Prochainement à l’affiche

Abou Lagraa - Le Cantique des cantiques

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Chaillot - Théâtre National de la Danse Paris | du 30 novembre au 03 décembre 2016 | Durée : 1h15
MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine
RESERVER

À partir de 39 €

 

Anciennement à l’affiche

Abou Lagraa - Le Cantique des cantiques

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Les Gémeaux - Scène Nationale de Sceaux Sceaux | le 22 mai 2016 | Durée : 1h15
MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine

Spectacle terminé depuis le 22 mai 2016

 

Mikaël Serre

Mikaël Serre est metteur en scène.

Naissance à Nîmes en 1973. En 1991 il intègre l’école des Beaux-Arts de Saint-Étienne et travaille comme photographe de plateau pour la Comédie de Saint-Étienne. Il décide ensuite d’aller à Paris pour suivre une formation d’acteur. Sa rencontre avec Christophe Feutrier l’amène en Russie et en Ouzbékistan où il l’assiste sur deux mises en scène : L’Ecole des femmes de Molière au Théâtre Académique d’Etat de Nijni-Novgo-rod et Tartuffe au Théâtre Ouzbeck Abror Hidoyatov de Taschkent dans lequel il participe à la scénographie.

De retour à Paris, il continue de travailler comme photographe et graphiste, puis rejoint l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq. Il est alors engagé par la vidéaste Paola lo Sciuto et joue en Italie et en Allemagne dans la création Il Regno. En novembre 1999 il rejoint la compagnie La Filante et fait sa première création comme metteur en scène en adaptant La petite fille aux allumettes de H.C Andersen avec neuf acteurs. La pièce tourne en Irlande avant d’être jouée au préfabriqué de la Jacquerie à Villejuif.

En juillet 2000 il est engagé à Hambourg et joue dans Les Estivants de M. Gorki dans une mise en scène de Christiane Pohle, pièce invitée par Christophe Marthaler au
Schauspielhaus de Zürich. Cette même année il assiste le metteur en scène Peter Schroth au Badisches Staats Theater de Karlsruhe afin de se former à la dramaturgie. En février 2001 il crée la compagnie Théâtre Bathyscaphe avec Sharon Amir puis il continue son parcours d’acteur et est engagé dans l’ensemble du Stadttheater de Bremen pour jouer dans la pièce musicale Der mündliche Verrat du compositeur Maurizio Kagel sous la direction de Rainer Holzapfel.

En 2002 il met en scène Visage de feu au théâtre Le Colombier à Bagnolet. En août de cette même année, il est diplômé de La Meisterclass pour metteur en scène de l’académie Mozarteum lors du Festival de Salzbourg. Lors des représentations de Visage de feu à Remscheid en Allemagne, le Théâtre de la Ville a organisé plusieurs rencontres entre Mikaël Serre, Sharon Amir et les élèves de différents lycées de la région afin de les sensibiliser à la lecture de l’écriture contemporaine et de la complexité du travail de traduction d’une oeuvre dramatique. En collaboration avec le Musée d’Art Moderne de Saint-Étienne, Mikaël Serre a été invité avec Michel Deutsch et Yann Ciret, à participer à un colloque autour du thème de la filiation, thème récurrent dans l’oeuvre de Marius von Mayenburg.

En 2003 lors du International Theater Tchekhov Festival de Moscou, il est à l’initiative de la première traduction de L’Enfant froid de Marius von Mayenburg en russe et met en scène une lecture de la pièce avec les élèves du théâtre d’art de Moscou. Avec Alicia Bustamante il met en scène Hanna Schygulla dans Protocoles de Rêves pour le Festival Temps d’Images/Arte et le Teatro di Roma.

En 2004 il met en scène la création française de Parasites ainsi que Globalost Sunday avec le chorégraphe Samir Akika pour le dernier Festival de Pina Bausch.

En 2005 il est invité par les éditions de l’Arche à traduire une pièce de Franz-Xaver Kroetz Du Hast Gewackelt "t’as bougé". Il a obtenu une bourse d’aide à la traduction de la maison Antoine Vitez pour mener à bien le projet en collaboration avec Pascal Paul-Harang. En décembre 2005 en collaboration artistique avec Samir Akika il travaille à la Havane et les danseurs de la Compañia Danza Contemporanea de Cuba et présente la création de la pièce Loca Mierda pour le Festival Temps d’images Allemagne à la Maison de la danse (Tanzhaus NRW) de Düsseldorf.

En 2006 il monte L’Enfant froid de Marius von Mayenburg.

Avis du public : Mikaël Serre

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire