Théâtre de la Bastille

1
2
3
4
5

76, rue de la Roquette, 75011 Paris



Bar

,

Bastille

,

Salle climatisée



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Art jusqu'à 29% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Bastille Paris | du 02 au 30 juin 2017
COMEDIE & BOULEVARD, Sélection Comédie
RESERVER

À partir de 29,50 € , 21 € pour les adhérents

Après coups ( projet un-femme n°2) jusqu'à 28% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Bastille Paris | du 30 janvier au 05 février 2017
CONTEMPORAIN, MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine
RESERVER

À partir de 26,50 € , 19 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Lisbeth Gruwez dances Bob Dylan

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Bastille Paris | du 28 novembre au 03 décembre 2016 | Durée : 45 minutes
MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine, Pop, rock & folk, Rencontres Chorégraphiques de Seine-St-Denis

Spectacle terminé depuis le 03 décembre 2016

 

Photos & vidéos

Théâtre de la Bastille

  • Accueil du public

La salle est accessible aux personnes à mobilité réduite, merci de le préciser avant votre commande au 01 40 13 84 65 (pour vérification des disponibilités).
La salle est climatisée.
Le retrait des places peut s'effectuer 1 heure avant le début du spectacle.

  • Qui est la Bastille ?

D’abord, deux plateaux assez vastes, plantés devant les salles, juste devant ; dans une intimité unique. Voisins des grandes institutions parisiennes, nous n’en finissons pas d’aimer les chemins de traverse, les levers de lune, les joies inquiètes et les inquiétudes ébouriffées. La bastille, c’est d’abord un mouvement ; le seul théâtre aujourd’hui à Paris qui n’a pas enlevé son nez rouge. Nous n’oublions pas que le théâtre n’est jamais un art aussi essentiel que lorsqu’il ne se prend pas au sérieux. Nous savons qu’un grand théâtre est celui qui fait circuler du désir. Désir d’artistes, désir de spectateurs, désir d’inattendus partagés.

Ainsi nous essayons de composer des programmes qui rythment votre curiosité. Une des plus grandes compagnies américaines peut côtoyer un italien inconnu, un flamand flamboyant peut précéder un français débutant, tandis que comme une photo sortant du bac, apparaît l’image de fidélités têtues et d’aventures réfléchies.

Nous aimons trop le théâtre pour en faire un genre. C’est pourquoi les chorégraphes côtoient les metteurs en scène qui peuvent rencontrer des musiciens. C’est pourquoi une mémoire se construit autour de ce théâtre si cher à nos vies. C’est souvent à la bastille qu’on a vu... pour la première fois. On le dit, on l’oublie, on le retrouve, tant d’artistes se sont découverts ici, tant de spectateurs ont applaudi ce qu’ils ignoraient voir un jour. En déjà presque vingt ans, la liste serait longue de ceux qui ont fondé notre passion.

Cette curiosité artistique fonde notre responsabilité publique. La bastille est un paradoxe. Exactement : quelque chose qui contredit la norme ; Nous ne sommes pas étrangers à la " doxa " , nous en sommes la marge. J’aimerais que nous en représentions l’insolence. Ce n’est pas chose aisée, mais c’est ainsi que je me représente la situation la plus juste de la bastille à l’intérieur de cet espace aujourd’hui trop informel du théâtre public. Celui-ci se reconnaît à sa dignité, c’est-à-dire à sa capacité à ne pas être vulgaire. Ne pas être vulgaire, c’est être libre. Le théâtre public devrait être libre (de quoi ? du commerce) et un peu plus encore : inventif et joyeux. Il y a du travail ! Plus léger que d’autres, beaucoup plus pauvre aussi, mon rêve tient à ce mélange d’insolence et de pertinence sans lesquelles je ne comprends pas " l’actualité " .

Notre projet quotidien prend donc forme : un peu clown, un peu poulbot, très attentif, cultivé si possible pour travailler, simple au résultat, ouvert à tous, mais : inattendu le plus souvent.

Jean-Marie Hordé, directeur

Avis du public : Théâtre de la Bastille

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire