William Forsythe

1
2
3
4
5



+ d’infos

Actuellement à l’affiche : William Forsythe

Sehgal /​ Peck /​ Pite /​ Forsythe

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Garnier Paris | du 26 septembre au 09 octobre 2016 | Durée : 1h50 avec 1 entracte
MUSIQUE & DANSE, Ballet, Danse contemporaine
RESERVER

À partir de 101 €

 

Prochainement à l’affiche

Sehgal /​ Peck /​ Pite /​ Forsythe

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Garnier Paris | du 26 septembre au 09 octobre 2016 | Durée : 1h50 avec 1 entracte
MUSIQUE & DANSE, Ballet, Danse contemporaine
RESERVER

À partir de 101 €

Semperoper Ballett, Dresden - Impressing the Czar

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Garnier Paris | du 04 au 08 janvier 2017 | Durée : 2h30 avec 1 entracte
MUSIQUE & DANSE, Ballet, Danse contemporaine
RESERVER

À partir de 101 €

 

Anciennement à l’affiche

Benjamin Millepied - L.A. Dance Project 4

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | du 15 au 18 septembre 2016
MUSIQUE & DANSE, Ballet, Coups de coeur, Danse contemporaine, Sélection Danse

Spectacle terminé depuis le 18 septembre 2016

 

William Forsythe

  • Les débuts

D’origine américaine, présent depuis maintenant trente ans sur la scène internationale, William Forsythe est reconnu comme l’un des chorégraphes les plus en vue de la danse contemporaine. Il a su dégager la pratique du ballet de ses liens avec le répertoire classique, lui permettant de devenir l’une des formes artistiques les plus dynamiques du XXIe siècle.

Né en 1949 à New-York, c'est également là-bas que Forsythe se forme à la danse, à l’université de Jacksonville en Floride, puis à l’école du Joffrey Ballet, compagnie qu’il intègre par la suite.

Forsythe arrive sur la scène européenne de la danse à presque vingt ans, d’abord comme danseur, puis comme chorégraphe en résidence du Ballet de Stuttgart (1973). Il crée parallèlement de nouvelles œuvres pour diverses compagnies de danse : à Munich, La Haye, Londres, Bâle, Berlin, Frankfurt, Paris, New York et San Francisco.

Haut de page

  • Du Ballett Frankfurt à la Forsythe Company

En 1984, il devient directeur du Ballett Frankfurt, à la tête duquel il restera vingt ans et créera la plupart de ses chorégraphies, les plus célèbres de notre époque, dont The Loss of Small Detail (1991) en collaboration avec le compositeur Thom Willems et le couturier-créateur Issey Miyake. D’autres œuvres phares du Ballett Frankfurt sont Gänge (1982), Artifact (1984), Impressing the Czar (1988), Limb’s Theorem (1990), ALIE/NA(C)TION (1992), Eidos : Telos (1995), Endless House (1999) et Kammer/Kammer (2000).

Les chorégraphies de Forsythe et les prestations de sa compagnie sont unanimement saluées par le public et obtiennent les plus prestigieuses récompenses, dont le Bessie (1988, 1998, 2004), le Laurence Olivier Award (1992, 1999), Commandeur des Arts et Lettres (1999), le Bundesverdienstkreuz (1997), le Wexner Prize (2002) et le Deutscher Tanzpreis (2004). A plusieurs reprises, Forsythe est élu Chorégraphe de l’Année par l’ensemble de la critique internationale.

Après la dissolution du Ballett Frankfurt en 2004, Forsythe constitue une nouvelle compagnie indépendante, la Forsythe Company. La compagnie est créée grâce aux subventions des Etats de Saxe et de Hesse, des villes de Dresde et de Francfort ainsi que de sponsors privés.

Les toutes dernières créations de Forsythe sont élaborées et exécutées exclusivement par cette nouvelle compagnie tandis que ses œuvres antérieures figurent bien en vue au répertoire de quasiment toutes les grandes compagnies de danse du monde, au nombre desquelles on trouve le Kirov, le New York City Ballet, le San Francisco Ballet, le Ballet National du Canada, le Royal Ballet Covent Garden et le Ballet de l’Opéra de Paris. La Forsythe Company, basée à Dresde et à Francfort, est invitée chaque année en résidence à la Schiffbauhalle du Schauspielhaus de Zurich et affiche en outre un immense calendrier de tournées internationales.

Forsythe puise sa réflexion chorégraphique dans les grands courants artistiques internationaux de notre époque auxquels il a également largement contribué : performance, arts plastiques, architecture et œuvres multimédia interactives. Il crée des installations architecturales commissionnées par Danel Libeskind en Allemagne, Artangel à Londres, Creative Time à New York et la Ville de Paris. Son court-métrage Solo est présenté à la Biennale de Whitney en 1997. En 2006, une exposition d’intérêt majeur présentant ses performances, films et installations a lieu à la Pinakothek der Moderne à Munich.

Après la dissolution du Ballet de Francfort en 2004, Forsythe fonde un nouvel ensemble plus indépendant qu'il a dirigé de 2005 à 2015. Le nouvel ensemble signe les œuvres Three Atmospheric Studies (2005), You made me a monster (2005), Human Writes (2005), Heterotopia (2006), The Defenders (2007), Yes we can’t (2008/2010), I don’t believe in outer space (2008), The Returns (2009) et Sider (2011). Les créations les plus récentes de Forsythe ont été développées et interprétées exclusivement par la Forsythe Company tandis que ses œuvres antérieures figurent au premier rang du répertoire des principaux ballets internationaux, dont le Mariinsky Ballet, le New York City Ballet, le San Francisco Ballet, le Ballet national du Canada, le Semperoper Ballet de Dresden, le Ballet Royal d’Angleterre et le Ballet de l’Opéra de Paris.

En 2015, Forsythe a été nommé Chorégraphe associé au Ballet de l'Opéra de Paris.

Haut de page

  • Pédagogue

En 1994, Forsythe a quasiment réinventé l’enseignement de la danse, avec un CD-ROM pionnier en la matière, d’ailleurs récompensé par un prix : Improvisation Technologies : A Tool for the Analytical Dance Eye, utilisé par des compagnies de danseurs professionnels, des conservatoires, des universités, des programmes de troisième cycle d’architecture, des lycées.

En tant que professeur, Forsythe est régulièrement invité pour des exposés ou diriger des ateliers dans les grandes universités et autres institutions culturelles du monde. Il a exercé la première charge de Mentor de la danse lors du cycle inaugural du « Rolex Mentor and Protégé Arts Initiative » et co-dirige et professe au sein de l’association Dance Apprentice Network aCross Europe (D.A.N.C.E.).

Forsythe est nommé en 2001 membre honoraire du Laban Centre for Movement and Dance de Londres et est depuis 2004 docteur honoris causa de la Juilliard School de New York.

Haut de page

  • Œuvres
2012 : In the middle, somewhat elevated/Woundwork 1/Pas./Parts, mus. Thom Willems, Opéra Garnier
2011 Impressing the Czar
Sider
2009 I Don't Believe in Outer Space
2006-2007 Three Atmospheric Studies
2001 Woolf Phrase, mus. Thom Willems, thème musical Ekkehard Ehlers
2000 Die Befragung de Robert Scott (version intégrale), mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
One Flat Thing
, reproduced, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
7 to 10 Passages
, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Bruxelles
Kammer/Kammer
, mus. Thom Willems, J. S. Bach, H. von Bieber, G. P. Telemann, Bach/F. Busoni, Ballett Frankfurt, Frankfurt
1999 Woundwork 1, mus. Thom Willems, Ballet de l’Opéra de Paris, Paris
Pas./parts
, mus. Thom Willems, Ballet de l’Opéra de Paris, Paris
Endless House
, mus. Autopoieses (Ekkehart Ehlers, Sebastian Meissner), Thom Willems, Gamelan Javanais " Sirimpi " (Provisions for Death), Ballett Frankfurt, Frankfurt
1998 Small Void, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt William Forsythe en collaboration avec Stefanie Arndt, Alan Barnes, Dana Caspersen, Noah Gelber, Anders Hellström, Fabrice Mazliah, Tamas Moritz, Crystal Pite, Jone San Martin, Richard Siegal, Pascal Touzeau, Sjoerd Vreugdenhil
Op. 31
(erste Fassungen), mus. Arnold Schoenberg - Variation pour Orchestre, op. 31 Quartetto, mus. Thom Willems, Balletto del Teatro alla Scala di Milano
Workwithinwork, mus. Luciano Berio, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Quartette
, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
1997 Tight Roaring Circle, avec Dana Caspersen, William Forsythe, mus. Joel Ryan. Installation pour Artangel, Londres
From a Classical Position (Vidéo-Chorégraphie), avec Dana Caspersen, mus. Thom Willems (prod. Euphoria Films pour Channel 4, Londres)
Hypothetical Stream 2
, mus. Stuart Dempster / Ingram Marshall, une œuvre chorégraphique de William Forsythe et Regina van Berkel, Christine Bürkle, Ana Catalina Roman, Jone San Martin, Timothy Couchman, Noah Gelber, Jacopo Godani, Antony Rizzy, Richard Siegal
1996 The The, chor. Dana Caspersen, William Forsythe, Ballett Frankfurt
Duo, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt
Trio, mus. Ludwig van Beethoven, Ballett Frankfurt
Four Point Counter, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt
Approximate Sonata
, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt
The Vertiginous Thrill Of Exactitude
, mus. Franz Schubert, Ballett Frankfurt
Sleepers Guts
, une oeuvre du Ballett Frankfurt, Frankfurt, mus. Thom Willems, en collaboration avec Joel Ryan
- Chor. William Forsythe en collaboration avec l’ensemble.
- Chor. Partie III : Jacopo Godani
Hypothetical Stream, mus. Stuart Dempster, Centre Chorégraphique National de Tours, Théâtre de Caen
1995 Eidos : Telos, mus. Thom Willems / Joel Ryan, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Firstext, mus. Thom Willems, The Royal Ballet, Londres (avec Dana Caspersen et Antony Rizzi)
Invisible Film, mus. J.S. Bach / G.F. Haendel / H. Purcell, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Of Any If And, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Four Point Counter
, mus. Thom Willems, Nederlands Dans Theater 1, La Haye
SOLO
, Vidéo-chorégraphie, mus. Thom Willems (prod. RD-Studio Productions, France 2, Paris / BBC Londres)
1994 Self Meant To Govern, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
1993 Quintett, mus. Gavin Bryars, Ballett Frankfurt, Frankfurt, avec Dana Caspersen, Stephen Galloway, Jacopo Godani, Thomas Mc Manus et Jone San Martin
As A Garden In This Setting
, Teil II, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
1992 As A Garden In This Setting, Part I, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Herman Scherman
, mus. Thom Willems, New York City Ballet, New York
ALIE/NA(C)TION
, mus. Thom Willems / Arnold Schoenberg, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Herman Schmerman Pas de deux
, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfur
1991 The Second Detail, mus. Thom Willems, National Ballet of Canada, Toronto, Frankfurt
Loss of Small Detail (Nouvelle version),
mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Snap, Woven Effort
, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Marion / Marion
, mus. Barnard Herman, Nederlands Dans Theater 3, La Haye
1990 Limb’s Theorem, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Slingerland Teil II and III
, mus. Thom Willems / Gavin Bryars, Ballett Frankfurt, Amsterdam
Slingerland Teil IV
, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Paris
1989 Enemy In The Figure, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Slingerland Teil I
, mus. Gavin Bryars, Ballett Frankfurt, Frankfur
1988 In The Middle Somewhat Elevated, mus. Thom Willems et L. Stuck, Ballet de l’Opéra de Paris, Paris
Impressing The Czar
, mus. Thom Willems, Beethoven, Stuck, Crossman-Hecht, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Behind The China Dogs
, mus. Stuck, New York City Ballet, New York
The Vile Parody Of Address
, mus. Johan Sebastian Bach, Ballett Frankfurt, Frankfurt1987 New Sleep, mus. Thom Willems, San Francisco Ballet, San Francisco
Same Old Story, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Hamburg
The Loss Of Small Detail
, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
1986 Isabelle’s Dance, mus. Eva Crossman-Hecht, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Skinny
, mus. W. Forsythe, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Die Befragung des Robert Scott
, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Big White Baby Dog
, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Baby Sam
, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Bari (Italie)
Pizza Girl
, Ballett Frankfurt, Frankfurt
1985 LDC, mus. Thom Willems, Ballett Frankfurt, Frankfurt
1984 Berg AB, mus. Alban Berg, film pour le Staatsopernballet, Vienne
Artifact
, mus. J.S. Bach / Eva Crossman-Hecht, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Steptext
, mus. J.S. Bach, AterBalletto, Italie (repris au Ballett Frankfurt, 1985)
1983 Gänge (version intégrale), mus. Thomas Jahn, Ballett Frankfurt, Frankfurt
Mental Model
, mus. I. Stravinsky, Nederlands Dans Theater, La Haye
Square Deal
, mus. W. Forsythe, Joffrey Ballet, New York
France / Dance
, mus. J.S. Bach, Ballet de l’Opéra de Paris, Paris
1982 Gänge 1 - Ein Stück über Ballett, mus. W. Forsythe / Michael Simon, Nederlands Dans Theater, La Haye
1981 Die Nacht aus Blei, mus. H.J. von Bose, German Opera Ballet, Berlin
Whisper Moon, mus. William Bolcom, Stuttgart Ballett, Stuttgart
Tancredi And Clorinda, mus. Monteverdi, Stuttgart Opera
Event 1, 2, 3, montage musical, Stuttgart Ballett, Stuttgart
1980 Joyleen Gets Up, Gets Down, Goes Out, mus. Boris Blacher, Bavarian State Opera Ballet, Munich
‘Tis a Pity She’s A Whore, mus. Thomas Jahn, Festival de Montepulciano (Italie)
Famous Mothers Club
, mus. David Cunningham, Solo pour Lynn Seymour, Londres
Say Bye Bye, montage musical W. Forsythe, Nederlands Dans Theater, La Hay
1979 Orpheus, mus. H.W. Henze, Stuttgart Ballett, Stuttgart
Side 2 - Love Songs, mus. populaire, Stuttgart Ballett, Stuttgart
Time Cycle
, mus. Lukas Foss, Stuttgart Ballett, Stuttgart
1978 From The Most Distant Time, mus. G. Ligeti, Stuttgart Ballett, Stuttgart
Dream of Galilei, mus. K. Penderecki, Stuttgart Ballett, Stuttgart
Folia
, mus. H.W. Henze, Festival de Montepulciano (Italie)
1977 Daphne, mus. Anton Dvorak, Stuttgart Ballett, Stuttgart
Bach Violin Concerto in A Minor, mus. J. S. Bach, Basel Ballett, Bâle
Flore Subsimplici, mus. G.F. Haendel, Stuttgart Ballett, Stuttgart
1976 Urlicht, mus. Gustav Mahler, Stuttgart Ballett, Société Noverre, Stuttgart

Haut de page

Avis du public : William Forsythe

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire