Prochainement à l’affiche

Les sidérées jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Gennevilliers (T2G) Gennevilliers | du 20 au 24 janvier 2017 | Durée : 1h45
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 26,50 € , 20 € pour les adhérents

Le 20 Novembre jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de l'Opprimé Paris | du 10 au 21 mai 2017 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 13,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Et, dans le regard, la tristesse d’un paysage de nuit

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Le Centquatre (104) Paris | du 02 au 04 juin 2016 | Durée : 1h10
CONTEMPORAIN, Festival, Festival Impatience

Spectacle terminé depuis le 04 juin 2016

 

Lena Paugam

Metteur en scène et comédienne, Lena Paugam dirige la compagnie Lyncéus théâtre depuis sa création en 2012.

Avant d’intégrer le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, elle a débuté sa formation dans les côtes d’Armor sois la direction de Jeanne François, puis à Paris, en Hypokhâgne et Khâgne, avec Philippe Duclos et Yves Steinmetz et, enfin, au Conservatoire du XVe dans la classe de liza Viet. Elle a, par ailleurs, obtenu une licence de Philosophie en 2007 et, en 2009, un master 2 en Etudes Théâtrales qui lui ont permis de porter son attention rigoureuse sur les dramaturgies contemporaines. Elle s’est dirigée vers la mise ne scène après avoir assisté Julie Brochen au théâtre de l’Aquarium.

A partir de 2007, elle a monté plusieurs pièces avec la cie des Rêv’erbère : Shéhérazade de Jules Supervielle, A tous ceux qui de Noëlle Renaude, Un café pour deux de Régis de Martrin.

En tant que comédienne, elle a travaillé avec Raphaëlle Dubois pour le spectacle Neruda et avec Grégoire Strecker pour Intérieur de Maurice Maeterlinck. Au CNSAD, elle a également mis en scène Une Belle Journée de Noëlle Renaude et travaillé sous la direction de Jean Damien Barbin, Caroline Marcadé, Yvo Mentens, Sylvain Lewitte et Denis Podalydès.

Depuis novembre 2012, elle participe au programme de recherche SACRe en tant que doctorante. Dans le cadre de son doctorat et avec la cie Lyncéus-Théâtre, elle a mis en scène Simon (Tête d’Or -Première Partie-) de Paul Claudel, puis en 2013-2014, Et dans le regard, la tristesse d’un paysage de nuit, d’après Les Yeux bleus cheveux noirs de Marguerite Duras, Solo de Samuel Beckett et Détails de Lars Norén en immersion dans un lycée de St-Brieuc et Laisse la jeunesse Tranquille de Côme de Bellescize, pièce écrite à partir d’entretiens avec des jeunes de 18 à 25 ans.

En tant que comédienne, en 2014, elle a travaillé avec Linda Duskova dans Das ist die Galerie d’après Paysage sous surveillance d’Heiner Muller et a interprété l’un des rôles principaux de L’Ombre des Femmes, un long métrage de Philippe Garrel, révélation au César du meilleur espoir féminin 2016.

Depuis 2013, elle travaille avec sa compagnie sur un projet Au point mort d’un désir brûlant.

Avis du public : Lena Paugam

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire