Art

Théâtre de la Bastille , Paris

Du 02 au 30 juin 2017
Durée : 1h45

COMEDIE & BOULEVARD

,

A ne pas manquer

,

Comédie dramatique

,

Coups de coeur

,

Sélection Comédie

,

Sélection Evénement

Trois amis engagent une discussion sur l’achat d’un tableau. S’ensuit un cataclysme verbal autour de la conception de l’art contemporain, qui va ébranler la cohésion du trio. Personne ne sortira indemne de ce vaudeville tragi-comique, cruel et finement ciselé. Les comédiens de tg STAN et de Dood Paard s'emparent de façon inattendue de la comédie de Yasmina Reza.
Continuer la lecture

Spectacle complet

 

Photos & vidéos

Art

De

Kuno Bakker

,

Yasmina Reza

Avec

Gillis Biesheuvel

,

Frank Vercruyssen

  • Une comédie noire

« Mon ami Serge a acheté un tableau. C’est une toile d’environ un mètre soixante sur un mètre vingt, peinte en blanc. Le fond est blanc et si on cligne des yeux, on peut apercevoir de fins liserés blancs transversaux. » C’est sur ces mots que débute la pièce Art de Yasmina Reza dont s’emparent, pour une nouvelle collaboration flamande et néerlandaise, les comédiens de tg STAN et de Dood Paard.

Choisir de présenter une pièce comme celle-ci est chose plutôt inattendue au Théâtre de la Bastille. Rien de conventionnel dans cette nouvelle mise en scène où les comédiens se jouent des codes théâtraux, mêlent habilement au jeu leur personnalité réelle, et font de l’adresse au spectateur leur terrain de jeu privilégié.

L’intrigue est simple. Serge, Marc et Yvan sont amis depuis quinze ans. Serge a acquis un tableau entièrement blanc pour 60 000 euros. Marc trouve l’achat de cette « merde blanche » totalement absurde, et remet en cause le jugement esthétique de Serge qu’il accuse de snobisme, se voyant reprocher en retour son manque de curiosité et son cynisme. Quant à Yvan, pris entre deux feux en jouant maladroitement le médiateur, il est accusé de complaisance et de lâcheté.

L’acquisition de cet ectoplasme blanc, sujet de toutes les discussions et objet de la discorde, va alors alimenter de nombreux échanges autour de conceptions divergentes de l’art et de sa valeur marchande, ébranlant la cohésion des trois amis, et révélant au grand jour des différends jusqu’alors inavoués. Sur scène, alternant entre dialogues rythmés, apartés mesquins, silences forcés, ou encore monologues dévoilant les limites de la communication entre les trois amis, la confrontation des points de vue s’apparente à un combat discursif. En plus du langage, révélant une progression de la violence verbale, et sous couvert de jeux de regards, des jeux de pouvoir se mettent en place, permettant à la tension dramatique de s’installer progressivement, sans pour autant altérer – bien au contraire ! – les ressorts comiques de la pièce dont s’emparent les trois comédiens.

De ce véritable cataclysme verbal (et physique), où vont s’opérer des rebondissements et des renversements de points de vue faisant voler en éclats le trio, aucun des trois amis ne sortira indemne. Le spectateur non plus.

Dans cette remarquable tragi-comédie au canevas ciselé, qui tient également du vaudeville, Yasmina Reza signe une pièce qui interroge la juste valeur de l’amitié et se joue de la complexité des rapports humains. Mais en réussissant à proposer une focalisation de tous les regards, y compris de ceux des spectateurs sur ce tableau blanc, c’est avant tout une réflexion sur la valeur et la nécessité de l’art contemporain qui est soulevée, réflexion que les trois comédiens ne manquent évidemment pas de reprendre sur scène à leur compte, avec la fantaisie et l’humour qui sont les leurs, afin de défendre « leur art », le théâtre.

M. B.

Art est édité chez Magnard, collection Classiques & Contemporains.

  • La presse

« De cette pièce fameuse (...) ils se sont joyeusement emparés (...) et le résultat est épastrouillant : sans qu'ils aient besoin de la pulvériser ou de la déconstruire, ils la nourrrissent, lui offrent une ampleur, une tonalité nouvelles. (...) c'est une terrible histoire d'amité trahie qui émerge ici, grinçante et bouffone. » Jean-Luc Porquet, Le Canard enchaîné, 31 mai 2017

« L’auteure s’est donc inspirée de sa surprise et de son incompréhension face à cette œuvre, mais la pièce, telle qu’elle est jouée ici, se recadre autrement, et sans doute de manière plus juste qu’à sa création. Elle est, d’abord, plus dialectique qu’elle n’en a l’air au sujet de l’art contemporain. Et c’est surtout la question de l’amitié qui ressort ici, et celle de la valeur – valeur des choses matérielles, et valeur, impalpable, des sentiments ou de l’art, du sacré. » Fabienne Darge, Le Monde, 9 juin 2017

« La pièce est une belle machine infernale. Et c'est par leur jeu seul qu'ils en extraient la substantifique moelle : au-delà de la variation subtile sur l'art contemporain (...), le vaudeville existentiel devient comédie noire sur la solitude et l'égoïsme humains. La salle rit beaucoup, mais de plus en plus jaune, face au champ de ruines de l'amitié brisée, puis recollée sur un coup de dés - à l'image du plateau transformé en débarras/installation. Grâce à leur parti pris débridé, tg STAN & Dood Paard font mieux que chambouler « Art », ils le réinventent et ainsi lui rendent justice. » Philippe Chevilley, Les Echos, 19 juin 2017

Avis du public : Art

7 Avis

7 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(6)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(1)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Martine B. 25 juin 2017

    Art jubilatoire Les comédiens ont su s'emparer de la pièce avec bonheur. Le jeu est fabuleux sans parler de la mise en place des accessoires divers qui jonchent la scène tout au long de la pièce. L'attention est captée par ça, les changements de costumes pour deux des acteurs et surtout les mimiques irrésistiblement drôle rendant largement hommage à la pièce de Yasmina REZA avec de Fabrice LUCHINI Pierre VANECK et ARDITI. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Michel H. 22 juin 2017

    Art Frais, joyeux, énergique puissant et léger à la fois Une réussite »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Anne D. 18 juin 2017

    Art J'ai eu un peu de mal à accrocher... pas de décors, pas de costumes, de très bons acteurs, mais un texte qui n'arrivait pas à porter l'ensemble. Cela riait beaucoup dans la salle, preuve que tout le monde n'est pas de mon avis. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    CLAUDINE G. 17 juin 2017

    ART Quel bon moment théâtral ! »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Evelyne S. 14 juin 2017

    Art Excellent drôle et "modernisme" »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Michelle Q. 11 juin 2017

    Art Quel bon moment Une performance d'acteurs , Une mise en scène très intéressante , bravo On rit , on rit mais on s'interroge ...... »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Serge R. 09 juin 2017

    Du grand Art Quel plaisir de redécouvrir ce chef chef d'oeuvre sur l'amitié et les rapports humains dans la lecture jubilatoire qu'en font ces 3 comédiens flamands. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Spectacles consultés récemment