François Rougier

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Carmen

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Bastille Paris | du 10 mars au 16 juillet 2017 | Durée : 3h20 avec 1 entracte
MUSIQUE & DANSE, Opéra, Tête d'affiche
RESERVER

À partir de 144,50 €

 

Anciennement à l’affiche

La Grande Duchesse

1
2
3
4
5
  • 4 avis
Athénée - Théâtre Louis Jouvet Paris | du 23 décembre 2014 au 10 janvier 2015
MUSIQUE & DANSE, Coups de coeur, Opérette

Spectacle terminé depuis le 10 janvier 2015

 

François Rougier

  • Formation

En parallèle de ses études à Sciences-po Grenoble, François Rougier a étudié le chant au Conservatoire de Grenoble dans la classe de Paul Guigue puis de Cécile Fournier. Il se perfectionne aujourd'hui auprès de la soprano Sophie Marin-Degor. En 2011, il est lauréat du 22e Concours international de chant de Clermont-Ferrand et finaliste du 18e Concours international d'opéra et de mélodie française des Symphonies d'automne de Mâcon.

  • Les débuts

Il fait ses débuts sur scène en 2006 dans le rôle de Platée dans le Jeu de la Grenouille imaginé par Mirella Giardelli d’après Platée de Rameau avec l’Atelier des Musiciens du Louvre – Grenoble. Avec la même équipe, il est Ferrando dans L'école des amants d'après Cosi fan tutte de Mozart et De l'amour de Stendhal. Depuis, il a participé à de nombreuses productions d'opéra endossant les rôles du Marin dans Didon et Enée (Théâtre musical de Besançon), de Damon dans Acis and Galatea (Festival de Choisy-le-Roi), de Cecco dans Il mondo della Luna (Cie Manque pas d'airs, Théâtre Mouffetard), de Lindoro dans L'Italienne à Alger (Festival Voix Mêlées 93), de Borsa dans Rigoletto (Théâtre musical de Besançon), de Louis XVI, Marat et un Député dans Allegorie forever opéra pour enfants de Marie-Hélène Fournier (Festival d'Ambronay), du Conseiller Sobor et de Pierre dans L'expérience, opéra de chambre de Denis Chevallier (Beaumarchais -SACD).

  • L'Affection pour Offenbach

Depuis 2007, il se frotte régulièrement aux musiques d'Offenbach et Delibes au sein de la Compagnie les Brigands. Ainsi, a-t-on pu l'entendre en Carmagnola et en Falsacappa dans Les Brigands et en Pigeonneau dans Une demoiselle en loterie d'Offenbach, en Pitois dans La Cour du roi Pétaud et en Mme Vertuchou dans Deux vieilles gardes de Delibes. Il a aussi joué les rôles de Romboïdal dans l'Ile de Tulipatan (Opéras de Rouen et de Saint-Etienne) et d'Aristée / Pluton dans Orphée aux enfers (Théâtre d'Agen).

Au concert, il collabore avec La Chapelle rhénane, l'Ensemble baroque de Toulouse, l'Ensemble Matheus... On a pu l’entendre notamment dans les Vêpres à la vierge de Monteverdi, les Passions, l'Oratorio de Noël, la Messe brève en sol mineur et plusieurs cantates de Bach, le Messie de Haendel, La Création de Haydn, le Requiem de Mozart, la 9e symphonie de Beethoven, la Petite messe solennelle de Rossini, Les sept paroles du Christ en croix de César Franck, la Cantate Saint Nicolas de Britten...

En 2012-13, il donne un récital Massenet au Festival de la Chaise-Dieu avec Natacha Figaro et le pianiste Jeff Cohen, il est Ramasse-ta-tête dans Croquefer et Romboïdal dans l'Ile de Tulipatan avec la Cie les Brigands. Puis, il intègre la première Académie de l'Opéra comique, ce qui l'amène à participer à de nombreux récitals et à jouer les rôles du Patron et du Maire dans Ciboulette de Reynaldo Hahn et du Prince Charmant dans Cendrillon de Pauline Viardot.

Avis du public : François Rougier

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire