Akram Khan - Until the lions

Les Gémeaux - Scène Nationale de Sceaux , Sceaux

Du 21 au 23 avril 2017
Durée : 1h10

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

,

Danse contemporaine

,

Sélection Mythe sur scène

Inspiré d’une histoire de la célèbre épopée indienne Mahabharata, Until The Lions reprend l’histoire d’Amba, la fille du roi Kashi. Entre trahison et vengeance, et accompagné d’un groupe live, cette chorégraphie intense d’Akram Khan a les charmes d'un voyage vers l'inconnu.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 39 €,34,50 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Akram Khan - Until the lions

Chorégraphie

Akram Khan

Depuis la création de DESH, j’ai été attentif aux fonctionnements et aux capacités de mon corps, alors que je venais d’avoir 40 ans. Le passage de la scène au hors-scène, du corps à l’esprit, de l’acte d’incarner le physique à celui d’imaginer le physique est une transition complexe et fragile, une intersection que je trouve intéressante et stimulante (j’ai tendance à me souvenir de ces moments de transition et de choix dans ma vie plus intensément que les progressions linéaires).

Et lors de ce tournant, j’en viens à renouer avec quelque chose qui a toujours tenu une place très chère dans mon coeur depuis l’enfance : le Mahabharata. Dans ces contes passionnants, les figures qui n’ont cessé d’habiter mes souvenirs s’avèrent être les personnages féminins, et leurs voyages. Comme dans beaucoup de mythes, les personnages féminins sont souvent des héroïnes incomprises, modèles de force et d’imagination dans leur capacité à résister. Ce sont leurs histoires méconnues qui aujourd’hui continuent de m’accompagner. J’ai alors rassemblé certains membres de l’équipe originelle de DESH – dont Karthika Naïr, auteur à l’origine de DESH et de Until the Lions, dont l’idée originale est directement tirée de son livre Until the Lions : Echoes from the Mahabharata. Avec cette équipe réunie, je souhaite explorer la notion et l’expression physique des sexes en renouant avec le Kathak, danse traditionnelle de l’Inde, et raconter l’histoire d’Amba, l’un des personnages les plus charismatiques et contradictoires du Mahabharata. D’après moi, Amba n’est pas seulement une héroïne méconnue, mais aussi un « métamorphe », un être ayant la capacité de modifier son apparence physique, puisque son corps féminin se transforme en corps masculin.

J’ai toujours eu peur d’approfondir (dans un contexte contemporain) les problèmes relatifs à la sexualité et au genre, surtout à cause de mon éducation issue de la culture de l’Asie du Sud. On est dissuadé d’aborder ou débattre de ces thématiques avec nos ainés tout comme avec ceux de notre génération. Cependant elles demeurent présentes dans notre vie intime, même si non dites, non formulées. Je pense avoir de la chance de pouvoir vivre et travailler dans le royaume de la danse, qui nous permet les questionnements, incite au débat, et se saisit d’histoires de toutes sortes, créant l’espace pour les exprimer, les partager et les vivre. C’est exactement à ce tournant de mon propre parcours physique que je souhaite situer l’histoire d’Amba. Dans notre société, nous semblons être des esclaves de « l’intelligence » négligeant la sagesse, je souhaite donc revenir à la connaissance traditionnelle du Mahabharata, usant de mon corps « de transition » et de la discussion qui peut advenir entre son intelligence et sa sagesse.

Akram Khan

Pièce pour 3 danseurs et 4 musiciens / performeurs.

Avis du public : Akram Khan - Until the lions

1 Avis

1 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Maryannick C. 07 décembre 2016

    until the lions on est transporté dans un autre monde. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Spectacles consultés récemment