La mort de Danton

1
2
3
4
5

Théâtre de la Bastille , Paris

Du 16 février au 04 mars 2017
Durée : 2h30

CONTEMPORAIN

Georg Büchner, en fils déçu de la Révolution Française et de l'échec des révolutions de 1830 qu'il a vécu, construit cette Mort de Danton en imaginant les héros déchus incarcérés et continuant à parler, à discuter, à s'affronter, enfants des Lumières qui ici se dévoilent hors des clichés héroïques. C'est à la révélation de cet intime que s'intéresse François Orsoni, à ces troubles profondément humains ressentis par ceux qui vont mourir.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 26,50 €,19 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

La mort de Danton

De

Georg Büchner

Mise en scène

François Orsoni

Avec

Brice Borg

,

Jean-Louis Coulloc’h

,

Mathieu Genet

,

Yannik Landrein

,

Jenna Thiam

C'est dans l'urgence que le jeune Georg Büchner, alors âgé de 22 ans, écrit sa première pièce en cinq semaines, entre janvier et février 1835. Il est surveillé par la police de l’Électorat de Hesse depuis qu'il a publié un pamphlet, Le Messager Hessois, considéré comme révolutionnaire par le prince électeur Guillaume II. Quarante quatre ans le séparait des journées tragiques où Georges Danton et ses amis furent exécutés, dévorés par cette Révolution Française qu'ils avaient enfantée et qui avait rayonné dans toute l'Europe, faisant trembler les tyrans en donnant de l'espérance aux peuples soumis.

Georg Büchner, en fils déçu de ce grand mouvement et de l'échec des révolutions de 1830 qu'il a vécu, construit cette Mort de Danton en imaginant les héros déchus incarcérés et continuant à parler, à discuter, à s'affronter, enfants des Lumières qui ici se dévoilent hors des clichés héroïques. C'est à la révélation de cet intime que s'intéresse François Orsoni, à ces troubles profondément humains ressentis par ceux qui vont mourir et qui nous apparaissent si proches dans ces moments où les masques tombent face à la mort annoncée. Cinq acteurs interpréteront tous les rôles de cette tragédie, véritable autopsie de la révolution à laquelle se livre le médecin Büchner. Il dépeint avec force l'ivresse qui s'est emparée de ces hommes et de ces femmes, la violence de la lutte pour le pouvoir, la force du peuple qui rend la révolution possible, la misère du peuple qui la rend changeante et instable.

Condamnant l'idéalisme de Schiller et de Goethe en inventant un théâtre neuf, expérimental dans une langue d'une vitalité étonnante, Büchner détruit de l'intérieur ce qui aurait pu n'être qu'un théâtre documentaire pour créer de toute pièce une forme poétique et politique qui nous oblige à regarder les hommes du passé par le présent de nos questionnements.

Traduction Arthur Adamov.

Avis du public : La mort de Danton

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment