Fin de partie

Essaïon , Paris

Du 21 avril au 10 juin 2017
Durée : 1h35

CONTEMPORAIN

,

Absurde

« Réfléchissez, réfléchissez… Vous êtes sur terre, c’est sans remède ! »
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 13,50 € au lieu de 22,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Fin de partie

De

Samuel Beckett

Mise en scène

Jean-Claude Sachot

Avec

Philippe Catoire

,

Gérard Cheylus

,

Marie Henriau

,

Jérôme Keen

Aveugle et cloué à son fauteuil, Hamm n’a d’autre jeu que tyranniser son esclave Clov. Près d’eux, ses parents n’en finissent pas d’interroger leurs souvenirs.

Un univers lugubre où l’absurdité et la vanité de notre monde sont si éloquemment mis à nu qu’à la fin du spectacle on se sent comme exorcisé.

  • La presse

« Le génie de Beckett consiste à donner à rire de la fameuse condition humaine, qui n’a rien de drôle. Il n’a cessé de le prouver. Jean-Claude Sachot l’a judicieusement saisi. » Jean-Pierre Léonardini, L'Humanité, 2 mars 2015

  • Note d'intention

Il est difficile d’identifier les raisons profondes qui expliquent le choix de tel ou tel texte. Les intentions qui justifient ce choix et qui précèdent le début d’un travail, sont souvent contrariées pa r l’approche et le fruit des répétitions. La mise en scène (et c’est tant mieux) s’écarte toujours de l’ idée de départ et nos bonnes intentions sont souvent rem placées par de (bonnes ?) décisions.

L’originalité du projet de TOBY OR NOT résidait dans le fait de mettre en scène les deux pièces majeures en même temps, de faire avancer les deux spectacles conjointement, parallèlement avec des comédiens très proches (certains joueront les deux) et par la même, d’établir des ponts, des échanges entre les deux chantiers ; de suivre les différences et les similitudes entre les deux textes et d’approfondir l’œuvre de Beckett. Passer de Godot à Fin de Partie, c’est vieillir, c’ est radicaliser le propos et sans doute (ça, je l’ignore encore), perdre nos derniers feux. C’est cette idée qui m’attire (et qui attire la troupe). Pour le reste, un immense respect pour l’œuvre, une vision fidèle à l’écriture, mais qui derrière la recherche du sens, privilégie aussi l’acteur. Ce sont là, sans doute, de bonnes intentions !

Jean –Claude Sachot

  • Extrait

Clov : ( regard fixe, voix blanche) On m'a dit : Mais c'est ça, l'amour, mais si, mais si, crois-moi tu vois bien que – c'est facile. On m 'a dit, Mais c'est ça, l'amitié, mais si, mais si, je t'assure, tu n'as pas besoin de chercher plus loin. On m'a dit, C'est là, arrête-toi, relève la tête et regarde cette splendeur. Cet ordre ! On m'a dit, Allons, tu n'es pas une bête, pense à ces choses là et tu verras comme tout devient clair. Et simple ! On m'a dit, Tous ces blessés à mort, avec quelle science on les soigne.

Hamm : Assez !

Clov : - Je me dis- quelquefois, Clov il faut que tu arrives à souffrir mieux que ça, si tu veux qu'on se lasse de te punir – un jour. Je me dis – quelquefois, Clov, il faut que tu sois là mieux que ça, si tu veux qu'on te laisse partir – un jour. Mais je me sens trop vieux, et trop loin, pour pouvoir former de nouvelles habitudes. Bon, ça ne finira donc jamais, je ne partirai donc jamais. Un temps ) Puis, un jour, soudain, ça finit, ça change, je ne comprends pas, ça meurt, ou c'est moi, je ne comprends pas, ça non plus. Je le demande aux mots qui restent – sommeil, réveil, soir, matin. Ils ne savent rien dire. (Un temps ) J'ouvre la porte du cabanon et m'en vais. Je suis si voûté que je ne vois que mes pieds, si j'ouvre les yeux, et entre mes jambes un peu de pou ssière noirâtre. Je me dis que la terre s'est éteinte, quoique je ne l'ai jamais vue allumée. (Un temps ) Ça va tout seul. (Un temps ) Quand je tomberai je pleurerai de bonheur.

Fin de Partie - Samuel Beckett

Avis du public : Fin de partie

3 Avis

4 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(2)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Guillaume G. 13 février 2016

    Extraordinaire Une salle dont l'atmosphère convient parfaitement à la pièce, des acteurs excellents, une oeuvre splendide, à la fois hilarante et philosophique, parfois même métaphysique, bref un chef d'oeuvre magnifié par les acteurs et la salle. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Emmanuel T. 07 décembre 2015

    Un superbe huis clos Une pièce sombre, mais souvent lumineuse, où l'interprétation excellente des quatre comédiens, porte le spectateur et le pousse à réfléchir, le fait maintes fois sourire, dans cette misère de la fin de vie, qui nous touche tous. Hamm est impressionnant. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Jacques D. 25 février 2015

    jacques D. Les quatre comediens sont excellents. Dans cet espace, oû les spectateurs sont tres pres des comediens, le texte de Beckett raisonne avec encore plus de force, et la piece est reçue en plein dans notre gueule ouverte. Il faut y aller. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Maxime R. 01 février 2015

    Brillant Soirée enivrante dans un salle correspondant parfaitement à l'ambiance de la pièce. Des acteurs convaincants, habités. La voix de Hamm est tout simplement impressionnante. On écoute et on vit. A voir ! »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Spectacles consultés récemment