Jonathan Lambert

1
2
3
4
5



+ d’infos

Actuellement à l’affiche : Jonathan Lambert

Jonathan Lambert - Looking for Kim jusqu'à 37% de réduction

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Nouvelle Eve Paris | du 08 novembre au 30 décembre 2016
HUMOUR & CAFE THEATRE, One (wo)man show
RESERVER

À partir de 22 € au lieu de 35 €

 

Anciennement à l’affiche

Jonathan Lambert - Perruques

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théâtre du Rond-Point Paris | le 15 décembre 2014
HUMOUR & CAFE THEATRE, One (wo)man show

Spectacle terminé depuis le 15 décembre 2014

 

Jonathan Lambert

  • Formation

Après des études de cinéma et des cours de théâtre au Cours Florent et au conservatoire dramatique du Xème arrondissement, Jonathan Lambert entre comme assistant de production dans la société case productione en 1995. Il y apprend toutes les facettes du métier avant de débuter sur France 2 en 1994 dans l'émission C'est tout Coffe avec Jean-Pierre Coffe.

Jonathan Lambert passe ensuite derrière la caméra en travaillant dans la société de production d'Arthur, Case Productions. Il y reste jusqu'en 2000 travaillant notamment comme journaliste-chroniqueur pour le magazine Exclusif sur TF1, qu'il a également pu présenter quelques fois en qualité de remplaçant.

  • A la télévision

1999-2002 : La Grosse Émission

Il rejoint La Grosse Émission sur Comédie !, également produite par Case Productions. C'est là qu'il crée ses premiers personnages : Damien Baïzé et Rémi le Primeur (avec sa rengaine « toujours blagueur mais avant tout primeur ! »), Louis de Sallière Dacier, Blue Michou (« Elle est comment la soirée ? Elle est belle ! ») parodiant Michou, Gribouille... Intervenant ponctuel dans la deuxième version de l'émission (1999-2001), il coprésente le show lors de la saison 2001-2002.

2002-2003 : Mr. Pringle

À l'arrêt de La Grosse Émission, il rejoint Canal+ où il co-anime l'Hypershow avec Frédéric Beigbeder à partir de septembre 2002. Il y crée le personnage de M. Pringle, qui se produit chaque jour dans un épisode de quelques minutes. Malgré l'arrêt rapide de l'émission après 3 mois d'antenne, faute d'audience, il reste sur la chaîne cryptée avec 22 minutes chrono à partir de janvier 2003. Le personnage de M. Pringle est alors davantage développé et connaît un véritable succès.

Il retrouve également Kad et Olivier, rencontrés dans La Grosse Émission, pour collaborer à l'émission Samedi soir en direct, à la rentrée 2003, qui connaîtra une durée de vie très éphémère en s'arrêtant après seulement 5 numéros en janvier 2004.

En 2004, l'animateur se consacre à l'écriture de son premier spectacle seul-en-scène, L'Homme qui ne dort jamais, avant de faire son retour à la télévision en 2006 avec une rubrique comique dans le Soiring sur TPS Star et dans Manu et Bruno sont dans la télé sur M6, émissions de ses ex-acolytes de NRJ Bruno Guillon et Manu Payet,

À la rentrée 2006, il est chroniqueur dans l'émission Les Agités du bocal sur France 4 où il réalise de fausses entrevues de personnalités historiques. Il quitte l'émission très rapidement après moins d'un mois de collaboration. C'est à partir de cette année qu'il jouera à Paris son spectacle seul-en-scène en 2004-2005 et en tournée dans toute la France en 2005-2006. Néanmoins, en fin de saison, il jouera ses " copains de classe " dans les dernières d'On a tout essayé.

2007-2011 : On n'est pas couché

Jonathan Lambert participe à l'émission de Laurent Ruquier On n'est pas couché, dans laquelle il se met dans la peau d'un personnage loufoque en rapport avec l'invité, et dans On n'a pas tout dit où il interprète, dans des sketches absurdes sous forme de reportage TV, un fan d'un des invités en plateau qui a vu sa vie changer grâce à l'œuvre de l'invité.

En avril 2010 il est le sujet d'une controverse à cause d'un sketch pour On n'est pas couché suite à une parodie de l'émission de Thierry Ardisson Tout le monde en parle, dans laquelle il détourna la séquence « Le Salut Romain » en « Le Salut Roumain ». Cette séquence qui montrait un Tsigane faisant la manche fut dénoncée comme xénophobe par les médias roumains et le MRAP.

  • A la radio

De septembre 2001 à juin 2002, il fait partie de l'équipe du 6/9, la matinale de NRJ, aux côtés de Bruno Guillon, Philippe Lelièvre, Arnaud Lemort et Henri Delorme.

En septembre 2004, il rejoint l'émission d'Arthur sur Fun Radio et paraît tous les après-midi chez Arthur et les pirates avec son personnage Jean-Guy Badiane et ses célèbres répliques (« j'ai la martingale qui me gratte la chatte » ou encore « mon dieu il a une haleine, on dirait qu'il a mangé une couche ! »). Pendant la saison 2005-2006, Jonathan Lambert fait son retour sur Europe 2 dans Radio Arthur avec de nouveaux personnages.

En 2009, il est sur Europe 1 dans l'émission Décrochez le Soleil présentée par Nagui. Il y tient une séquence humoristique appelée Guy Desroutards, dans laquelle il incarne un personnage qui voyage à travers le monde.

  • Au théâtre

Il monte pour la première fois sur scène en janvier 2007 à la Comédie de Paris puis au Bataclan pour son one-man show, L'Homme Qui ne Dort Jamais. En décembre 2011, il monte sur la scène du Théatre des Variétés aux cotés de Richard Berry dans une pièce de Sébastien Thiery Le début de la Fin.

  • Filmographie

2004 Je préfère qu'on reste amis... de Éric Toledano et Olivier Nakache
2005 Palais Royal ! de Valérie Lemercier
2007 Steak de Quentin Dupieux
2008 Hero Corp (TV) de Simon Astier
2009 La Loi de Murphy de Christophe Campos
2010 Protéger et Servir d'Éric Lavaine
2010 L'amour c'est mieux à deux de Dominique Farrugia et Arnaud Lemort
2010 Le pas Petit Poucet (TV) de Christophe Campos : le ménestrel
2011 À la maison pour Noël (TV) de Christian Merret-Palmair
2011 Héloïse et Le romancier Martin (TV) de Jérôme Foulon
2012 L'amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder
2012 Dépression et des potes de Arnaud Lemort

Avis du public : Jonathan Lambert

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire