Enrique Mazzola

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Ravel - Boléro jusqu'à 16% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Royal de Versailles Versailles | le 10 mars 2017 | Durée : 1h30 entracte inclus
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique classique
RESERVER

À partir de 64 € au lieu de 76,50 €

Une farce de Rossini : Il Signor Bruschino jusqu'à 15% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | le 16 juin 2017 | Durée : 1h20
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique classique, Opéra
RESERVER

À partir de 61 € au lieu de 71,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Orchestre national d’Île-de-France - Ombres et lumière

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra de Massy Massy Cedex | le 20 novembre 2016 | Durée : 1h30
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique classique

Spectacle terminé depuis le 20 novembre 2016

 

Photos & vidéos

Enrique Mazzola

Enrique Mazzola compte parmi les chefs d'orchestre de renommée internationale les plus novateurs et dynamiques de sa génération. Tout en étant très impliqué dans le répertoire contemporain, il est aussi intéressé par le répertoire baroque et spécialisé dans les répertoires classique et romantique.

Né en Espagne dans une famille de musiciens, il commence très jeune l'apprentissage du violon et du piano avant d'étudier la direction d'orchestre au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan.

Chef d’orchestre et d'opéra, Enrique Mazzola collabore régulièrement avec de grands orchestres parmi lesquels l’Orchestre national de France, l’Orchestre Philharmonique de Tokyo, l’Orchestre de Paris, l'Orchestre national de Russie, l’Orchestra dell'Accademia Nazionale di Santa Cecilia, l'Orchestre National de la RAI...

Depuis 1997, il est régulièrement invité par les principaux festivals européens : Aix-en- Provence, München Opernfestspiele, Radio France et Montpellier, Rossini Opera Festival, Biennale de Venise, Wexford Opera Festival, Wiesbaden Maifestspiele, Festival de Grenade et de Buxton. En interprète accompli du répertoire contemporain, Enrique Mazzola a dirigé les créations mondiales de Il processo de Alberto Colla à La Scala en 2001, de Medusa d'Arnaldo De Felice au Bayerische Staatsoper, d'Isabella d'Azio Corghi au Festival Rossini de Pesaro.

Depuis 2001, il a été invité par les principales maisons d’opéra d’Europe : Falstaff au Théâtre des Champs-Élysées, Le Barbier de Séville à La Scala et au Bayerische Staatsoper, Una Cosa rara, Hyperion et Le Comte Ory au Staatstheater de Stuttgart, La Favorita à l’Opéra de Montpellier, Il re pastore à La Monnaie, La Finta giardiniera au Teatro de Maggio Musicale de Florence et Lucia di Lammermoor à Monte-Carlo.

De 1999 à 2003, Enrique Mazzola a été directeur musical et artistique du Cantiere Internazionale d'Arte de Montepulciano. Il est également le chef invité du NDR de Hanovre, de l’Orchestre National Symphonique Russe, de l’Orchestre de Grenade et de l’Orchestre National d’Île de France.

En 2012/13, Enrique Mazzola a dirigé pour la première fois le London Philharmonic, le Royal Scottish National Orchestra, la Philharmonie de Nuremberg et a retrouvé l’Orchestre symphonique de la Radio suédoise, les philharmonies d’Oslo et Bruxelles ainsi que le New Japan Philharmonic. Côté opéra, il a dirigé Le Barbier de Séville et Le Vaisseau fantôme au Deutsche Oper de Berlin, une nouvelle production de La Sonnambula au Théâtre du Bolchoï à Moscou et Don Pasquale au Festival de Glyndebourne.

Enrique Mazzola a été récemment l’invité de l’Orchestra of the Age of Enlightenment, du New Japan philharmonic, de l’Orchestre symphonique de Taipei, et a dirigé L’Italiana in Algeri au Teatro del Maggio Musicale Fiorentino, L’Elisir d’amore à l’Opéra de Nice, Don Giovanni au Théâtre National de Tokyo, Macbeth à l'Opéra du Rhin, Don Pasquale au Théâtre des Champs-Élysées avec l’Orchestre national de France, Il Barbiere di Siviglia et Falstaff à l’Opéra de Berlin, Don Pasquale à la Scala de Milan, La Cenerentola et L’Elisir d'amore au Festival de Glyndebourne.

Enrique Mazzola a été invité par les principaux festivals européens : Festival d’Aix-en-Provence (nouvelle production de Falstaff), München Opernfestspiele, Festival de Radio-France et Montpellier, Rossini Opera Festival, Biennale de Venise, Wexford Opera Festival, Festival de Grenade, Festival de Buxton.

En septembre 2012, le chef d'orchestre italien Enrique Mazzola est nommé directeur musical et chef principal de l’Orchestre national d’Île-de-France.

Au cours de la saison 2013/2014, et à la tête de l’Orchestre national d’Île-de-France, Enrique Mazzola dirigera plusieurs concerts à la Salle Pleyel, La Scala di Seta de Rossini en version de concert au Théâtre des Champs-Élysées et un concert dans le cadre du Festival de Bucarest.

Par ailleurs, Enrique Mazzola fera ses débuts à la tête de la Philharmonie de Prague et du Northern Sinfonia, sera réinvité par le Scottish Chamber Orchestra et le New Japan Philharmonic, dirigera une nouvelle production de La Cenerentola à l’Opéra du Rhin ainsi qu’une nouvelle production de Tancredi au Théâtre des Champs-Élysées avec l’Orchestre philharmonique de Radio-France.

Les saisons suivantes, Enrique Mazzola fera ses débuts à l’Opéra de Zürich et retrouvera, entre autres, le Deutsche Oper de Berlin et le Festival de Glyndebourne.

Avis du public : Enrique Mazzola

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire