Jean Lambert-Wild

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Richard III - Loyaulté me lie jusqu'à 33% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Cartoucherie - Théâtre de l'Aquarium Paris | du 03 novembre au 03 décembre 2016 | Durée : 2 heures
CLASSIQUE, Clown
RESERVER

À partir de 11 €

 

Anciennement à l’affiche

En attendant Godot

1
2
3
4
5
  • 6 avis
Cartoucherie - Théâtre de l'Aquarium Paris | du 03 au 29 mars 2015 | Durée : 2 heures
CONTEMPORAIN, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 29 mars 2015

 

Jean Lambert-Wild

Jean Lambert-Wild est né en 1972, il est écrivain, metteur en scène et scénographe.

Echoué sur le plancher d’un théâtre, Jean Lambert-Wild cabote de la mise en scène à l’écriture et à la performance depuis une dizaine d’années. Après des débuts comme assistant de Michel Dubois, Jean-Yves Lazennec, Matthias Langhoff et Philippe Goyard, il se lance à dix-huit ans dans la mise en scène. La Grande lessive de printemps (1990) est la première vasque d’une cascade de projets d’écriture scandée en étapes précises : trois Confessions, trois Mélopées, trois Epopées, deux Exclusions, trois cent vingt-six Calentures et un Dythyrambe. Un véritable plan quinquennal porté par l’écrivain, ancien étudiant de philosophie et stoïcien de longue date.

De sa première vocation, Jean Lambert-Wild a gardé un goût pour les plongées abyssales et une passion pour la cryptozoologie. La matière seule a changé. Car il n’est plus question de mer mais d’homme. De Bond à Gombrowicz en passant par Sénèque et Pasolini, les auteurs qu’il choisit de monter plongent le spectateur dans les abîmes de la destruction de soi et de l’autre. De ce climat de fureur, d’exploration et d’expériences limites naît un théâtre d’une poésie sublime, parfois désespérante, qui délivre les clefs de la réalité contemporaine avec ironie et auto-dérision. Un travail dans lequel la technologie, à grand renfort de 3D, de capteurs sensoriels et de
vidéo, est détournée à des fins poétiques et oniriques.

En 1998, il rencontre le compositeur Jean-Luc Therminarias avec lequel il cosigne Drumlike (1999), Orgia (2001), Spaghetti’s Club (2002), Crise de Nerfs-Parlez-moi d’amour (2003)… Ils créent ensemble la Coopérative 326 dont le fonctionnement a pour base les principes de la marine.

Depuis Le Granit à Belfort, son port d’attache depuis 2000, Jean Lambert-Wild, nommé capitaine artistique, sillonne avec son équipage de nouvelles perspectives scénographiques, poétiques, musicales, chorégraphiques, plastiques et bouleverse le cadre habituel des conventions de narration et de représentation propres à chaque discipline.

Il a écrit et mis en scène ses textes :
Grande Lessive de printemps en 1990
V versus W
en 1997
Splendeur et Lassitude du Capitaine Marion Déperrier - Épopée en deux époques et une rupture
en 1999.

Metteur en scène :
Les Troyennes de Sénèque en 1993
Yvonne, princesse de Bourgogne
de Gombrowicz en 1995
Aquarium
d'après Maison d'arrêt de Bond en 1997
Le Terrier
de Franz Kafka en 2000
L'appariteur
de Christophe Blangero en 2002
Sade Songs de Jean-Rémy Guédon en 2006
En attendant Godot, de Samuel Beckett, 2015

Scénographe : Vater Land de Wenzel mis en scène par Philippe Goyard en 1997
Combat de nègres et de chiens de Bernard-Marie Koltès mis en scène par Philippe Goyard en 1998.

Performances :
Paradis en 1998
Noyades
en 1999
Walk-Don't Walk
, L'immensité mobile du rien et Aphtes en 2000
Aegri Somnia
, Dédicace et Le Mur en 2002.

Avis du public : Jean Lambert-Wild

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire