Prochainement à l’affiche

Gulliver jusqu'à 15% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Colline (Théâtre National) Paris | du 13 au 30 décembre 2016 | Durée : 1 heure
JEUNE PUBLIC, Ados, Coups de coeur, Familial, Primaire, Sélection pour les fêtes, Sélection Spectacle à partager
RESERVER

À partir de 11 €

Des enfants à croquer

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Romain Rolland Villejuif | du 12 au 13 mai 2017 | Durée : 1h15
JEUNE PUBLIC, Ados, Opéra, Primaire
RESERVER

À partir de 7 €

 

Anciennement à l’affiche

Gulliver et Fils

1
2
3
4
5
  • 6 avis
Espace Paris Plaine Paris | du 01 au 29 octobre 2016 | Durée : 1 heure environ
JEUNE PUBLIC, Coups de coeur, Primaire

Spectacle terminé depuis le 29 octobre 2016

 

Jonathan Swift

  • Itinéraire littéraire d'un pasteur irlandais

Jonathan Swift naît le 30 novembre 1667 à Dublin. Il est orphelin de père, et ce sont ses oncles qui pourvoient à son éducation, qu'il peaufinera notamment au Trinity College, à Dublin.

En 1689, Jonathan Swift quitte l'Irlande pour l'Angleterre, où vit sa mère, et devient secrétaire du diplomate Sir William Temple. Cette fonction lui permet de poursuivre ses études de théologie, qu'il achève en 1692. Deux ans plus tard, il est nommé pasteur à Kilroot, près de Belfast.

Cependant, au bout de quelques mois, Jonathan Swift retourne en Angleterre, où il défend Sir Temple dans la querelle des Anciens et des Modernes, faisant circuler une satire en prose intitulée La Bataille des livres (1704). Il publie, également en 1704, Le Conte du tonneau.

Il devient le précepteur d'Esther Johnson, sans doute fille illégitime de Sir Temple, qui lui inspire une grande passion.

A la mort de Sir Temple en 1699, Jonathan Swift retourne en Irlande. Il obtient le bénéfice de Lavacor dans le comté de Meath et une prébende à la cathédrale de St-Patrick à Dublin.

En 1701, il publie son premier pamphlet politique, où il prend clairement parti pour les whiggs. Collaborateur à l'Examiner de 1711 à 1714, il prépare l'opinion à la paix avec la France.

Doyen de la cathédrale de St-Patrick (1713), il n'accédera pourtant jamais à l'évêché : Le Conte du tonneau n'a pas su plaire à la reine Anne. Swift y attaque en effet aussi bien les anglicans que les dissidents et les catholiques romains.

La chute des tories en 1714 rend définitif l'exil volontaire de Swift en Irlande. Dès lors, il défend âprement son pays, publie un nombre important d'ouvrages politiques.

Jonathan Swift meurt en en 1745. Sur sa pierre tombale est gravée une épitaphe qu'il a lui-même imaginée :

"Ici repose la dépouille de Jonathan Swift, D.D., doyen de cette cathédrale, qui désormais n'aura plus le cœur déchiré par l'indignation farouche. Va ton chemin, voyageur, et imite si tu le peux l'homme qui défendit la liberté envers et contre tout."

Haut de page

  • Œuvres

1703-1735 Pamphlets et satires
1704 La Bataille des livres
Le Conte du tonneau

1710 Méditation sur un balai
1724 Les Lettres du drapier
1726 Cadenus et Vanessa
Les Voyages de Gulliver

1729 Modeste proposition
1738 La Conversation polie
1745 Instructions aux domestiques
1762-66 Journal à Stella

Haut de page

Avis du public : Jonathan Swift

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire