Un démocrate

Théâtre de l'Opprimé , Paris

Du 18 au 29 janvier 2017
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Biopic

,

Coups de coeur

,

Politique

,

Sélection Pièce d'actualité

Eddie Bernays, neveu de Freud, invente dans les années 20 à New York un système de manipulation des masses sans précédent. Il vend du savon, des cigarettes, des Présidents des Etats-Unis et des coups d'Etat. Goebbels lui-même s'en inspire pour la propagande nazie. A travers le parcours du père des Public Relations, c'est notre monde capitaliste néo-libéral qui est interrogé : que reste-t-il de la Démocratie ?
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 13,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Un démocrate

De

Julie Timmerman

Mise en scène

Julie Timmerman

Avec

Anne Cantineau

,

Mathieu Desfemmes

,

Julie Timmerman

,

Jean-Baptiste Verquin

  • Le père des Public Relations

Eddie vend du savon. Eddie vend des pianos. Eddie vend du bacon. Non, Eddie ne VEND pas : il fait en sorte que les gens achètent.

Son père voulait qu’il soit marchand de grain. Mais Eddie sème des graines d’un autre genre : du genre qui s’implante dans l’esprit des Hommes, et y endort le libre-arbitre. Car Eddie a compris très tôt ce qui faisait courir les Hommes, les pulsions profondes qui sont les vrais moteurs de leurs actions. Il sait où appuyer, quels leviers actionner, quelles cloches faire sonner, et le citoyen devient un consommateur docile qui achète, vote, part à la guerre - librement, croit-il.

Eddie fait fortune à New York quand partout c’est la Crise, et ses méthodes se répandent dans le siècle. Elles arrivent jusqu’aux oreilles du chef de la propagande nazie, qui les met en pratique. Eddie est horrifié de l’apprendre car Eddie est un démocrate : son « gouvernement invisible » a pour but de préserver la Démocratie. Sans guide, les Hommes sont des bêtes.

Eddie meurt paisiblement à 103 ans, avec le sentiment du devoir accompli. Il a vendu des cigarettes, des Présidents des Etats-Unis et des coups d’Etat de la CIA, et il laisse derrière lui un Système de manipulation des foules qui s’est imposé partout. Que reste-t-il de la Démocratie ?

Eddie n’est pas un personnage de fiction. Il s’appelait Edward Bernays, c’était le neveu de Freud, et son système a transformé le monde.

« La propagande est à la démocratie ce que la violence est aux régimes totalitaires. » Noam Chomsky

  • La presse

« Un brûlot enjoué et sans merci. » JP.Léonardini, L’Humanité

« Julie Timmerman on ne peut mieux inspirée. » J.Sibony, Blog lemonde

« Dans une forme brechtienne fine et assumée, cette pièce traduit avec force le désir de théâtre politique et populaire. » A.Héluin, La Terrasse

« Le rire naît alors, comme souvent, de la rencontre avec le vrai. » Ch.Friedel, Th. du blog

« Drôlatique, tonique, exigeant et précis. » Leïla curkierman, Les artivistes, Médiapart

Avis du public : Un démocrate

2 Avis

2 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(2)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Lucie M. 19 janvier 2017

    Formidable Une mise en scène originale, des acteurs remarquables, un sujet édifiant, cette pièce nous donne à penser et à nous questionner sur la propagande. Un grand moment théâtral, léger et profond à la fois. Exceptionnel ! »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Egnya M. 22 octobre 2016

    De haute voltige On n'en sort plus "réflexif", plus conscient...de n'être qu'une infime chose insignifiante face aux Goliaths de notre système. Un travail de conscientisation finement étudié. Un grand BRAVO à VOS performances... »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Spectacles consultés récemment