Undzer Nigendel

1
2
3
4
5

Théâtre Douze - Maurice Ravel , Paris

Du 20 au 22 avril 2017
Durée : 1h10

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Musique du monde

Accompagnée d’une comédienne, d’un petit ensemble et d’une chorale composés en partie par sa famille, Antonia Hayward allie les musiques traditionnelles et des musiques plus contemporaines et revisite des textes issus de la littérature juive et yiddish autour du thème de l’Enfance. Si ce spectacle aborde les souffrances subies par le peuple yiddish, il n’en reste pas moins très lumineux et revendique avant tout l’espoir et la vie.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 10,50 € au lieu de 16,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

Undzer Nigendel

Avec

Cédric Barbier

,

Claire Caillard-Hayward

,

Laure Cazin

,

Théo Croix

,

Anthonia Hayward

,

Berry Hayward

,

Laure Nathan

,

Gabrielle Rachel

Concert poétique autour de la culture Yiddish réunissant musique, chants, textes et poèmes. Un hommage à ma grand-mère américaine dont le père originaire de Galicie s’était exilé aux Etats-Unis au début du XIXe siècle.

Depuis longtemps j’éprouve l’envie de monter un programme autour de la culture Yiddish. Étant musicienne et comédienne, il était évident pour moi qu’il fallait lier ces deux arts dans mon spectacle, et quand le Théâtre de l’Opprimé à Paris m’a proposé une date dans le cadre du Festival MigrActions, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion et je n’ai pas hésité.

En me plongeant dans la musique et la littérature Yiddish, je découvre et re-découvre sous différents aspects la culture de ma grand-mère. Il me fallait néanmoins trouver un fil conducteur.

Je me souviens alors d’une chanson que je chante depuis que je suis petite ; Ysrolik, l’histoire d’un orphelin des rues dans le ghetto de Varsorvie. C’est de cette chanson que me vient l’idée du thème qui liera les différentes oeuvres de ce concert ; l’Enfance.

J’allie musique traditionnelle et morceaux plus contemporains et je tente de regrouper sous la bannière de l’Enfance des textes issus de la littérature juive et yiddish qui traverse le XXe siècle.

Difficile de ne pas évoquer la guerre et les souffrances subies par ce peuple quand on aborde la culture Yiddish. Alors comment éviter de tomber dans le larmoyant ou dans l’angélisme ? Peut-être, et c’est l’axe de réflexion de mon concert, en plongeant dans cette culture du côté de la « vie » tout simplement ; comme dit Ysrolik dans la chanson « bien que j’sois complètement nu et démuni, j’suis toujours capable de siffler et chanter. » C’est cette constante notion d’espoir et de vie, présente dans beaucoup d’oeuvres Yiddish, que j’ai tenté de sublimer dans ce spectacle.

Cinq musiciens, une chorale d’enfants et un comédien m’accompagneront alors dans cette aventure. Mon concert poétique est né.

D’abord prévu pour une seule date, le concert a rencontré un tel succès que je décide de ne pas m’arrêter là...

Aujourd’hui le spectacle est modulable, possibilité d’un duo, trio ou petit orchestre avec ou sans chorale.

Pour des représentations en province, nous souhaitons même travailler avec des chorales d’enfants de la région.

Antonia Hayward

Avec l’orchestre professionnel Rhizomes, dirigée par Berry Hayward.
Avec la chorale Rhizomes, dirigée par Claire Caillard-Hayward.

Avis du public : Undzer Nigendel

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment