Interview

1
2
3
4
5

Théâtre du Rond-Point , Paris

Du 21 février au 12 mars 2017
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

Intrusive ou complaisante, combative ou complice, l’interview est une mise en scène, un théâtre, une piste de danse où s’affrontent deux subjectivités. À l’heure du bavardage généralisé, comment y faire entendre encore des moments de vérité ? Une scène philosophique, jeux de rôle brillants ou pathétiques, matériau excitateur d’intelligence.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 34,50 €,31,50 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Interview

Mise en scène

Nicolas Truong

Avec

Nicolas Bouchaud

,

Judith Henry

  • Scène philosophique

Pierre Desproges interroge Françoise Sagan : « Vous avez pas du tilleul ? ». Richard Nixon dit tout du Watergate au cours de vingt-neuf heures d’interrogatoire télévisé. Le philosophe Heidegger revient sur son penchant nazi dans un entretien posthume pour le magazine Der Spiegel. « Et un enfant, à quoi ça peut servir ? » demande Jean-Luc Godard à Marguerite Duras.

Intrusive ou complaisante, combative ou complice, l’interview est une mise en scène, un théâtre, une piste de danse où s’affrontent deux subjectivités. À l’heure du bavardage généralisé, comment y faire entendre encore des moments de vérité ?

Auteur du Projet Luciole, responsable du Théâtre des idées puis des Controverses du Monde à Avignon, Nicolas Truong explore la matière singulière de l’entretien, avec Judith Henry et Nicolas Bouchaud, acteurs et collaborateurs artistiques. Ils se réfèrent aux interviews mythiques comme aux voix de Bernard Pivot ou de Florence Aubenas.

Les intervieweurs chassent ou révèlent les trésors cachés par les interviewés, accouchement de pensées. Socrate questionnait les hommes politiques. Jean Rouch recueillait avec Edgar Morin la parole spontanée des passants sur la question du bonheur, Michel Foucault acceptait de répondre aux questions du Monde à condition de garder l’anonymat. Le trio théâtral fomente une scène philosophique, jeux de rôle brillants ou pathétiques, matériau excitateur d’intelligence.

  • La presse

« Le spectacle file vite, mené tambour battant par un Nicolas Bouchaud et une Judith Henry virevoltants. (...) une complicité. À l’image de celle qui s’établit entre Nicolas Bouchaud, Judith Henry et chacun des spectateurs. Tout le secret de la réussite tient là. » Didier Méreuze, La Croix, 21 juillet 2016

Avis du public : Interview

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment