Prochainement à l’affiche

Le Bourgeois Gentilhomme jusqu'à 46% de réduction

1
2
3
4
5
  • 12 avis
Théâtre Fontaine Paris | du 23 février au 28 mai 2017 | Durée : 2 heures
CLASSIQUE, JEUNE PUBLIC, Coups de coeur, Familial, Primaire
RESERVER

À partir de 12 €

Le Tartuffe jusqu'à 46% de réduction

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théâtre Fontaine Paris | du 12 au 27 février 2017 | Durée : 1h45
CLASSIQUE, Ados, Coups de coeur, Familial, Primaire
RESERVER

À partir de 12 €

 

Anciennement à l’affiche

Le Bourgeois Gentilhomme

1
2
3
4
5
  • 12 avis
Théâtre Fontaine Paris | du 28 novembre 2015 au 28 mai 2016 | Durée : 2 heures
CLASSIQUE, JEUNE PUBLIC, Coups de coeur, Familial, Primaire

Spectacle terminé depuis le 28 mai 2016

 

Patrice Vion


De 1983 à 1987 à Paris III, Patrice Vion s’adonne jusqu’à la licence à une formation universitaire en Etudes Théâtrales. Mais c’est une rencontre propitiatoire avec Takashi Kawahara, dont il deviendra l’assistant, qui le poussera et le pousse toujours encore à explorer les terras incognitas du théâtre.

Tour à tour clown, Pantalon, Arlequin, tragédien, chanteur ou danseur, il affirme davantage sa singularité à chaque nouvelle représentation. A la lumière des recherches modernes d’Artaud, il tourne tout particulièrement son travail théâtral vers le langage du corps. Aussi sert-il avec autant de bonheur la commedia dell’arte qu’une écriture moderne fondée sur la chorégraphie.

Il s’engage aussi en faveur d’écrivains contemporains audacieux, qui remettent en question notre vision du monde, tels Natacha de Pontcharra ou encore Didier Lelong à qui les multiples facettes de son jeu inspirent, entre autres, Meeting.

Il n’en reste pas moins un fidèle serviteur des pièces du répertoire classique quand il embrasse la carrière d’un Bourgeois Gentilhomme ou d’un Sganarelle dans la compagnie Colette Roumanoff.

Avec la compagnie Marc Favier, il renoue avec une finalité populaire du théâtre et partage son savoir-faire avec des amateurs et un public éclairés.

  • Théâtre

Mises en scène Didier Lelong :
2007 Lazarillo, Emmanuel Schaeffer.
2005 Meeting, Didier Lelong.
2004 L’exercice, Didier Lelong.
2004 La Fête à Grumberg, J-C Grumberg.
2003 Les Ratés, N. de Pontchara.
2002 Le cabaret inachevé, Didier Lelong.
2001 La stratégie de l’entonnoir, Didier Lelong.
1999 Les fâcheux, de Molière.
1998 Mickey la torche, N. de Pontchara.
1997 Les cochons aussi étouffent en altitude, Didier Lelong.
2004-2007 Eté en automne : les écrivains en errance.

Compagnie Colette Roumanoff :
2007-2010 Tartuffe, Molière.
2006-2010 Le malade imaginaire, Molière.
2005-2010 Dom-Juan, Molière.
2004-2010 Le bourgeois Gentilhomme, Molière.

Les autres Compagnies :
2004 Portraits, Daniel Keene, m.e.s. Christophe Le Maître (Cie des treize lunes)
2004 Au bout du comptoir la mer, Serge Valletti.
2002 Intox m.e.s. Virginie Ansara (Cie Tavé’k et’ Là)
1997 Le Babou ou l’enfant sauvage, B. Castan, m.e.s. P. Fabrice (Théâtre Populaire de Champagne)
1994 50 otages, Louis Oury, m.e.s. Pierre Fabrice (Théâtre Populaire de Champagne)
1991 Joffroy, M. Pagnol et Jean Giono, m.e.s. F. Gimenez (Théâtre de Conflans)
1989 C’est la faute à Rousseau, Pierre Bouchet, m.e.s. Pierre Fabrice
1988 Marches à suivre, Hervé Jihel (Théâtre de Conflans)
1987 Echec à la reine, Andrée Chedid, m.e.s. J.-M. Gobry-Valle (Théâtre de Conflans)

La compagnie Marc Favier :
2006 La mort d’Agrippine, Cyrano de Bergerac.
2005 Scapin, d’après Molière.
2004 L’île des esclaves, Marivaux.
2003 La visite de la vieille Dame, F Dürrenmatt.
2002 Les Trois Mousquetaires, d’après Alexandre Dumas.
1997 Iphigénie, Jean Racine.
1996 Le bourgeois Gentilhomme, Molière.
1993 La bague magique, Carlo Goldoni.
1992 Andromaque, Jean Racine.
1991 Dom Juan, Molière.

  • Mise en scène

2001 Je vous salis ma rue, Florence Prevost, m.e.s. F. Prevost et P. Vion (Le Facteur Théâtre)
1998 Molière Médecin, Molière, m.e.s. M. Favier et P. Vion (Le Favier Théâtre)
1996 Le roi et l’oiseau, Jacques Prévert et Paul Grimault, m.e.s. P. Vion (Les Zappeurs)
1995 Le suicidé, Nicolaï Erdman , m.e.s. P. Vion (M.J.C Bar sur aube)
1995 Monsieur Monsieur Tardieu, Jean Tardieu, m.e.s. M. Favier et P. Vion (Le Favier Théâtre)
1994 En dérangement, Sylvain Gillet, m.e.s. S. Gillet et P. Vion (Cie Bélouga)
1992 Germana, Spectacle lyrique sur une musique de J.-Michel Bondeau, m.e.s. P. Vion (Bar sur Aube).

Avis du public : Patrice Vion

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire