Iphigénie en Tauride

1
2
3
4
5

Opéra Garnier , Paris

Du 02 au 25 décembre 2016
Durée : 2h20 avec 1 entracte

MUSIQUE & DANSE

,

Opéra

,

Sélection pour les fêtes

Reprise attendue de la mise en scène de Krzysztof Warlikowski, une Iphigénie bouleversante, où les personnages au crépuscule de leur existence n’en finissent pas d’être hantés par leur passé. Avec Véronique Gens.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 160,50 €

Prix tous frais inclus


 

Photos & vidéos

Iphigénie en Tauride

De

Christoph Willibald Gluck

,

Nicolas-François Guillard

Mise en scène

Krzysztof Warlikowski

Direction musicale

Bertrand de Billy

Avec

Stanislas De Barbeyrac

,

Etienne Dupuis

,

Véronique Gens

,

Adriana Gonzalez

,

Renate Jett

,

Tomasz Kumiega

,

Ruzan Mantashyan

,

Thomas Johannes Mayer

,

Emanuela Pascu

En langue française. Surtitrage en français et en anglais.

« Le calme reparaît, mais au fond de mon cœur, Hélas ! L’orage habite encore. » Iphigénie, Acte I

  • Tragédie lyrique en quatre actes (1779)

Pour honorer la prédiction d’un oracle, Iphigénie doit tuer tout étranger s’échouant sur les rivages de Tauride. Las, c’est son frère Oreste qui accoste, assassin de leur mère Clytemnestre, qu’il a tuée pour venger le meurtre de leur père Agamemnon : telle est la lignée maudite des Atrides qui répète la mort de génération en génération… Cette chaîne de crimes héréditaires passera-t-elle par Iphigénie ?

En 1779, Gluck composait avec Iphigénie en Tauride une musique qui semblait faire naître une émotion nouvelle – ni tout à fait théâtrale ni tout à fait lyrique – dans laquelle ses contemporains crurent voir la tragédie grecque enfin ressuscitée. Au réformateur de l’art lyrique répond un grand réformateur du théâtre.

En 2006, les spectateurs qui poussaient les portes du Palais Garnier étaient accueillis par les silhouettes immobiles des interprètes qui les attendaient sur scène, et semblaient leur tendre une forme de miroir dérangeant. Le Polonais Krzysztof Warlikowski signait sa première mise en scène pour l’Opéra de Paris avec cette « Iphigénie » bouleversante, où les personnages au crépuscule de leur existence n’en finissent pas d’être hantés par leur passé.

Musique : Christoph Willibald Gluck
Livret : Nicolas-François Guillard d’après Guymond de La Touche d’après Euripide
Direction musicale : Bertrand de Billy
Mise en scène : Krzysztof Warlikowski
Décors et costumes : Malgorzata Szczesniak
Lumières : Felice Ross
Vidéo : Denis Guéguin
Chorégraphie : Claude Bardouil
Dramaturgie : Miron Hakenbeck
Chef des Choeurs : Alessandro Di Stefano
Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris

Avis du public : Iphigénie en Tauride

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment