Prochainement à l’affiche

Die Zauberflöte (La Flûte enchantée)

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Bastille Paris | du 23 janvier au 23 février 2017 | Durée : 3 heures avec un entracte
MUSIQUE & DANSE, En langue étrangère, Opéra
RESERVER

À partir de 132,50 €

 

Anciennement à l’affiche

La Somnambule

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | le 11 avril 2016
MUSIQUE & DANSE, Concert, Coups de coeur, Musique classique, Opéra

Spectacle terminé depuis le 11 avril 2016

 

Photos & vidéos

Sabine Devieilhe

Après des études de violoncelle et de musicologie, Sabine Devieilhe sort en 2011 du Conservatoire National Superieur de Musique et de Danse de Paris avec le Premier Prix à l’unanimité et les Félicitations du Jury. Elle suit ainsi les enseignements de Jocelyne Chamonin, Martine Surais, Pierre Mervant, Malcom Walker ou encore Kenneth Weiss, Anne Le Bozec, Susan Manoff, Olivier Reboul et Elène Golgevit.

Membre de plusieurs ensembles professionnels tels que Pygmalion (dir. Raphaël Pichon) et Les Cris de Paris (dir. Geoffroy Jourdain), elle se produit dans un vaste répertoire de la musique ancienne à la musique contemporaine. Affectionnant tout particulièrement le Lied et la mélodie, elle se produit en récital aux côtés d’Anne Le Bozec. Sabine Devieilhe débute à la scène dans Lucia/Le Viol de Lucrèce au CNSM de Paris, ainsi que dans Lauretta/Gianni Schicchi (mes Jean-Michel Fournereau) et d'Yniold/Pelleas et Melisande (mes Vincent Vittoz) au Festival Messiaen. Deux rencontres marquantes avec Jean-Claude Malgoire et Alexis Kossenko lui font aborder le répertoire baroque de Bach à Rameau, notamment aux Festivals d’Utrecht, Bruges, à L’Atelier Lyrique de Tourcoing ou encore au Théâtre des Champs-Elysées.

La saison 2010-11 est marquée par une nouvelle production de L'Enfant et les sortilèges avec l’Ondif (dir. David Levi), un programme Bernstein à la Salle Pleyel avec L’Orchestre de Paris, un programme Mozart avec les Solistes de l'Orchestre national de Montpellier à Nîmes, une nouvelle production de Dardanus (Ensemble Pygmalion, dir. Raphaël Pichon) au Festival International de Musique baroque de Beaune et à l’Opéra de versailles etc… En 2011-12, elle fait ses premiers pas dans le bel canto avec Amina/La Sonnambula avec L’Atelier Lyrique de Tourcoing, fait ses débuts avec Les arts florissants à la Cité de la Musique avant de retrouver Jean-Claude Malgoire dans La Passion selon St-Jean de Bach avec La grande ecurie et la chambre du roy.

L’enthousiasme remporté par ces premiers engagements lui ouvrent aujourd’hui de nombreuses perspectives : elle fait ses débuts au Festival d'Aix-en-Provence dans Serpetta/La finta giardiniera (mes : Vincent Boussard, juillet 2012) et se produit au Festival de Bruges dans un programme Mozart avec Les Ambassadeurs d’Alexis Kossenko…

En 2012-13 : débuts dans le rôle-titre de Lakmé à l’Opéra de Montpellier ; tournée de concerts Offenbach avec Marc Minkowski & Les Musiciens du Louvre ; Le Magnificat de Bach et le Dixit Dominus de Haendel avec Hervé Niquet et Le concert spirituel  ; divers programmes Bach & Hippolyte et Aricie avec Raphaël Pichon à la tête de Pygmalion ; La Folie/Platée (dir. Jean-Claude Malgoire) ; reprise de Serpetta/La finta giardiniera à l’Opéra de Luxembourg et La Reine de la Nuit/La flute enchantée à l’Opéra national de Lyon…

En 2013-14 : elle retourne à l'Opéra national de Lyon pour Constance/Dialogues des Carmelites (mes Christophe Honoré), reprend Serpetta à l’Opéra de Toulon et Constance (remplacement au pied levé) au Théâtre des Champs-Elysées (dir : Jérémie Rohrer, mes Olivier Py) et fait ses débuts à l’Opéra comique dans Lakmé, à l’Opéra national de Paris dans La Reine de la Nuit/La flute enchantée et à La Monnaie de Bruxelles dans Euridyce/Orphée et Euridyce...
A partir de 2014-15 : reprise de Lakmé à l’Opéra de Toulon ; Adèle/Die Fledermaus à L’Opéra Comique, ainsi que ses débuts dans Mélisande/Pelléas et Mélisande (JC Malgoire) et Nanetta/Falstaff à l’Opéra de Marseille et reprend Le Feu, La Princesse et le Rossignol /L'Enfant et les sortilègeau Festival d’Opéra de Glyndebourne ; etc.

En 2013, elle est sacrée Révélation Artistique Lyrique aux 20èmes Victoires de la Musique Classique  !

Sabine Devieilhe enregistre en exclusivité pour Erato/Warner Classics.
Son premier album solo d’Airs de Rameau « Rameau le Grand Théâtre de l’Amour » avec Les Ambassadeurs d’Alexis Kossenko (parution le 4 novembre 2013) est Diapason d’Or et Grand Prix de l’Académie Charles Cros.

Avis du public : Sabine Devieilhe

1 Avis

1 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Christine D. 05 décembre 2013

    Notre fierté A ne pas manquer cette ascension ! »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?