Saburo Teshigawara

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Saburo Teshigawara - Flexible silence

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Chaillot - Théâtre National de la Danse Paris | du 23 février au 03 mars 2017 | Durée : 1h40
MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine, Musique contemporaine
RESERVER

À partir de 39 €

 

Anciennement à l’affiche

Saburo Teshigawara - Mirror and Music

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | du 06 au 08 novembre 2015 | Durée : 1h15
MUSIQUE & DANSE, Ballet, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 08 novembre 2015

 

Saburo Teshigawara

  • Formation

Né à Tokyo, il commence sa carrière en 1981, après avoir étudié les arts plastiques et la danse classique. En 1985, il fonde la compagnie Karas avec Kei Miyata.

  • Chorégraphies

Il se fait connaître en Europe dès 1986, lorsqu’il remporte le Premier Prix des Rencontres chorégraphiques internationales de Bagnolet. Depuis, il est invité avec sa compagnie par les grandes scènes européennes (Londres, Paris, Berlin, Amsterdam, Bruxelles…). Il est aussi invité en Amérique, notamment à New York et Montréal. Il associe aussi danse et installations artistiques. Parallèlement à ses pièces en solo et à ses activités avec la compagnie Karas, il est invité par d’autres compagnies pour ses chorégraphies.

Ainsi, en 1994 et 1995, il est l’invité de William Forsythe et crée une pièce pour le Ballet de Francfort, White Clouds Under the Heels Part I & II.
1989 Ishi-no-hana (Fleur de pierre), solo
1991 Bones in Pages
1992 Noiject dans un entrepôt désaffecté de Yokohama
1995, il lance à Londres, un projet pédagogique appelé S.T.E.P. (Saburo Teshigawara Education Project), avec plusieurs partenaires anglais. De ce programme sont issues les pièces Invisible Room (1997) et Flower Eyes (2000).
1996 I was Real - Documents au Kunsten Festival des Arts de Bruxelles
Il lance également, en collaboration avec des musiciens expérimentaux, un nouveau projet intitulé In : Edit, interprété dans une ancienne centrale électrique de Newcastle.
Avec Absolute Zero, présenté en 1998 à Tokyo, il part en quête de l’immobilité absolue.
1999, il présente Triad à la Hayward Gallery et plus récemment Oxygen (2002).
1999 Night Songs, pièce solo pour Kei Miyata
Le Sacre du printemps pour le Ballet d’Etat de Bavière
En 2000, il est invité par Jirí Kylian auprès du Nedherlands Dans Theater I.
2000 Light behind Light, solo.
2001 Luminous avec un jeune aveugle
Raj Packet à Tokyo. Ce premier ballet évolue et devient Green en 2003, avant d’être présenté au Festival International de Melbourne en 2005.
2001-2002 création mondiale du ballet Para-Dice par le Ballet du Grand Théâtre de Genève.
2003 Bones in Pages
2003 Green / Raj Packet. Avec les danseurs de Karas.
2005-2006 création mondiale du ballet Beginning of the Last Second par le Ballet du Grand Théâtre de Genève
2005 Scream and Whisper
2006 Black Water.
2006 et 2008 Glass Tooth, chorégraphie pour sept danseurs.
2007 Miroku (solo)
2010 Œuvre sans titre sur la Symphonie no 6 du compositeur Giya Kancheli
2011 Mirror and Music en collaboration avec Karas
2013 DAH-DAH-SKO-DAH-DAH




Avis du public : Saburo Teshigawara

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire