Actuellement à l’affiche : Kevin Keiss

Ceux qui errent ne se trompent pas jusqu'à 27% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Cité Internationale Paris | du 05 au 16 décembre 2016 | Durée : 2 heures
CONTEMPORAIN, Comédie noire, Coups de coeur, Politique, Sélection Evénement
RESERVER

À partir de 18 € au lieu de 24,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Candide, si c'est ça le meilleur des mondes...

1
2
3
4
5
  • 6 avis
Théâtre de la Cité Internationale Paris | du 07 au 24 janvier 2016 | Durée : 1h45
CONTEMPORAIN, CLASSIQUE, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 24 janvier 2016

 

Kevin Keiss

Diplômé de l’Ecole du Théâtre National de Strasbourg dans la section dramaturgie (Groupe 39), il se forme à la mise en scène et à la dramaturgie auprès, entre autres, de J.P. Vincent, J. Brochen, C. Régy, V. Novarina, J. Nichet ou encore K. Lupa.

Lors de sa scolarité au TNS, il écrit deux pièces jouées lors d’ateliers d’élèves Et la nuit sera calme, librement inspirée des Brigands de Schiller et Rien n’aura lieu. Ses deux travaux seront mis en scène par Amélie Enon avec qui il fonde la Cie Les Irréguliers. Il assure l’assistanat et la dramaturgie de Dom Juan de Molière, mis en scène par J. Brochen (TNS-­2011), ainsi que la dramaturgie de l’atelier-­spectacle de B+B mis en scène par J.P. Vincent (TNS/ Théâtre de la Commune-­2011).

Kevin Keiss rencontre Maëlle Poésy à l'École supérieure d'art dramatique du Théâtre national de Strasbourg. Depuis, il collabore à tous ses projets et signe notamment l'adaptation de Candide Si c'est ça le meilleur des mondes... d'après Voltaire et de Ceux qui errent ne se trompent pas d'après José Saramago.

Kevin Keiss est également doctorant allocataire de recherches en Lettres Classiques à l’Université de Paris VII et prépare une thèse en latin sous la direction de F. Dupont. Dans le cadre de ses travaux de recherche, il participe à différents groupes d’études (Ethnopoétique CNRS, Antiquité au Présent-­EHESS).

Il traduit et monte notamment Les Héroïdes d’Ovide (Montreuil-­‐2007). Il est dramaturge pour l’Orestie d’Eschyle mis en scène par D. Géry (Théâtre de la Commune-­2007) où il fait la rencontre de L. Guédon. Kevin Keiss écrit actuellement un article pour le prochain numéro de la revue Théâtre Public.

Avis du public : Kevin Keiss

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire