En attendant Godot

Essaïon , Paris

Du 20 avril au 11 juin 2017
Durée : 1h50

CONTEMPORAIN

Dans un coin de campagne qui serait vide si ne s’y dressait un arbre, deux clochards attendent un certain Godot... Ils ne l’ont jamais vu, et ne savent même pas pourquoi ils l’attendent ni ce qu’ils peuvent en espérer. Mais, Il a promis de venir. Cette vague perspective leur sert de prétexte pour rester là, jusqu’au crépuscule et parler...
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 13,50 € au lieu de 22,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

En attendant Godot

De

Samuel Beckett

Mise en scène

Jean-Claude Sachot

Avec

Philippe Catoire

,

Jean-Jacques Nervest

,

Dominique Ratonnat

,

Guillaume Van’t Hoff

,

Vincent Violette

Vladimir et Estragon attendent un certain Godot, à la tombée de la nuit, sur une route de campagne déserte, bordée d'un arbre dégarni...

Ils croiseront deux drôles de personnages, Pozzo et Lucky, mais attendront le mystérieux Godot durant les deux actes de la pièce. Savent-ils d'ailleurs vraiment qui il est ? Ou s'il existe vraiment... ?

  • Approfondir l’oeuvre de Beckett

La rédaction d’une note d’intention m’a toujours paru un exercice périlleux. D’une part, parce qu’il est difficile d’identifier les raisons profondes qui expliquent le choix de tel ou tel texte, mais surtout parce que les intentions qui justifient ce choix et qui précèdent le début d’un travail, sont souvent contrariées par l’approche et le travail de répétitions. La mise en scène (et c’est tant mieux) s’écarte toujours de l’idée de départ et nos bonnes intentions sont souvent remplacées par de (bonnes ?) décisions.

L’originalité du projet de Toby or Not résidait dans le fait de mettre en scène les deux pièces majeures en même temps, de faire avancer les deux spectacles conjointement, parallèlement avec des comédiens très proches (certains joueront les deux) et par la même, d’établir des ponts, des échanges entre les deux chantiers ; de suivre les différences et les similitudes entre les deux textes et d’approfondir l’oeuvre de Beckett. Passer de En attendant Godot à Fin de Partie, c’est vieillir, c’est radicaliser le propos et sans doute (ça, je l’ignore
encore), perdre nos derniers feux. C’est cette idée qui m’attire (et qui attire la troupe). Pour le reste, un immense respect pour l’oeuvre, une vision fidèle à l’écriture, mais qui derrière la recherche du sens, privilégie aussi l’acteur. Ce sont là, sans doute, de bonnes intentions !

Jean-Claude Sachot metteur en scène janvier 2016

  • La presse

« Un quatuor de comédiens parfaitement distribués qui, tous dotés d'un timbre de voix exceptionnel et du discernement dans le dire, délivrent une excellente prestation en insufflant une lueur d'humanité aux carcasses becketiennes. » Froggy’s delight

Avis du public : En attendant Godot

3 Avis

3 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(2)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(1)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Agnes V. 15 mai 2016

    Impossible de rester dans la salle. Trop de monde. Pas d'air. Fauteuils trop petits pour des adultes. Dommage. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Richard B. 14 mai 2016

    J'ai adoré chaque minute Les quatre comédiens étaient excellents et le théâtre était très cool. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Astrid M. 06 mai 2016

    excellent excellent »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Spectacles consultés récemment