Wolfgang Pissors

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Cabaret Siméon, l’amour n’y a qu’ça d’vrai

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Essaïon Paris | du 20 octobre au 12 novembre 2016 | Durée : 1h15
MUSIQUE & DANSE, Poésie, Théâtre musical

Spectacle terminé depuis le 12 novembre 2016

 

Wolfgang Pissors

  • Formation

Né en Bavière, Wolfgang Pissors fait ses études théâtrales et de chant lyrique à Paris.

Il a suivi plusieurs formations notamment : au Cours René Simon- Professeurs : Rosine Margat, Chantal Brière
Puis au centre d'art polyphonique de Paris - Formation musicale
Technique Alexander Professeurs : Micheline Charron et Guy Vincent Aknin. Paris.
Myriam Dooge à Paris - Danse
Stage Offenbach- Direction : Bernard Pisani
Stage Gennadi Bogdanov- Meyerhold
Stage Zygmunt Molik - Grotovski
Ute GerzabekMasterclass chant - A Kyoto, Japon

  • Cinéma

The Queen de Stephen Frears
La maison de Nina de Richard Dembo
The statement de Norman Jewison
Bon voyage de Jean-Paul Rappeneau
Monsieur Batignole de Gérard Jugnot
Les Rois Mages de Didier Bourdon et Bernard Campan
Laisser passer de Bertrand Tavernier
Lucie Aubrac de Claude Berri
Paris match / French Kiss de Lawrence Kasdan
Les misérables de Claude Lelouch
Lettre pour L...
- Romain Goupil
La visite, court métrage de Marie-Hélène Alessandra et Jacques Davila

  • Télévision

Max Jacob de Gabriel Aghion
Chat bleu, chat noir de Jean Louis Lorenzi
Commissaire Cordier de Bertrand van Effenterre
Le triporteur de Belleville de Stéphane Kurc
'ami fritz de Jean-Louis Lorenzi
Deux femmes a Paris de caroline Hupert
La bicyclette bleue de Thierry Binisti
L'enfant des terres blondes de Edouard Niermans
Faussaires et assassins de Peter Kassovitz
Confetti de François Robin (arte)
Un jour avant l'aube de Jacques Ertaud
Ce1 et cm1 sans frontieres - 48 épisodes. centre national de documentation pédagogique. pour la 5 - la voix de la corbeille et de l'ordinateur

  • Radio

Sous le manteau : les hommes répetent - Christine Bernard-Sugy. Radio France/France Culture.
Cycle Heiner Müller. Le travailleur immigré - Jean Matthieu Zahnd.Radio France/France Culture
Les chutes sans fin de Villiers de l'Isle-Adam - Michel Sidoroff, Radio France/France Culture
- Jean Mathieu Zahnd. Radio France/France Culture
Ecrits hérétiques a demi barabares - Dépôt des armes - Myron Meerson. Radio France/France Culture
Le courage de ma mère- Christine Bernard-Sugy. Radio France/France Culture.
Les Thibault - Christine Bernard-Sugy. Radio France/France Culture.
Sherlock Holmes : L'affaire Frankenstein - Christine Bernard-Sugy. Radio France/France Culture.
Silence - Marguerite Gateau. Radio France/France Culture

  • Films Institutionnels

Coin Trick de Jean-Luc Voulfow. Télé 2 Allemagne
Everybodu says I phone you de Philippe Orreindy /Alcatel

  • Voix

Nombreux enregistrements pour des films publicitaires et documentaires.
Doublage de films.
CDROM. Disney , Channel, Ubisoft, ARTE, AXA assurance

  • Chant

Inauguration de la 8e edition du printemps des Poètes - Christian Schiaretti
Tout revers a sa medaille/cabaret heroique Studio le Regard du Cygne, Paris
Concert soirée de gala à HEC. Accompagné au piano par Klarisse Coulon.
Cabaret wedekind (Direction musicale : Thierry Ravassard. )
Concert mozart, brahms, britten Petit Théâtre de Naples
Cosi fan tutte - Claude Allard
La vie parisienne - Claude Allard
Le Baron Théâtre Marigny
Carmen - Claude Allard
Zuniga Théâtre d'Issy-les-Moulineaux.
L'opera de quatre sous - Claude Allard
Mr Brown, Mr Peachum, le chanteur de complainte. Théâtre de la Plaine
Concert Brahms, Schubert, Mozart, Offenbach à la Mairie du 3ème arrdt Paris Théâtre Denis à Hyères.

  • Sur les planches

Dans L'Aigle à deux têtes de Jean Cocteau, mis en scène par Jérome Pisani, il interprète les rôles du Comte de Foehn et de Felix de Willenstein.

A Paris, au Théâtre Marigny, il est le Baron de La Vie Parisienne de Jacques Offenbach, mise en scène par Madame Claude Allard.

Lors du Festival d'Avignon 2000, il chante dans le spectacle musical Berliner Strasse, sur des textes et musiques de Bertolt Brecht et Kurt Weill.

Au Théâtre de la Plaine, à Paris, dans L'Opéra de Quat'sous, mis en scène par Madame Claude Allard, il interprète les rôles du Chanteur de complaintes et de Monsieur Peachum.

Il est également le Zuniga de l'opéra Carmen de Bizet, au Théâtre d'Issy les Moulineaux, dans une mise en scène de Claude Allard.

Dans le spectacle Les Trois Ecus d'Or, de la chorégraphe Myriam Dooge, il est le conteur et le chanteur. Ce spectacle est donné sur plusieurs scènes nationales, Culture Commune de Loos en Gohelle, Le Théâtre du Beauvaisis, et internationales, Coastal Bay Festival Folkestone England.

Au Théâtre National Populaire de Villeurbanne et sur différentes scènes nationales, Besançon Opéra Théâtre, Théâtre de Saint Quentin en Yvelines, Théâtre National de la Colline à Paris, c'est pour L'Opéra de Quat'sous qu'il interprète, sous la direction de Christian Schiaretti et Jean Claude Malgoire, les rôles du Chanteur de complaintes et de Robert la Scie (bande à Mackie).

En 2013 il joue dans Il faut toujours terminer qu'est-ce qu'on a commencé, de et m.e.s. Nicolas Liautard.

Avis du public : Wolfgang Pissors

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire