Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

1
2
3
4
5

XVIIIème siècle



+ d’infos

Actuellement à l’affiche : Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

L'île des esclaves jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Comédie Saint-Michel Paris | du 08 février au 02 juillet 2017 | Durée : 1h05
CLASSIQUE
RESERVER

À partir de 20 € au lieu de 26,50 €

 

Prochainement à l’affiche

L'épreuve jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 7 avis
Théâtre de Verdure du Jardin Shakespeare Paris | du 01 juillet au 30 septembre 2017 | Durée : 1h10
CLASSIQUE, Ados, Comédie sentimentale, Familial, Primaire
RESERVER

À partir de 13,50 €

La Double inconstance

1
2
3
4
5
  • 46 avis
Comédie-Française - Salle Richelieu Paris | du 22 juin au 28 juillet 2017 | Durée : 2h15 sans entracte
CLASSIQUE, Comédie sentimentale, Coups de coeur
RESERVER

À partir de 16,50 €

 

Anciennement à l’affiche

L'épreuve

1
2
3
4
5
  • 7 avis
Essaïon Paris | du 27 septembre 2016 au 23 mai 2017 | Durée : 1h10
CLASSIQUE, Ados, Comédie sentimentale, Familial, Primaire

Spectacle terminé depuis le 23 mai 2017

 

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Le Molière de Louis XV
Repères

  • Le Molière de Louis XV

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux (1688-1763), en brillant esprit de son temps, était un familier des salons les plus renommés de Paris chez Mesdames de Lambert, de Tencin puis du Deffand.

Le jour de la banqueroute de Law fut pour Marivaux une tragédie qui le ruina et le conduisit à vivre de sa plume.

L'homme devint journaliste par nécessité (Le Spectateur français 1722-23), romancier de mœurs et de psychologie (La Vie de Marianne 1731-41, Le Paysan parvenu 1725-38) mais surtout l'auteur de 32 pièces comptant parmi les plus importantes du répertoire français : Arlequin poli par l'amour (1720), La double inconstance (1723), Le Jeu de l'amour et du hasard (1730), Les fausses confidences (1737) etc..

Apprécié de son vivant, il reste l'un des auteurs les plus joués à notre époque car il a su trouver une écriture intemporelle et donc moderne pour parler des hommes, de leur cœur. Pour cela, il crée un nouveau genre, la comédie psychologique, et y analyse les formes de l'amour naissant et notamment les luttes de l'amour et de l'amour propre, renouvelant avec succès la comédie que l'on ne pensait plus voir évoluer depuis Molière.

Marivaux est le peintre des sentiments du temps de Madame de Pompadour et nous parle de l'univers mis en image par Watteau, Lancret, Boucher : un monde qui joue sur les nuances les plus fines du sentiment jusqu'à frôler la préciosité des atmosphères de fêtes galantes toutes de subtilité et de raffinement.

Le Molière du XVIIIème siècle ouvre un nouveau théâtre à l'enseigne du « Marivaudage » : une façon de s'exprimer recherchant la délicatesse de style, l'élégance si caractéristique des premières années du siècle des Lumières, siècle des révolutions.

Haut de page

  • Repères

1688 Naissance à Paris de Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

1711-1715 Marivaux écrit avec quelques romans, qui jettent un regard ironique sur la littérature dite noble. Son refus du respect voué aux Anciens, ses libertés avec le langage académique et les genres codifiés le rangent du côté des Modernes. Il est reçu au salon de Mme de Lambert, et se fait connaître grâce au journalisme. Chroniqueur et moraliste, il collabore avec des journaux comme Le Mercure , ou publie ses réflexions (Le Spectateur Français 1721-1724).

172O L’Amour et la Vérité, première pièce représentée, qui connaît un échec total
Arlequin poli par l’Amour, succès au Théâtre Italien

1722 La Surprise de l’Amour

1723 La double inconstance

1724 Le Prince travesti ; La fausse suivante

1725 L’Ile des Esclaves

1730 Le Jeu de l’Amour et du Hasard

1731-1742 La Vie de Marianne, roman

1732 Le Triomphe de l’Amour ; Les Serments indiscrets

1735 La Mère confidente

1736 Le Legs

1737 Les fausses confidences

1739 Les Sincères

1742 Marivaux est élu à l’Académie française

1740 L’Epreuve

1744 La Dispute

1757 Les Acteurs de bonne Foi

1761 La Provinciale, dernier ouvrage

1763 Mort de Marivaux

1781 Publication des oeuvres complètes de Marivaux

Haut de page

Avis du public : Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire