Stanislaw Ignacy Witkiewicz

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Walpurg-tragédie jusqu'à 27% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Cité Internationale Paris | du 03 au 13 décembre 2016 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN, Nous n'irons pas à Avignon
RESERVER

À partir de 18 € au lieu de 24,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Walpurg-tragédie

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Gare au théâtre Vitry-sur-Seine | du 13 au 17 juillet 2016 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN, Nous n'irons pas à Avignon

Spectacle terminé depuis le 17 juillet 2016

 

Stanislaw Ignacy Witkiewicz

Dit Witkacy, né à Varsovie le 24 février 1885, l se suicide le 1er septembre 1939, lors de l’entrée des troupes allemandes en Pologne.

Écrivain (dès l’âge de 8 ans), peintre, dramaturge, théoricien de l’art, photographe, soldat dans l’armée du tsar, ethnologue à l’occasion, romancier. Polonais de la première moitié du XXème siècle, sans aucune tendresse pour son époque, il n’en fut pas moins un visionnaire. Son oeuvre est celle d’un aventurier de l’esprit. Alternant drames, peintures, photographies et textes philosophiques, voyageant dans les mers du Sud ou participant à la révolution russe, il s’est inlassablement efforcé de percer les questions essentielles du type : Qui suis-je ? Il ne fut redécouvert en Pologne qu’à la fin des années cinquante. Le caractère bizarre et provoquant de ses textes, ainsi qu’une vie privée très éloignées des conventions sociales de son temps, l’ont tenu à l’écart de ses contemporains, bien qu’il obtint une certaine célébrité.

Souvent traité de mystificateur, salué comme un précurseur, il entretint l’ambiguïté en maniant la dérision et la parodie. Le tragique va de pair chez lui avec le non-sens, et les morts se relève si la conversation s’anime, mais sa vision du monde, « catastrophiste », nous parle d’hier comme d’aujourd’hui. Son oeuvre théâtrale contient 22 pièces achevées, la plupart aux titres évocateurs : Tumeur Cervykal, L’indépendance des Triangles, Épouvantails, Une Locomotive Folle, La Métaphysique d’un Veau à deux Têtes, La Sonate de Belzébuth, et...

Le spectateur désorienté pourra toujours méditer un de ses aphorismes : « Chaque chose qui exige un effort intellectuel peut être déclarée une ânerie par le premier imbécile venu, s’il y colle l’étiquette d’incompréhensible. »

Avis du public : Stanislaw Ignacy Witkiewicz

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire