Méhul - Messe du sacre de Napoléon / Beethoven - Symphonie N°5

1
2
3
4
5

Opéra Royal de Versailles , Versailles

Le 11 mars 2017
Durée : 2 heures entracte inclus

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Musique classique

,

Palazetto Bru Zane

Méhul sait en 1803 que Bonaparte prépare son sacre à Notre-Dame pour l’année suivante. Il compose à dessein une grande Messe solennelle en la bémol majeur pour les cérémonies grandioses auxquelles aspire le futur empereur. Élaborée dans un style viennois proche de Haydn, la partition regorge de trouvailles par lesquelles Méhul entend surpasser ses concurrents. A la Chapelle Royale.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 64 € au lieu de 76,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

Méhul - Messe du sacre de Napoléon / Beethoven - Symphonie N°5

De

Ludwig Van Beethoven

,

Etienne Nicolas Méhul

Direction musicale

François-Xavier Roth

Avec

Tomislav Lavoie

,

Caroline Meng

,

Chantal Santon-Jeffery

,

Artavazd Sargsyan

A la Chapelle Royale.

  • A l'intention de Bonaparte

Paris, 1803. L’échec de sa Proserpine à l’Opéra met le compositeur italien Giovanni Paisiello en fureur. Il décide de quitter la capitale alors que le consul Bonaparte venait de lui confier le poste de maître de la chapelle des Tuileries.

C’est là que l'élite musicale se côtoyait. Tous les compositeurs parisiens se pressent alors pour tenter d’obtenir le sésame. Méhul, mieux informé que d’autres, sait que Bonaparte prépare déjà son sacre à Notre-Dame pour l’année suivante. Il compose à dessein une grande Messe solennelle en la bémol majeur pour les cérémonies grandioses auxquelles aspire le futur empereur. Élaborée dans un style viennois proche de Haydn, la partition regorge de trouvailles par lesquelles Méhul entend surpasser ses concurrents.

Quatre solistes, un chœur pléthorique, une orchestration colorée semblent garantir le succès de l’entreprise. Mais Bonaparte, fidèle à ses engagements, conserve son amitié pour Paisiello et lui commandera pendant dix ans des partitions qui seront envoyées d’Italie. À commencer par la Messe et le Te Deum chantés lors du sacre de décembre 1804. La recréation de la partition de Méhul sera proposée en regard de différentes pièces jalonnant le parcours napoléonien.

Par le Vlaams Radio Koor (Chœur de la Radio Flamande) et Les Siècles, dirigé par Francois Xavier Roth. Production Palazzetto Bru Zane.

  • Programme

Étienne Nicolas Méhul (1763-1817)
Messe pour le Sacre de Napoléon
La Chasse du Jeune Henry
Les Amazones (Ouverture)

Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Symphonie N°5 en ut mineur

Avis du public : Méhul - Messe du sacre de Napoléon / Beethoven - Symphonie N°5

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment