Actuellement à l’affiche : Pascal Légitimus

Pascal Légitimus - Incognitus jusqu'à 49% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Grand Point Virgule Paris | du 14 septembre au 05 novembre 2016 | Durée : 1h20
HUMOUR & CAFE THEATRE, One (wo)man show, Tête d'affiche
RESERVER

À partir de 10 € au lieu de 18 €

Alain Bernard - Piano rigoletto jusqu'à 38% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
L'Alhambra Paris | du 15 septembre 2016 au 15 janvier 2017 | Durée : 1h15
HUMOUR & CAFE THEATRE, Coups de coeur
RESERVER

À partir de 16,50 € au lieu de 26,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Laurent Barat a presque grandi

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Ambigu Avignon | du 07 au 30 juillet 2016 | Durée : 1 heure
HUMOUR & CAFE THEATRE, One (wo)man show

Spectacle terminé depuis le 30 juillet 2016

 

Pascal Légitimus

Voici un artiste complet qui avec brio et bonne humeur a su devant et derrière la caméra, tenir tous les rôles...

Pascal Légitimus est né à Paris, d’un père Antillais et d’une mère Arménienne. Sa grand-mère Darling, comédienne et son père Théo, acteur et musicien de jazz, lui ont sans doute transmis leur goût pour le théâtre et la comédie. A dix ans, il vit sa première expérience scénique dans La Planète Inconnue, une comédie musicale de Marthe Mercadier, avec entre autres Eric Métayer. Puis avec Eric Civanyan rencontré au club de théâtre qu’il a créé au lycée, l’adolescent gagne le 1er prix d’interprétation au concours interscolaire du théâtre Montansier avec un extrait du Tourniquet de Victor Lanoux.

C’est donc très naturellement qu’il prend la direction du café théâtre où il fait ses classes en jouant notamment T’as pas vu mes bananes, une pièce co-écrite avec Seymour Brussel. En 1982, il rejoint le célèbre Petit théâtre de Bouvard sur Antenne 2 et dès l’année suivante, Gérard Jugnot lui offre son premier rôle au cinéma dans Pinot simple flic. Puis en 1985, dans Le téléphone sonne toujours deux fois ! de Jean-Pierre Vergne déjà aux côtés de Bernard Campan et Didier Bourdon. En 1987, son rôle aux côtés de Smaïn dans L’œil au beurre noir de Serge Meynard, un film emblématique sur le racisme, lui vaut d’être nominé aux Césars dans la catégorie jeune espoir en 1988. Suivront plusieurs autres films dont Le Pharmacien de Garde de Jean Weber, Saint Jacques La Mecque de Coline Serreau, Demandez la permission aux enfants d’Eric Civanyan puis Bancs publics de Bruno Podalydes.

Avec Didier Bourdon et Bernard Campan rencontrés au Petit théâtre de Bouvard, il forme Les Inconnus, trio devenu mythique, au théâtre, à la radio, à la télévision avec La Télé des Inconnus puis au cinéma avec Les Trois frères et Les Rois Mages. Le trio remporte en quelques années tous les prix : Molière, César, Sept d’or, victoire de la musique, etc.

Pascal Légitimus liera une complicité aussi avec son public au fil des ans devenu fidèle : en 1997, il tient son premier rôle récurrent à la télévision, dans Crimes en série, une série policière à succès et renouvelle l’expérience en 2006 dans la série Les tricheurs, avec Leila Bekhti et Sara Martins et dans la saga familiale Ma femme, ma fille, deux bébés sur M6.

S’en suivent plusieurs téléfilms qui lui donnent l’occasion de développer différentes facettes de son jeu d’acteur : Les virtuoses et Ripoux Anonymes sur TF1, entre autres.

Il s’est également lancé dans la réalisation et la production avec Antilles sur scène, un long métrage en hommage à l’Outre-mer en 2000, dans l’écriture avec Vincent Solignac pour le téléfilm Des goûts et des couleurs sur France 2.

En 2007, il rencontre Mathilda May et, ensemble, ils écrivent et interprètent le spectacle Plus si affinités sur le thème de la rencontre amoureuse qui fut un énorme succès à Paris, en Province et dans la Francophonie pendant trois ans, avant de finir en beauté à l’Olympia avec Plus si Affinités and friends.
Et en 2014, il retrouve ses deux complices de toujours de toujours, pour le plus grand plaisir de tous, avec Les Trois Frères, le retour qu’ils réalisent et interprètent ensemble.

Tout au long de son parcours, il a essayé de transmettre sa passion et le flambeau en produisant des artistes tels que Anthony Kavanagh, Stéphane Rousseau ou Clair, et en mettant en scène de jeunes artistes devenus (depuis) grands tels que Elie et Dieudonné, Pierre Palmade, Laurent Ruquier, Anthony Kavanagh, Arnaud Gidoin et Stéphane Rousseau.

Lorsqu’il quitte la scène et les plateaux de tournage, Pascal Légitimus s’engage sur des sujets tels que la préservation de l’environnement, le réchauffement climatique notamment au cours de la campagne européenne « Play to Stop : Europe for climate » et auprès d’organismes tels que WWF en parrainant le programme « Action eau » dans le bassin du Niger.

Avis du public : Pascal Légitimus

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire