Prochainement à l’affiche

Honneur à notre élue jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre du Rond-Point Paris | du 01 au 26 mars 2017 | Durée : 1h50
CONTEMPORAIN, Politique, Sélection Pièce d'actualité, Tête d'affiche
RESERVER

À partir de 42 € , 31,50 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Archipel Marie NDiaye

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Bouffes du Nord Paris | du 26 au 30 avril 2016 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 30 avril 2016

 

Marie NDiaye

Marie NDiaye est née à Pithiviers (France) le 4 juin 1967 d’un père d’origine sénégalaise et d’une mère française. Elle étudie la linguistique à la Sorbonne et obtient une bourse de l’Académie de France dont elle est pensionnaire pendant un an à la Villa Médicis à Rome.

Elle commence à écrire vers l’âge de 12-13 ans et publie son premier ouvrage à l’âge de 18 ans. Elle reçoit le prix Fémina en 2001 pour son ouvrage Rosie Carpe et sa pièce Papa doit manger figure au répertoire de la Comédie-Française. Son roman Trois femmes puissantes, (éditions Gallimard) a reçu le prix Goncourt en 2009.

Elle est l’épouse de l’écrivain Jean-Yves Cendrey, avec lequel elle s’installe à Berlin en 2007. Ils ont écrit un ensemble de trois pièces de théâtre intitulé Puzzle en 2007. Son écriture ne cesse de se développer entre œuvres romanesques et théâtrales. Elle a également coécrit le scénario du film White Material de Claire Denis (2009).

Depuis 2000, ses pièces sont régulièrement mises en scène : Hilda créée par Frédéric Bélier-Garcia (2002), puis par Christophe Perton (2005) et par Carey Perloff au 59E59 Theater de New York (2005) ; Providence par Marc Lichens (2001) ; Papa doit manger, entrée au répertoire de la Comédie-Française dans la mise en scène d’André Engel (2003) ; Rien d’humain, créée par Olivier Werner (2004), puis sous le titre, Nothing Human, au New York Theatre Workshop par Christophe Perton (2010) ; Les Serpents par Georges Guerreiro (2005) ; Toute vérité, coécrite avec Jean-Yves Cendrey, par Caroline Gonce en 2009. Die Dichte, performance conçue par Denis Cointe, où Marie NDiaye en scène raconte Berlin, est présentée au Théâtre national de Bordeaux en mars 2011 puis au Théâtre du Rond-Point. Te craindre en ton absence, premier opéra sur un texte inédit de Marie NDiaye, est créé par Georges Lavaudant en 2014.

  • Oeuvres, romans et nouvelles

2016 La Cheffe, roman d’une cuisinière, Gallimard
2013 Ladivine, Gallimard
2011 Y penser sans cesse – Photographies de Denis Cointe, L’Arbre vengeur
2009 Trois femmes puissantes, Gallimard - Prix Goncourt
2007 Mon cœur à l’étroit, Gallimard
2005 Autoportrait en vert, Mercure de France
2004 Tous mes amis, nouvelles, Minuit
2001 Rosie Carpe, Minuit - prix Fémina
1999 La Naufragée, Flohic
1996 La Sorcière, Minuit
1994 Un temps de saison, Minuit
1991 En famille, Minuit
1989 La Femme changée en bûche, Minuit
1988 Comédie classique, P.O.L
1985 Quant au riche avenir, Minuit

  • Romans jeunesse

2016 Vingt-huit bêtes : un chant d’amour, Gallimard
2005 Le Souhait – illustration Alice Charbin, École des loisirs
2003 Les Paradis de Prunelle – illustration Pierre Mornet, Albin Michel Jeunesse
2000 La Diablesse et son enfant – illustration Nadja, École des loisirs

  • Théâtre

2016 Honneur à notre élue
2011 Les Grandes Personnes, Gallimard
2007 Providence et Toute vérité — (avec Jean-Yves Cendrey) in Jean-Yves Cendrey et Marie NDiaye, Puzzle, Gallimard
2004 Rien d’humain, Les Solitaires Intempestifs
Les Serpents, Minuit
2003 Papa doit manger, Minuit
1999 Hilda, Minuit

Avis du public : Marie NDiaye

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire