Julien Derouault

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Être ou paraître

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Studio Hébertot Paris | du 17 septembre au 30 octobre 2017 | Durée : 1h10
CONTEMPORAIN, Danse contemporaine
RESERVER

À partir de 31,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Être ou paraître

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Studio Hébertot Paris | du 10 au 15 février 2017 | Durée : 1h10
CONTEMPORAIN, Danse contemporaine

Spectacle terminé depuis le 15 février 2017

 

Julien Derouault

Né en région parisienne, Julien Derouault a grandi au Mans. Enfant hyperactif, à 12 ans, il découvre la danse et plus particulièrement le modern jazz. Quelques cours plus tard, il s’inscrit à 14 ans au Conservatoire du Mans sur les conseils du chorégraphe Redha. Puis, il entre au conservatoire d’Angers. En 1996, baccalauréat en poche, il est repéré par Roland Petit et intègre les classes de danse classique de l’Ecole nationale supérieure de Marseille. Travaillant jusqu’à l’épuisement, il transforme son corps pour l’adapter à l’esthétisme du classique.

En 1998, Roland Petit quitte Marseille. Marie- Claude Pietragalla est nommée à sa place. Impressionné par le bagage chorégraphique de la danseuse étoile, il décide de rester. Entre ces deux acharnés de travail, ces deux passionnés d’arts vivants, c’est une évidence. Enchaînant les grands rôles du répertoire, il travaille également avec William Forsythe, Rui Horta, Claude Brumachon, Richard Wherlock, Rudi Van Dantzig, entre autres. Très vite, il devient l’assistant de Marie-Claude Pietragalla. Nommé soliste en 1999, Julien Derouault est de toutes les créations en tant que danseur et chorégraphe. Leur couple, sur scène et la ville, se nourrit de leur complicité, de leur vision commune du monde, de la vie, de la danse.

Passionnés des arts, attirés par le côté charnel de la sculpture, par la mise en lumière des corps, Julien Derouault et Pietra se penchent sur le destin exceptionnel de Camille Claudel et d’Auguste Rodin. De leurs recherches est née Sakountala, en 2000. Cinq autres ballets ont suivi dont Fleurs d’automne, Vita, Ivresse, Ni Dieu Ni Maître, Don Quichotte, dont il est l’interprète principal.

En 2004, ils quittent ensemble le Ballet national de danse de Marseille pour voler de leurs propres ailes et créer leur propre compagnie le Théâtre du Corps Pietragalla-Derouault.

En 12 ans d’existence, la compagnie crée plus de 15 spectacles, tous inspirés de leurs lectures, de leur approche de la vie, des liens qui unissent les êtres vivants. Ensemble, ils développent un univers scénique où la danse flirte avec l’imaginaire tout en questionnant l’inconscient à travers le corps. L’humain est au centre de leur inspiration etde leur recherche. Ainsi, ils abordent des sujets aussi variés que Sade, Marco Polo qui fut donné en ouverture des Jeux Olympiques de Pékin de 2008 et Ionesco.

En s’intéressant au théâtre de l’absurde de ce dernier, Julien Derouault tente une nouvelle approche artistique en intégrant de la 3D immersive à Mr & Mme Rêve, spectacle unique qu’il chorégraphie avec Marie-Claude Pietragalla. Loin d’abandonner leurs premiers amours, le duo d’artistes crée, en 2015, un spectacle épuré, une introspection chorégraphique et théâtrale sur le couple et son quotidien avec Je t’ai rencontré par Hasard. Un an plus tard, les deux chorégraphes, en collaboration avec la Muse en circuit, signent Vivant, un ballet singulier, combinant danse et création musicale interactive.

En 2013, Julien Derouault intègre les cours Florent en 3ème année, dans la classe de Benoît Guibert, pour se former au jeu de comédien. Fort de cette expérience, mûrit dans son esprit l’idée de monter sur les planches en mêlant danse et poésie dans un seul-en-scène chorégraphique. Unissant les mots d’Aragon, de Shakespeare au mouvement du corps, il crée avec Marie-Claude Pietragalla Être ou paraître qui s’est joué deux années consécutives au Festival d’Avignon et sera repris à la rentrée 2017 au Studio Hébertot. Cette première incursion dans le monde de la comédie lui offre de nouvelles possibilités.

En 2015, il crée les chorégraphies pour un épisode de Mongeville diffusé sur France 3. L’année suivante, la télévision fait de nouveau appel à lui pour ses talents de chorégraphe et de comédien. Il joue ainsi le rôle d’assistant chorégraphe auprès de Muriel Robin pour la série Capitaine Marleau réalisée par Josée Dayan. Passionné de technologie et d’imagerie, Julien Derouault réalise depuis 2006 l’ensemble des supports vidéo des spectacles produits par le Théâtre du Corps.

Cet été 2017, dans le cadre prestigieux des fêtes nocturnes de Grignan, il interpréte le rôle-titre de la pièce d’Alfred de Musset, Lorenzaccio, dans une mise en scène qu’il signe avec Marie-Claude Pietragalla et Daniel Mesguich.

Avis du public : Julien Derouault

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire