fut la providence des Nouveautés en lui assurant une prospérité heureuse : le Théâtre accueillit 1032 représentations de Champignol malgré lui jusqu’au 30 juin 1911, date de la destruction du Théâtre pour le percement de la rue des Italiens.

C’est le 21 avril 1921 que Benoit Léon Deutsch inaugura l’établissement qu’il avait demandé à l’architecte Adolphe Tiers d’édifier ; le quatrième Théâtre des Nouveautés était né, la coquette salle d’aujourd’hui. Les plus grands interprètes (Michel Simon, Marguerite Morèno, André Luguet, Gaby Morlay, Bourvil, Arletty, Jacques Fabbri, Suzanne Flon, Robert Lamoureux...) se mirent au service des plus grands auteurs de la Comédie de Boulevard : Tristan Bernard, Jacques Deval, André Roussin, Raymond Castan, Marc Gilbert Sauvageon. En 1973, une nouvelle directrice, Denise Moreau Chantegris prend les rênes du théâtre en faisant alterner avec succès les grandes comédies du répertoire avec les pièces de l’auteur « maison », Jean Barbier son époux, dans le meilleur esprit du théâtre de boulevard.

Aujourd’hui, des choix éclectiques et ambitieux
En juillet 2010, Pascal Legros prend la direction de ce haut lieu historique du vaudeville et de la comédie légère. Le Théâtre des Nouveautés poursuit sa quête du divertissement en présentant aujourd’hui les auteurs les plus talentueux du genre : Eric Assous, Michel Munz, Gérard Biton...

Avis du public : Théâtre des Nouveautés

0 Avis

1 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Laurent K. 25 mai 2013

    RE: Nouveautés Nous sommes allez voir Cher Trésor dans ce théâtre. La pièce est drôle, bien écrite et très bien joué mais le placement laisse plus qu'à désirer: Toutes les places doivent être vendu comme de "1ere catégorie " sauf vraiment les plus mauvaises alors que cela ne justifie pas. Il n'y avait plus de 1ère catégorie lorsque nous avons réservé, pour des places de 2eme catégorie à 50€ nous étions à la corbeille dans une loge, sur une chaise au 2eme rang. Les gens devant nous étaient en 1ere catégorie, donc au 5eme rang du balcon mais cela ne méritait pas. Je pense que la 3 eme catégorie était dans le couloir ! Et impossible de trouver un plan de salle clair pour ce théâtre »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?