Théâtre sans Animaux

Théâtre du Rond-Point , Paris
Du 23 janvier au 23 mars 2013
Durée : 1h40

HUMOUR & CAFE THEATRE, Coups de coeur
Le retour d'une des pièces incontournables de Jean-Michel Ribes sur la scène du Rond-Point, après son triomphe lors de sa création en 2001. Huit contes absurdes et cocasses traversés par cinq comédiens au top de leur forme, Annie Gregorio en tête.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 23 mars 2013

 

Photos & vidéos

Théâtre sans Animaux

De
Jean-Michel Ribes
Mise en scène
Jean-Michel Ribes
Avec
Caroline Arrouas, Annie Grégorio, Philippe Magnan, Christian Pereira, Marcel Philippot

« C’est vrai que si tu avais envie que je meure, je ne vois pas pourquoi on irait acheter un sèche-linge.»

  • Contes absurdes et cocasses

Jean-Michel Ribes aime « les étincelles des courts-circuits, les immeubles qui tombent, les gens qui glissent ou qui s’envolent, bref les sursauts. Ces petits moments délicieux qui nous disent que le monde n’est pas définitivement prévu et qu’il existe encore quelques endroits où la réalité ne nous a pas refermé ses portes sur la tête. Ces courtes fables, portraits, gribouillis, réunis sous le titre Théâtre sans animaux, sont une contribution à l’art du sursaut et un hommage à tous ceux qui luttent contre l’enfermement morose de la mesure ».

Auteur, réalisateur, créateur sur les écrans ou sur les planches de Palace et Merci Bernard, de Brèves de comptoir ou Batailles, Musée haut, Musée bas ou de l’opéra-bouffe René l’énervé, Jean-Michel Ribes dirige le Théâtre du Rond-Point depuis 2002. Triomphe à la création en 2001 au Théâtre Tristan Bernard, puis en tournée, Théâtre sans animaux enchaîne huit contes traversés par des tempêtes de cocasserie.

Cinq comédiens prennent les chemins de traverse de l’absurde, hors de toute réalité. Un stylo à bille de trois mètres cinquante atterrit à l’aube dans le salon. Lors d’une visite au musée, un groupe se mobilise autour d’une question cruciale, pourquoi ne peint-on plus de carpes ? Comment arrêter de fumer quand on ne porte pas de perruque Louis XV ? Des gens, presque normaux comme tout le monde, s’interrogent sur la nécessité de s’appeler Bob, et visitent un salon de coiffure pour goélands.

Par des brèches fantasques, ils s’évadent. Et les situations dérapent, et la parole se réinvente en rebonds. C’est la fête du coq à l’âne. Les gens raisonnables s’envolent, se détournent de la rigidité du langage, et visitent le pays réjouissant du non-sens.

  • La presse

« La grande revue tordue de Jean-Michel Ribes. Le décor stylisé, le jeu volontiers distancié des comédiens met en relief les principaux atouts de cet opus à huit coups : la veine absurde, la fantaisie des situations, l'ironie décapante, mais aussi une certaine tendresse pour l'homme empêtré dans ses délires et ses contradictions. » Philippe Chevilley, Les Echos, 31 janv. 2013

« Théâtre sans animaux, l'antidépresseur de Ribes. La pièce de Ribes n'en a que plus de sens et de légitimité en ce qu'elle est une salutaire bouffée de liberté et de résistance, un coup de vent stimulant, un antidépresseur qui, par la déraison qui l'inonde, nous renvoie paradoxalement à la raison. C'est un résumé merveilleux de la condition humaine. » Philippe Tesson, Le Figaro, 1 février 2013

Avis du public : Théâtre sans Animaux

0 Avis

3 commentaire(s)

Excellent

(0)

Très bon

(0)

Moyen

(0)

Mauvais

(0)

Très mauvais

(0)
Donnez votre avis
  • Par

    Nadette W. 17 novembre 2013

    Théâtre sans animaux Excellente soirée à La Passerelle à Florange ! Merci à vous tous, auteur et comédiens. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Par

    Véronique L. 14 novembre 2002

    RE: Théâtre sans Animaux J'ai vu la pièce deux fois, une à Paris et l'autre en tournée. Deux heures hilarantes et complètement déjantées. Moi je n'ai qu'un mot à dire ! BRAVO !!! Véronique »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Par

    Philippe L. 03 novembre 2002

    Théâtre sans Animaux Si vous avez l’esprit obtus et l’imagination étriquée, évitez absolument ce prodigieux spectacle, sinon courrez le voir de tout urgence. Question pratique : comment transporter lors d’une tournée en « province » un stylo de 3 m de long et d’une demi tonne ? »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Spectacles consultés récemment