À nos enfants (Train fantôme)

1
2
3
4
5

TGP - CDN de Saint-Denis , Saint-Denis

Du 22 février au 12 mars 2017
Durée : 1h45

CONTEMPORAIN

Nicolas Struve et ses comédiens se sont réunis autour d’une question commune née de leurs expériences diverses : qu’est-ce qu’être parent ? Sous-titré Train fantôme, À nos enfants s’est construit collectivement, comme une fête, parfois cruelle. Les séquences jouées, filmées, chantées se succèdent, croisant les tons et les genres, la tendresse et les angoisses, la poésie, le quotidien, le drame et le loufoque.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 25,50 €,19 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

À nos enfants (Train fantôme)

Mise en scène

Nicolas Struve

Avec

Farid Bouzenad

,

Gaëlle Le Courtois

,

Dominique Parent

,

Stéphanie Schwartzbrod

Deux couples, Junon et Massi, Daisy et René, sont en vacances avec leurs enfants. Au milieu des courses, des repas, des activités, des conflits enfantins à régler, ils ont décidé de préparer un spectacle pour la fête du village. Ils discutent de la forme à lui donner : une farce cruelle, une pièce salace, un cri politique (mais quelle politique ?) ou un cabaret de chansonnettes… ? Ils font les courses, à manger, chantent, rêvent, se souviennent, s’indignent, parlent de sexualité, de fins de mois difficiles, d’espoirs et de détresses, se trompent un peu. Les enfants les réjouissent, les épuisent. Junon est malade. Elle ne dit rien à personne. Elle voudrait profiter de l’été et, comme les autres, jouer encore un peu son propre rôle. Daisy, elle, attend un enfant et ne le gardera pas. Massi n’accepte plus le monde tel qu’il est. René avance, tel un boxeur. Mais la vie ne se ressemble pas et le texte est tout en éclats.

Nicolas Struve et ses comédiens se sont réunis autour d’une question commune née de leurs expériences diverses : qu’est-ce qu’être parent ? Sous-titré Train fantôme, À nos enfants s’est construit collectivement, comme une fête, parfois cruelle. Les séquences jouées, filmées, chantées se succèdent, croisant les tons et les genres, la tendresse et les angoisses, la poésie, le quotidien, le drame et le loufoque.

Avis du public : À nos enfants (Train fantôme)

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment