Sébastien Jacobs

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

A taste of poison jusqu'à 19% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre à Châtillon Châtillon | le 24 mars 2017 | Durée : 1 heure
MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine
RESERVER

À partir de 11 €

 

Anciennement à l’affiche

La mélancolie des dragons

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Montigny-le-Bretonneux | le 11 mars 2016 | Durée : 1h20
CONTEMPORAIN, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 11 mars 2016

 

Sébastien Jacobs

Sébastien Jacobs est né à Dinant (Belgique) en 1970. Il est agrégé en philologie romane et en études théâtrales à l'Université de Louvain-La-Neuve.

Depuis 1993, il travaille avec divers metteurs en scène ou chorégraphes belges ou français, tels Denis Bernard, Isabelle Bats, Michèle Foucher, Jean-Pierre Vincent, Olivier Besson, Alain Wathieu, Erika Zueneli, Alexis Forestier (Faustus lights the light, 2003) et avec les réalisateurs Frédéric Dumont et César Vayssié.

En 1994, il fonde avec le metteur en scène Denis Bernard et le musicien Luc Gaugler, HardtMachin, groupe de Théâtre-Mouvement-Musique (spectacle De la nocivité, d'après Musil en 2002).

Depuis 1997, il travaille régulièrement pour la compagnie de danse-théâtre Nicole Mossoux-Patrick Bonté.

Haute-contre, guitariste et violoncelliste autodidacte, il participe à plusieurs groupes en Belgique (Fishsticks Boys Quintet, René Binamé, Dassin's Brothers, Unenglish Name) et musiques de films.

En 2003, il fonde en France avec la scénographe Anne Attali, la compagnie Le Boude, qui reprend le travail d'HardtMachin.

Francophone, il devrait pouvoir tenir un rôle en italien, néerlandais, allemand, anglais, espagnol (latin, wallon namurois, ancien français) ; il a des notions de portugais.

Avis du public : Sébastien Jacobs

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire