Une chambre en Inde

Cartoucherie - Théâtre du Soleil , Paris

Du 05 novembre 2016 au 10 février 2017
Durée : 4 heures avec un entracte

CONTEMPORAIN

,

A ne pas manquer

,

Coups de coeur

,

Grand spectacle

,

Sélection Evénement

,

Sélection Pièce d'actualité

La nouvelle création collective du Théâtre du Soleil d'Ariane Mnouchkine a commencé à voir le jour à Pondichéry. Joué, chanté, dansé, c'est un grand spectacle foisonnant qui emprunte à Bollywood, au clown et à l'actualité. Un événement !
Continuer la lecture

Spectacle complet

 

Photos & vidéos

Une chambre en Inde

De

Jean-Jacques Lemêtre

Mise en scène

Ariane Mnouchkine

Quand une date est complète sur Theatreonline, il peut rester des places au Théâtre du Soleil !

Les représentations auront lieu pendant plusieurs mois (calendrier en cours). Le spectacle est joué en intégrale uniquement, avec un entracte de 15 minutes en semaine, et de 30 minutes les samedis et dimanche, avec possibilité de se restaurer.

Avec la participation exceptionnelle de Kalaimamani Purisai Kannappa Sambandan Thambiran.

  • Soirée du 31/12

Le 31/12, passez votre soirée au Théâtre du Soleil ! Après la représentation, vous dégusterez le repas concocté spécialement pour l'occasion et réveillonnerez avec toute la troupe. Le prix du repas est inclus dans la réservation.

Menu disponible ultérieurement.

  • Extraits du Journal de Cornelia

Nous étions comme des réfugiés de l’Histoire. Autour de notre chambre les Temps étaient déchaînés. Nous nous demandions ce qui nous arrivait, nous les gens les plus divers, mais unis par le même souci, nous nous demandions comment nommer Ça, ce chaos. (L’air était bouillant.) À travers les portes-fenêtres on entendait les bruits de l’Inde, cette manif perpétuelle. Il ne dort donc jamais, ce continent ?
Nous voulions la Vie, comprendre ses Violences folles.

Nous avions l’impression que le monde entier se bousculait pour défiler dans notre chambre. Les peuples appelaient. C’était vraiment bouleversant. Ils criaient : Au secours ! Ou : Plus jamais ! Et dans combien de langues ? Toutes ! Nous cherchions à répondre, Nous, les membres de la Troupe. Les temps allaient si vite.

Nous sautions comme des puces d’une Ville à l’autre. Au moment de rire on pleurait, et inversement. Il y avait autant de dangers que d’espoirs, ou presque.

On ne savait pas comment ça allait finir.
Certains d’entre nous se tourmentaient de ne pas savoir comment commencer. Après tout nous avions une mission : créer un spectacle.
Que dis-je ? LE SPECTACLE. Dès demain en signer la promesse.
C’est comme si on nous avait dit : « Bouclez l’Orient et l’Occident forcenés dans une coquille de noix. Résumez les pestes et les paix en une potion parfumée. »
 - Oui, oui, on va essayer, nous hâtions-nous.

Et à l’instant, on voyait s’élever contre nous une armée d’angoisses et d’impuissances. Autant nous demander de faire rentrer l’arche de Noé, le déluge et la traversée du désert, la Révolution française et les autres, et toutes les guerres de religion, la renaissance d’Ulysse, le massacre des sorcières, l’enterrement des Pandava, etc., etc. dans un seul pousse-pousse. Comment ne pas trembler ? 
Nous redoutions le ridicule. Nous poursuivions le rire avec acharnement. Heureusement ou par malheur cette nuit-là durait des siècles. Vers minuit un colonel m’apporta les dernières nouvelles. J’ouvre le journal. Je criai : Non !

Hélène Cixous, mai 2016

  • La presse

« La dernière création du Théâtre du Soleil dresse le portrait d’une société en crise face au terrorisme. Ariane Mnouchkine plus politique que jamais convoque sur scène Shakespeare, Tchekhov mais aussi Daesh et Charlie Chaplin dans un tourbillon théâtral qui navigue entre le théâtre contemporain et le théâtre traditionnel. » Stéphane Capron, sceneweb, 18 novembre 2016

« Ariane Mnouchkine multiplie les mises en abyme avec le sens du théâtre inouï qui est le sien, dans cette épopée allègre où elle revisite l’ensemble de ses recherches et de ses amours théâtrales. (...) Toutes ces scènes comme surgies d’une pochette-surprise se déroulent avec un art du montage tout cinématographique, mais ce déploiement théâtral n’a rien de gratuit, n’est en rien une démonstration de force formelle. C’est encore et toujours pour interroger notre monde que Mnouchkine le met en œuvre, remettant sur le métier son ouvrage, s’interrogeant inlassablement sur la manière de représenter ce monde au théâtre. » Fabienne Darge, Le Monde, 24 novembre 2016

Avis du public : Une chambre en Inde

70 Avis

72 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(41)

Très bon


(14)

Bon


(4)

Pas mal


(3)

Peut mieux faire


(8)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Marion W. 06 décembre 2016

    Une 'cohabitation' dans cette "Chambre en Inde" absolument inoubliable À voir en priorité,une pure merveille!!! Arianne Mnouchkine nous parle de la réalité tragique de notre Monde avec une extrême intelligence et efficacité .En donnant une forme onirique à son expression théatrale,elle se met en scène au travers de cette extraordinaire Cornélia et de ses rêves éveillés, et ainsi, nous donne à partager ses inquiétudes sur l'avenir du théâtre et de notre Terre,avec force dérision,humour,tendresse et espoir infini.. De quoi se soulever et se sentir soulevé pour longtemps! Formidable Troupe du Soleil! »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    FRANCOIS M. 05 décembre 2016

    interminable... quelques trouvailles visuelles ne sauvent pas la médiocrité de l'écriture et les intentions indigentes. Nous somme partis à l'entracte »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Agnés carole S. 05 décembre 2016

    tout a fait de l'avis de Chantal D, je me suis ennuyée ferme, c'est beaucoup trop long. Dommage car le cadre est si enchanteur, le décor du spectacle est superbe, les acteurs parfaits, surtout Cornélia. Mais le fil rouge est hâchuré, on a l'impression que toute l'actualité actuelle et celle du théatre d'antan est jetée pêle même dans une corbeille, comme si ce serait au spectateur de faire son tri, de zapper finalement sur la culture, un peu comme ce qu'on fait sur son mobile ou sur la télécommande de la télé. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Chantal D. 05 décembre 2016

    Un spectacle complaisant et réducteur Dans "Une chambre en Inde », Ariane Mnouchkine met en scène son propre personnage, en proie à une « absence de vision » alors qu’elle prépare ledit spectacle avec sa troupe en Inde du Sud. On la voit en chemise de nuit, pleurer et boire du gin, tandis que se succèdent des tentatives aussi ratées les unes que les autres d’évoquer l’islamisme et la violence. Sauf qu'ici, nous assistons au vrai spectacle. A la fois auto-complaisant et manichéiste, le spectacle est ponctué d'épisodes décousus et mal interprétés du Mahabharta dont on se demande ce qu'ils viennent faire là. Cette enfilade de ratages est ponctuée d’invocations infantiles à Shakespeare et Tchékov venant consoler la pauvre petite metteur en scène en panne d’imagination. Le bouquet final où Charlie Chaplin apparaît dans son superbe rôle du Dictateur ici déguisé en djihadiste, est un sommet de démagogie. Et quand, au quatrième rappel, Mnouchkine vient saluer au milieu de sa nombreuse troupe, on se surprend, alors qu’on aime le théâtre plus que tout et en particulier, le Théâtre du Soleil, à se poser la question qui est aussi agitée dans le spectacle : où va l’argent du théâtre quand est monté un tel spectacle aussi peu distancé, aussi peu pensé ? »
    1 personne(s) sur 1 ont trouvé cet avis utile. Et Vous ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Gilles W. 04 décembre 2016

    Pétillant et près de la vie avec ses malheurs et ses joies »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Anne-Lise R. 03 décembre 2016

    Inclassable Courez-y ! »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Joël P. 03 décembre 2016

    Très belle mise en scène et très beaux jeux d'acteurs. On s'y perd hélas dans la multitude de sujets abordés : rôle politique et social du théâtre, le terrorisme, la guerre, les différences culturelles, la démocratie. Spectacle sans doute symptomatique de nos désorientations individuelle et collective face au désenchantement du monde. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Lee H. 03 décembre 2016

    C'est toujours la fête d'aller voir un spectacle d'Ariane Mnouchkine car cela commence dès la porte franchie... Je suis plus réservé sur le spectacle qui est un peu trop brouillon et trop long, même s'il y a des morceaux extraordinaire -- surtout les visites de Shakespeare et de Tchekov. Il y a également beaucoup de questions à méditer sur notre vie d'aujourd'hui, mais un peu trop noyées dans la masse. Dommage... »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Jean claude M. 03 décembre 2016

    Merci Ariane Du très beau et vrai théâtre politique comme on n'en voit peu. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Isabelle M. 03 décembre 2016

    Déroutant Spectacle total déroutant tant il y a de choses à voir et d'informations à comprendre (ce qui est bien si on ne perd pas trop pied). Le spectateur ne saisit pas bien du coup ce qui se passe sur le moment et perd un peu le fil conducteur. Il aurait fallu ressaisir l'ensemble. Ariane peut frapper plus fort pour la finale. Splendide maîtrise des comédiens. Merci pour l'engagement social et politique. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • + d'avis

    Spectacles consultés récemment