Enterrer les chiens

1
2
3
4
5

Théâtre Ouvert , Paris

Le 02 décembre 2016

CONTEMPORAIN

Sur fond de situation insurrectionnelle et de quasi guerre civile, quatre trentenaires se retrouvent dans une maison de campagne isolée, cherchant à faire le point sur l’état de délabrement du pays, et sur leurs propres incapacités à penser des alternatives concrètes.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 02 décembre 2016

 

Photos & vidéos

Enterrer les chiens

De

Jérémie Fabre

Avec

Etienne Bianco

,

Helène Gratet

,

Dominique Laidet

,

Maika Louakairim

,

Thomas Matalou

,

Guillaume Mika

,

Marie-Eve Perron

,

Nelson Rafaell Madel

,

Sarah Tick

,

Nanténé Traoré

  • La découverte d'une autre vie

Sur fond de situation insurrectionnelle et de quasi guerre civile, quatre trentenaires se retrouvent dans une maison de campagne isolée, cherchant à faire le point sur l’état de délabrement du pays, et sur leurs propres incapacités à penser des alternatives concrètes.

L’un d’eux leur fait part d’une découverte stupéfiante qui va les conduire plus profondément encore dans l’expectative.

Ils passent alors une nuit entière à explorer les méandres d’un blog aux auteurs inconnus, qui relate, documents à l’appui, la vie d’une cité terrifiante dont les habitants tentent eux aussi d’échapper à leurs propres impasses.

  • Extrait

« Il était à peine 21h30. On n’entendait même pas les hurlements des sirènes de police qui ramassaient dans les environs les derniers manifestants qui osaient encore protester contre le résultat des élections. Nous aurions pu être parmi eux, assistant à l’achèvement programmé de ce qu’il restait de notre démocratie. Mais non.

Nous étions bien au chaud dans cette maison à moitié en ruines, perdus dans le trou du cul de la France, cette maison que V. et D. retapaient tranquillement, et où personne, pensions-nous alors, ne pourrait nous trouver, malgré nos liens avérés avec les activistes de tous poils.

Nous n’avions plus peur de rien, sans salaires, sans perspective concrète, nous étions libérés de tout. Prêts à nous jeter dans le début d’une nouvelle forme d’aventure. V. avait imprimé des centaines de pages, avait tout sauvegardé sur des clés Usb, puis avait définitivement débranché toute connexion internet, trop certain que sa découverte était potentiellement explosive dans le contexte actuel.

Et il commença à nous lire, et à nous faire lire – et on sentait dès le début que ça allait durer toute la nuit – les extraits du blog de son père, les extraits de : ysaromes.arpa. »

Avis du public : Enterrer les chiens

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment