Jean-Michel Ribes : Actuellement à l’affiche

 

Jean-Michel Ribes

Auteur, metteur en scène, réalisateur, Jean-Michel Ribes fonde en 1966 avec le peintre Gérard Garouste et le comédien Philippe Khorsand, la compagnie du Pallium ; en 1974, avec Michel Berto, la compagnie Berto-Ribes qui devient en 1988 la compagnie Jean-Michel Ribes.

Depuis le 1er janvier 2002, il est directeur du théâtre du Rond-Point à Paris.

  • Auteur de théâtre

Batailles de Roland Topor et Jean-Michel Ribes, m.e.s. Jean-Michel Ribes en 2008
Les fraises musclées, (1970)
Il faut que le Sycomore coule
(1971)
Je suis un steak
(1972)
Par-delà les marronniers
(1972)
L’odyssée pour une tasse de thé
(1974)
On loge la nuit - Café à l’eau
(1975)
Omphalos Hôtel
(1975 - Prix des jeunes auteurs)
Tout contre un petit bois
(1976 - Prix des " U " , Prix Plaisir du théâtre)
Jacky Parady
(1978)
Batailles
écrit en collaboration avec Roland Topor (1983)
La cuisse du steward (1990)
Sursauts et facéties
Ca fait peur, non ?

Je, Tu… Ils dialoguent
Théâtre sans Animaux
Monsieur Monde

  • Metteur en scène

En 1994 il porte pour la première fois sur scène les Brèves de comptoir qu’il adapte avec Jean-Marie Gourio (Grand Prix de l’humour noir, Nomination aux " Molières "  : meilleure pièce comique et meilleur metteur en scène).

Le gros oiseau de Jean Bouchaud (1978)
L’Ouest, le vrai
de Sam Sheppard (1984)
Hirondelle de saucisson de François Rollin (1988)
Révoltes de Jean Tardieu, Arnold Wesker et Jean-Michel Ribes (1986)
L’anniversaire d'Harold Pinter (1987)
Le Pont des Soupirs d’Offenbach (1987 - Nomination pour le meilleur spectacle musical aux Molières)
La cagnotte de Labiche à la Comédie Française (1988)
Cirque à deux de Barry Creyton (1994)
Les talons devant de Patrick Bosso (1997)
Rêver peut-être de Jean-Claude Grumberg (1998) (7 nominations aux Molières dont meilleure pièce de création et meilleur metteur en scène)
Tedy de Jean-Louis Bourdon (1999) avec Roland Blanche nominé meilleur acteur aux Molières
Amorphe d’Ottenburg de Jean-Claude Grumberg à la Comédie Française (2000)
Les nouvelles brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio
Guy Bedos - One man show
Jeffrey Bernard est souffrant de Keith Waterhouse
Théâtre sans Animaux de Jean-Michel Ribes (2002)
Le Complexe de Thénardier de José Pliya
Le Professeur Rollin a encore quelque chose à dire de François Rollin (2003)
Le Jardin aux betteraves de Roland Dubillard (2004)
Musée Haut, Musée Bas (2005)
Dieu est un steward de bonne composition de Yves Ravey (2005)
Sans ascenseur de Sébastien Thiéry (2005)
Collection particulière de et co-m.e.s. François Morel (2006)
Batailles de Roland Topor et Jean-Michel Ribes (2008)
La Ferme des concombres de Patrick Robine
Un garçon impossible de Petter S. Rosenlund (2009)
Les Diablogues de Roland Dubillard (2009-2010)
Les Nouvelles Brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio (2010)
René l'énervé de Jean-Michel Ribes (2011)
Théâtre sans animaux de Jean-Michel Ribes (2013, reprise)
L'origine du monde de Sébastien Thiéry (2013)

  • A la télévision

Il réalise quelques-uns uns de ses spectacles, ainsi que des dramatiques dont il est l’auteur :
Personne me regarde dans la rue pour A2
Merci Bernard, série de 30 émissions pour FR3 (1982-1984)
M’as-tu vu
 ? pour TF1, Palace, série écrite avec Topor, Gébé, Gourio, Rollin etc. pour Canal + et A2
B comme Bolo
avec Jean Carmet pour TF1

  • Au cinéma

Il écrit et réalise :
Rien ne va plus
(1979)
La galette du roi
(1988 - co-scénariste Topor)
Chacun pour toi
(1992 - co-scénariste Philippe Madral)
Tartarin de Tarascon (2000)

Jean-Michel Ribes a publié J’ai encore oublié Saint-Louis (Presses de la Cité), Merci Bernard avec Gébé, Topor etc … (éditions Balland), Les candidats auxquels vous avez échappé (Sarfat). Ses pièces sont publiées aux éditions Acte Sud et à l’Avant-Scène.

Dans le courant de la saison 1999-2000, après Les nouvelles brèves de comptoir, il mettra en scène Amorphe d’Ottenburg de Jean-Claude Grumberg à la Comédie Française.

Avis du public : Jean-Michel Ribes

0 Avis

0 commentaire(s)

Excellent

(0)

Très bon

(0)

Moyen

(0)

Mauvais

(0)

Très mauvais

(0)
Donnez votre avis