Prochainement à l’affiche

Le Serment d'Hippocrate jusqu'à 30% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre 14 Paris | du 07 mars au 22 avril 2017
COMEDIE & BOULEVARD, Comédie de moeurs
RESERVER

À partir de 28,50 € , 20 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Homme et galant homme

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre 14 Paris | du 10 septembre au 26 octobre 2013
COMEDIE & BOULEVARD

Spectacle terminé depuis le 26 octobre 2013

 

Pierre Gondard

  • Théâtre

Il débute en 1972 au Centre Dramatique National de l’Ouest, direction Guy Parigot, où il joue dans de nombreux spectacles comme comédien permanent de 1975 à 1987 sous la direction entre autres de Guy Parigot, Yves Le Bonniec, Dominique Quéhec, Pierre Debauche...
L’Avare de Molière
Jules César
et Othello de Shakespeare
Ivanov et Oncle Vania de Tchekhov
Le Monte-plats
de Pinter. 

À partir de 1987, joue dans diverses compagnies de l’Ouest (au Théâtre Régional des Pays de Loire, au Centre Dramatique de Lorient) :
La Mégère apprivoisée d’Audiberti
En attendant Godot
de Beckett
Roméo et Juliette, La Tempête de Shakespeare
Les Fourberies de Scapin, L’École des femmes de Molière
Mr Bonhomme et les incendiaires de Max Frisch
Cœur ardent d’Ostrovski, m.e.s. Matthias Langhoff et Benno Besson
La Conquête du Pôle Sud de Manfred Karge, m.e.s. Philippe van Kessel
Weissman et Copperface
de Tabori, m.e.s. Philippe van Kessel
Le Médecin malgré lui de Molière, m.e.s. Jean-Claude Berruti
2000 Lorenzaccio, m.e.s. Jean-Pierre Vincent
2002 Brutopia de Howard Barker, m.e.s. Guillaume Dujardin
Le Fou et sa femme ce soir dans Pancomedia de Botho Strauss, m.e.s. Jean-Pierre Vincent
2006 La Cagnotte d'Eugène Labiche, m.e.s. Patrick Pelloquet

Avis du public : Pierre Gondard

1 Avis

1 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Denis G. 30 mai 2016

    le serment d'Hipocrate pierre Gondard est un artiste merveilleux, il faut aller le voir et l'écouter, c'est divin, merci depuis lope de vega le charme est toujours là »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?