Alessandro Sciarroni - CHROMA_don’t be frightened of turning the page

1
2
3
4
5

Le Centquatre (104) , Paris

Du 06 au 09 avril 2017
Durée : 45 minutes

MUSIQUE & DANSE

,

Danse contemporaine

,

Festival Séquence Danse Paris

Nouvelle création du chorégraphe et performeur italien Alessandro Sciarroni, artiste associé du CENTQUATRE-PARIS, CHROMA_don’t be frightened of turning the page s’inscrit dans le cadre d’un projet de longue haleine baptisé Turning et axé sur l’action de la rotation. Avec ce solo proprement tourneboulant, Sciarroni, en se focalisant sur l’action physique pour mieux libérer l’imaginaire du spectateur, nous entraîne dans une fascinante exploration intérieure aux résonances multiples.
Continuer la lecture


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Alessandro Sciarroni - CHROMA_don’t be frightened of turning the page

Chorégraphie

Alessandro Sciarroni

Avec

Alessandro Sciarroni

  • Un désir d’ouverture maximale des possibles

Développant une pratique artistique résolument prospective, Alessandro Sciarroni mène actuellement un projet de longue haleine baptisé Turning et axé sur l’action de la rotation. Ce projet a d’abord engendré un solo, simplement intitulé Turning, durant lequel Sciarroni tournait sur lui-même pendant une vingtaine de minutes. De ce solo matriciel vont naître d’autres pièces ou propositions, parmi lesquelles CHROMA_don’t be frightened of turning the page, nouveau solo conçu et interprété par le chorégraphe/performeur italien dans un désir d’ouverture maximale des possibles.

« De manière générale, je ne parle jamais explicitement de tel ou tel sujet dans mes pièces, précise Sciarroni. J’essaie de mettre plusieurs couches de sens dans les actions que j’accomplis sur scène : chaque spectateur est libre d’interpréter la pièce à sa guise, en fonction de ce qu’il ressent, et peut l’appréhender par différents biais. Ainsi, dans CHROMA_don’t be frightened of turning the page, je ne veux pas poser de signification spécifique sur l’action de la rotation pour ne pas enfermer la pièce ni restreindre la perception du spectateur. »

Rejetant par exemple le lien réducteur avec les derviches tourneurs, Alessandro Sciarroni se focalise sur l’action physique et, entraînant le spectateur avec lui, se lance dans une fascinante exploration intérieure aux résonances multiples.

  • La presse

« Une approche nouvelle et saisissante de la résistance, du temps et de la liberté en danse. » Philippe Noisette, Les Inrockuptibles

Avis du public : Alessandro Sciarroni - CHROMA_don’t be frightened of turning the page

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment