Anciennement à l’affiche

Michel Portal, Shani Diluka, Lise Berthaud, Laurent Naouri

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | le 22 novembre 2016
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique classique, Tête d'affiche

Spectacle terminé depuis le 22 novembre 2016

 

Lise Berthaud

« Un alto exubérant et contrasté en même temps que précis et virtuose, une autorité incontestable et une belle qualité de phrasé. Comment ne pas succomber à cet archet souple et fin ainsi qu'à cette sonorité équilibrée ? » Simon Corley.

Après avoir entamé des études de violon dès l’âge de cinq ans, Lise Berthaud opte définitivement, à l’adolescence, pour les vibrations de l’alto qu’elle aime présenter comme le « roi de la musique de chambre », titre auquel elle ne cesse de faire honneur au gré de ses concerts sur de nombreuses scènes (Menton, Deauville, Roque d’Anthéron, Montpellier-Radio France…) aux côtés d’artistes comme Pierre-Laurent Aimard, Eric Le Sage, Renaud Capuçon, Gauthier Capuçon, Louis Lortie, Emmanuel Pahud, Gordan NiKolitch, Jérôme Ducros, Daishin Kashimoto, Bertrand Chamayou…

En 2006, elle se joint à David Grimal, François Salque et Floriane Bonani pour former le Quatuor Orfeo qui présentera notamment, au cours des saisons suivantes une intégrale des quatuors de Beethoven sur plusieurs scènes françaises. Seiji Ozawa la choisit en 2006 pour participer à son académie de Quatuor à Cordes en Suisse. L’année Mozart lui permet de se produire en tournée internationale aux côtés d’Augustin Dumay dans la Symphonie Concertante. Elle est invitée à jouer Harold en Italie de Berlioz en tournée avec Emmanuel Krivine et l’Orchestre Français des Jeunes. Au Théâtre du Châtelet en 2004, elle crée le Concerto pour alto de Marc-Olivier Dupin avec l’Orchestre Lamoureux.

Née en 1982, Lise a étudié au Conservatoire de Paris dans les classes de Pierre-Henry Xuereb et Gérard Caussé. A 18 ans, elle est lauréate du Concours Européen des Jeunes Interprètes. Après un premier prix et un prix de perfectionnement au CNSM, elle remporte en 2005 le Prix Hindemith du Concours International de Genève. La même année, la revue Classica lui consacre un numéro spécial et publie un enregistrement Brahms-Schumann.

En 2006, Lise Berthaud est lauréate du Programme déclic de l’AFAA-Radio France, ce qui lui permet d’enregistrer Mozart (Quatuor avec pianoforte K478) sur instruments d’époque. Lise Berthaud joue un alto spécialement réalisé pour elle par Stephan von Baehr.

Avis du public : Lise Berthaud

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire