La grenouille avait raison

1
2
3
4
5

Opéra de Massy , Massy Cedex

Du 20 au 21 mai 2017

CONTEMPORAIN

,

Cirque

,

Coups de coeur

,

Sélection Evénement

,

Tête d'affiche

Nouveau monde de James Thierrée, avec envolées, tableaux magiques, mystères, métamorphoses. Du théâtre « pour ne pas avoir à expliquer ce qui remue à l’intérieur, plutôt pour rôder autour. Donc rôdons si vous le voulez bien... »
Continuer la lecture

Spectacle complet

 

Photos & vidéos

La grenouille avait raison

Mise en scène

James Thiérrée

Avec

Valérie Doucet

,

Samuel Dutertre

,

 Mariama

,

Yann Nedelec

,

Thi-Mai Nguyen

,

James Thiérrée

Nouveau monde de James Thierrée, avec envolées, tableaux magiques, mystères, métamorphoses. « Pourquoi on accroche des fils aux cintres à jardin plutôt qu’à cour ? demande-t-il, pourquoi mon corps s’articule en général à l’envers du naturel, pourquoi ce qui est catégoriquement prévu rarement se réalise ? Hein ? Et puis surtout pourquoi on imagine une histoire et on l’entreprend ? Je n’en sais rien. »

Pour l’artiste et acrobate, il s’agit de faire du théâtre « pour ne pas avoir à expliquer ce qui remue à l’intérieur, plutôt pour rôder autour. Donc rôdons si vous le voulez bien... ». « La grenouille avait raison. Pourquoi ? Ni les années qui passent, ni cette scène qui me hante joyeusement ne m’apprennent au fond pourquoi on fait ceci ou cela sur ce grand bateau ivre que l’on appelle théâ... (ce mot a besoin de vacances). »

En 1998, James Thierrée fonde sa compagnie, signe une mythique Symphonie du hanneton. Puis La Veillée des abysses ; Au revoir parapluie ; Raoul et Tabac rouge, spectacles étourdissants d’inventions et de magie. Acrobate, comédien, musicien, il sollicite la fantaisie du cinéma burlesque, la virtuosité des arts du cirque, la grâce de la danse. Après avoir joué au cinéma le clown blanc de Chocolat, James Thierrée poursuit au Rond-Point la construction d’univers parallèles. Il puise dans toutes les disciplines, donne vie à des poèmes fantasmagoriques, visions hallucinées d’un Jérôme Bosch repeint par Magritte, invitation à une expédition fabuleuse.

Avis du public : La grenouille avait raison

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment