Prochainement à l’affiche

Gens de Séoul 1909 jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Gennevilliers (T2G) Gennevilliers | du 08 au 10 novembre 2016 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN, En langue étrangère, Festival d'automne, Japonais
RESERVER

À partir de 26,50 € , 20 € pour les adhérents

Gens de Séoul 1919 jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Gennevilliers (T2G) Gennevilliers | du 12 au 14 novembre 2016 | Durée : 1h50
CONTEMPORAIN, En langue étrangère, Festival d'automne, Japonais
RESERVER

À partir de 26,50 € , 20 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Les Trois sœurs version Androïde

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Gennevilliers (T2G) Gennevilliers | du 15 au 20 décembre 2012 | Durée : 1h45 environ
CONTEMPORAIN, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 20 décembre 2012

 

Oriza Hirata

  • L'une des figures les plus reconnues du théâtre contemporain japonais

Né à Tokyo en 1962, Oriza Hirata est auteur et metteur en scène.

À 16 ans, il effectue le tour du monde à bicyclette, parcourant alors plus de 20 000 kms et visitant 26 pays en un an et demi. À son retour, il publie un livre relatant son voyage, Les Aventures d’Oriza. En 1982, après avoir réussi le concours d'entrée de l'École Normale, il entame des études d’art et de lettres.

Pendant ses années d'université, il écrit sa première pièce, fonde la Compagnie Seinendan et monte des spectacles à partir de ses textes (Gens de Séoul, 1991, Confessions d'un simple d'esprit, 1993, Nouvelles du plateau S, 1994, La Maison en flamme et Le Courage, 1995).

Bénéficiaire d'une bourse du Fond d'enseignement international, il continue ses études à Séoul, en Corée. Diplômé, il se lance dans la mise en scène.

En 1998, il multiplie avec sa compagnie les créations (écritures et mises en scène).

Directeur artistique du Théâtre Agora de Komaba à Tokyo, lieu de résidence de la compagnie Seinendan depuis 1986 mais aussi lieu de rencontre et d’accueil pour les compagnies japonaises et étrangères, Oriza Hirata est l'une des figures les plus reconnues du théâtre contemporain japonais.

Il collabore régulièrement avec les artistes étrangers (France, Corée, Australie, États-Unis, Irlande...) au travers de projets communs ou de stages.

Oriza Hirata a écrit une trentaine de pièces, parmi lesquelles Tokyo Notes (prix Kishida Kunio, 1995) et Gens de Séoul (prix Yomiuri, 1998), ses deux pièces les plus connues.

Toutes ses pièces ont été représentées sur scène et seize ont été publiées. Tokyo Notes, Gens de Séoul et Nouvelles du Plateau S sont éditées en français aux éditions Les Solitaires Intempestifs.

En 1989, il est nommé à la tête du premier festival de théâtre "Daiseikimatsu Engekiten" (La fin du millénaire), une présentation annuelle de diverses compagnies de théâtre venant de tout le Japon. En 1999, il est parallèlement nommé directeur du Festival des arts de la scène de Toga.

Par ailleurs, Oriza Hirata joue un rôle actif et déterminant dans le monde théâtral nippon grâce à ses théories sur le théâtre contemporain.

Il écrit et publie régulièrement des articles et des essais théoriques dans différents journaux et magazines. En 2002 notamment, il a publié un manuel dans le cadre du nouveau programme scolaire national japonais favorisant ainsi l’enseignement du théâtre à l’école.

Actuellement, Oriza Hirata est professeur à l’université d’Osaka, au département de la communication et du design.

Gens de Séoul a été présenté par Frédéric Fisbach du 21 au 28 juillet 2005 dans le cadre du Festival d’Avignon. La pièce est rejouée en 2006. Il écrit ensuite pour une distribution japonaise et française Chant d’adieu.

En 2009 il participe à la création et à la mise en scène Des Utopies, avec Amir Reza Koohestani et Sylvain Maurice.

Haut de page

Avis du public : Oriza Hirata

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire