Prochainement à l’affiche

Salia Sanou - Du désir d'horizons jusqu'à 29% de réduction

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Théâtre Louis Aragon au Tremblay Tremblay-en-France | du 18 au 20 novembre 2016 | Durée : 1 heure environ
MUSIQUE & DANSE, Coups de coeur, Danse contemporaine, Sélection Pièce d'actualité
RESERVER

À partir de 9 €

Kawral - La rencontre jusqu'à 22% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Saint-Maur Saint-Maur-des-Fossés | le 17 mars 2017
MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine
RESERVER

À partir de 19 € au lieu de 24,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Salia Sanou - Du désir d'horizons

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Chaillot - Théâtre National de la Danse Paris | du 30 juin au 01 juillet 2016 | Durée : 1 heure environ
MUSIQUE & DANSE, Coups de coeur, Danse contemporaine, Sélection Pièce d'actualité

Spectacle terminé depuis le 01 juillet 2016

 

Salia Sanou

Né au Burkina Faso, il étudie l’art dramatique à l’école de théâtre de l’union national des ensembles dramatiques de Ouagadougou. Il a été formé a la danse africaine par Drissa Sanon, Alasane Congo, Irène Tassembedo et Germaine Acogny. Il intègre la compagnie Mathilde Monnier en 1992 où il participe aux différentes créations : Pour Antigone, Nuit, Arrêtez, arrêtons, arrête, les Lieux de là. Dans le cadre des projets de sensibilisation du CCN de Montpellier, il intervient en milieu scolaire en 1994, sur le thème « autour de l’Afrique » et en 1998, sur le projet « habiter ».

Parallèlement, il a chorégraphié l’Héritage (premier prix en art du spectacle à la Semaine Nationale de la Culture au Burkina Faso), ainsi que le Siècle des fous, assisté de Seydou Boro, (premier prix national du Concours de Danse Contemporaine Africaine en créations). Tous deux s’associent pour créer la compagnie Salia Nï Seydou. Ils sont lauréats des deuxièmes rencontres de la création chorégraphique africaine à Luanda en Angola (avril 1998) avec Figninto, chorégraphie Seydou Boro (septembre 1997), ainsi que du prix « découverte » R.F.I Danse 98. Dans le cadre du festival international Montpellier danse 2000, il chorégraphie, assisté de Seydou Boro, Taagalà, le voyageur. Ce travail réunit quatre danseurs -parmi eux, pour la première fois, une femme- et deux musiciens.

Avis du public : Salia Sanou

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire