À tes souhaits

1
2
3
4
5

Le Funambule Montmartre , Paris

Du 15 octobre 2016 au 02 janvier 2017
Durée : 55 minutes

JEUNE PUBLIC

,

Familial

,

Maternelle

,

Primaire

Tous les ans, Nora fait le même vœu en soufflant sur la bougie de son gâteau d'anniversaire : redevenir une enfant. Cette année son souhait va se réaliser.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 10 € au lieu de 11 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

À tes souhaits

De

Fabio Marra

Mise en scène

Gustavo Araujo

Avec

Gustavo Araujo

,

Elisa Falconi

,

Edouard Michelon

,

Thilina Pietro Femino

  • Redevenir une enfant

Aujourd'hui c'est le jour de l'année que Nora déteste le plus : son anniversaire. Pour Rémi, son amoureux, c'est le jour idéal pour la demander en mariage. Un vrai cauchemar pour Nora, qui ne veut pas grandir !

Il ne lui reste plus qu'un chemin pour essayer de se sauver. Un gâteau, une bougie et un vœu : celui de redevenir une enfant...

Creation marionnettes : Virginie Costelli
Musiques : Fabio Gorgolini, Zingarone, Natale la Riccia
Peinture : Alexandre Popof

  • L'écart entre le monde de l'enfance et l'âge adulte

Que veut dire grandir ? Quelle image les enfants se font-ils de la vie des adultes ? Quand ils les voient se disputer, rentrer du travail à bout de forces, arrêter de jouer, de rire, de rêver ?

Nora, lorsqu'elle était encore une enfant, a été effrayée par la vie affairée et conflictuelle de ses parents et se refuse donc de grandir. La demande en mariage de son amoureux Rémi, le jour de son propre anniversaire, la plonge dans le désespoir. Elle essaie alors de faire un voeu en soufflant sur un gâteau, comme elle faisait, sans aucun résultat, quand elle était petite, mais cette fois-ci son souhait est exaucé. Elle redevient une enfant et elle est transportée dans le monde de la fantaisie, sa fantaisie à elle, où elle a pris la place de son doudou d'enfance, Théodore. Théodore, en taille humaine, se retrouve alors dans la chambre de Nora avec Rémi. Vont-ils réussir à ramener Nora à la réalité ?

Ce spectacle interroge avec humour et magie l'écart entre le monde de l'enfance et l'âge adulte, un écart que l'on peut combler avec peu d'efforts et un brin de fantaisie. Il faut être prêt à recevoir, en échange, beaucoup de bonheur. A tes souhaits est un spectacle qui parle à tout le monde : aux enfants qui deviendront adultes et aux adultes qui ont été enfants et à tous ceux qui au moins une fois dans leur vie, ont désiré retourner à l'âge où tout semble possible.

  • Un spectacle qui n'oublie pas les adultes

« Arrivés la même année en France, Fabio Marra et moi, nous sommes liés depuis longtemps d’une profonde amitié. Nous nous sommes rencontrés par hasard et une énorme coincidence nous a menés à suivre la même formation théâtrale. Plus tard, Fabio a fondé le Carrozzone Teatro et moi la Compagnie Mélodrames et nous avons suivi de près nos créations respectives. Il est devenu un des auteurs les plus prometteurs de notre génération et notre admiration mutuelle n’a pas cessé de grandir. L’envie de partager un même projet a également grandi mais nous avons mis dix ans pour trouver la bonne occasion.

Cette occasion est venue de la part d’Elisa Falconi, comédienne de la compagnie Mélodrames, qui depuis longtemps souhaitait jouer un spectacle jeune public : en 2015 Fabio propose à Elisa le texte qui répondait à ses désirs. Dès les premières lignes j’ai vu que Fabio avait réussi son pari d’écrire un texte pour enfants sans oublier le public adulte qui assisterait au spectacle. Le résultat dépassait mes attentes et l’histoire m’absorbait au point de me faire oublier que je devrait la mettre en scène.

En laissant de côté la lecture captivante et en reprenant en main mon rôle de metteur en scène, je me suis vite aperçu que l'imagination débordante de Fabio Marra m’offrait de véritables défis de mise en scène : deux comédiens pour manipuler sept marionnettes, une comédienne qui redevient une enfant (à la taille d'un enfant), une chambre qui se transforme en pays imaginaire, un doudou à taille humaine. J’ai été obligé de voyager moi aussi dans le pays des rêves pour essayer de surmonter des obstacles techniques que me posait la réalité.

Tout comme Fabio dans son écriture, j’ai n’ai jamais oublié dans ma mise en scène le public adulte qui viendrait assister au spectacle. Mon objectif a toujours été de parler à toute la famille en créant un spectacle avec plusieurs niveaux de lecture et d’accès. Les adultes seront amenés à réfléchir à leur attitude face aux enfants et au mode de vie qu’ils mènent au quotidien. Les enfants seront confrontés à leur peur (ou envie) de grandir. Le tout avec beaucoup d’humour et bonne humeur. Allons-y alors, profitons du temps, amusons-nous, laissons un peu de place à nos rêves, à nos souhaits. »

Gustavo Araujo

  • La peur de grandir

Pourquoi, à un certain âge de notre vie, nous est-il interdit de continuer à jouer ? Il parait qu’à un certain âge la liberté et la légèreté ne peuvent plus être nos alliées. L’heure de grandir est arrivée, et nous devons correspondre à un modèle préétabli dans le monde des adultes qui nous attend. Mais ces contraintes sociales pourraient-elles cacher nos vrais envies ? Pourraient-elles nous empêcher de vivre notre enfance pleinement, et par conséquence notre vie d’adulte ?

Nora est une petite fille de sept ans. Pour elle, pas question de grandir. En revanche sa maman est persuadée qu’elle est grande désormais et qu’il faut jeter à la poubelle tous ses jouets, y compris son doudou Théodore. Nora grandit, les années passent et le jour de son vingt-huitième anniversaire arrive. Elle décide de faire un voeu, le même voeu qu’elle fait chaque année pour son anniversaire : devenir une enfant à nouveau et partir dans le monde de la fantaisie pour toujours.

Ainsi Nora est devenue une grande enfant soucieuse de sa liberté. Atterrée à l’idée d’assumer n’importe quelle responsabilité, elle refuse catégoriquement de devenir une adulte. A tel point que quand son amoureux Rémi lui fait sa demande en mariage, elle fuit la réalité. Mais cette peur de perdre sa liberté pourrait-elle la rendra esclave d’elle-même ?

Quand on est enfant on rêve de grandir, on imagine qu’en grandissant tout nous sera permis. Cependant, quand on devient adulte, on souhaiterait retourner à l’enfance, parce que l’on croit que c’est au cours de cette époque d’insouciance que tout est possible. Nous souhaitons souvent être ailleurs que là où l’on est. C'est peut-être en restant enfant que Nora apprendra à grandir.

Fabio Marra

Avis du public : À tes souhaits

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment