Modeste Nzapassara

1
2
3
4
5



+ d’infos

Actuellement à l’affiche : Modeste Nzapassara

Black bazar jusqu'à 33% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Falguière Paris | du 07 octobre au 30 décembre 2016
CONTEMPORAIN, Sélection Pièce d'actualité
RESERVER

À partir de 11 € au lieu de 16,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Afrika Mandela

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Lucernaire Paris | du 22 juin au 27 août 2016 | Durée : 1h10
CONTEMPORAIN, Afrique du Sud, Biopic, Coups de coeur, Pièce historique

Spectacle terminé depuis le 27 août 2016

 

Modeste Nzapassara

Comédien et metteur en scène depuis 1989, il est également professeur de théâtre à l’Université d’Évry, Adaptateur (Black Bazar), Auteur dramatique (Rouge vif et Au nom du père), Auteur de la tribune Le square des fouilles publiée dans Libération, Musicien (percussions, sanza, harmonica) et danseur.

Au théâtre, il a joué dans La Déclaration de José Pliya, La Cage de Ava-Gail Gardiner /Michael Batz (Haïti, Martinique, Guadeloupe).

Avec Black Bazar, un seul en scène, créé en 2010 dont il a assuré lui-même la mise en scène en plus de l’adaptation et du jeu, il a parcouru le monde : Paris-Lavoir Moderne Parisien, Dakar, Th. Daniel Sorano, Los Angeles Theatre Center, Nantes, Seynod, Élancourt-Le Prisme, Festival d’Avignon2011-La Condition des soies, Brive, Évry, Unesco Paris, Musée Dapper-Paris…).

Il a également joué dans Rue Saint-Denis (Guadeloupe ; Paris-Épée de Bois), dans Louis Jouvet-Romain Gary (Vidy-Lausanne), dans Dernier Caprice (Aix-en-Provence, Vidy-Lausanne, Paris-Théâtre Ouvert), dans Rodogune (Pierre Corneille ; Festival d’Avignon, Poitiers, Lisieux…), dans Fragments d’Humanités (Blanc-Mesnil, Auxerre, Paris-Tilf). Il a été à l’affiche de Andromaque (Jean Racine, Lucien Marchal Ivry-sur-Seine), de Oyé Luna, de Un long silence (Nantes), de Hilda (Marie NDiaye ; Paris), de L‘Enfant d’Eléphant (Turin), de Othello (Shakespeare ; Guadeloupe), de Le Coin des « Amen » (James Baldwin ; Paris), de Nuit Blanche (Paris).

Auparavant, Il avait joué dans Le Mât de Cocagne (René Depestre ; Paris-Tilf), dans Petits contes nègres pour petits blancs (Blaise Cendrars), dans Songo-La rencontre (tournée : Centrafrique, Cameroun, Guinée-Équatoriale, Gabon, Tchad, Bénin, Côte-d’Ivoire, Canada, Portugal, Festival de Limoges, Paris-Tilf), dans Zebola (tournée en France), dans des sketches comiques basés sur des improvisations. On l’a applaudi dans Polychrome (dont il était l’auteur et le metteur en scène) ; dans Néron Noir ; Islam Tempête ; Qu’est devenu Ignoumba le chasseur ? ; Dommage qu’elle soit une putain ; Demain… la liberté ; Au pied du kapokier ; La femme adultère… Il a également travaillé avec des metteurs prestigieux tels que Joël Jouanneau, Richard Demarcy, Gérard Gelas, Michael Batz, Lucien Marchal...

Modest Nzapassara est directeur artistique de la Compagnie POLYCHROME Théâtre qu’il a fondée en 2008.

Au cinéma, il a principalement tourné dans Le crocodile du Botswanga, Le pari de l’amour (réal. Didier Aufort), L’ange de la nuit (réal. Stéphane Marty).

A la télévision, il a été dirigé par des réalisateurs tels que Rodolphe Tissot (Ainsi soient-ils), Marc Hollogne (Bulles de Vian), Arnaud Bédouet (Clandestin), Dominique Cabrera (Quand la ville mord), Richard Johnson (Kali), Daniel Vigne (Fatou la malienne), Nathalie Canghilem (L’Agitateur), François Bergeraon (Flash), Pierre Onisse (Planification familiale), Michel Maleka (Hôpital Général)…

Avis du public : Modeste Nzapassara

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire