Emmanuel Noblet

1
2
3
4
5



+ d’infos

Actuellement à l’affiche : Emmanuel Noblet

Réparer les vivants

1
2
3
4
5
  • 5 avis
Théâtre du Rond-Point Paris | du 07 septembre au 09 octobre 2016 | Durée : 1h20
CONTEMPORAIN, Coups de coeur

Spectacle complet

 

Prochainement à l’affiche

Réparer les vivants jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 5 avis
Théâtre Jean Arp Clamart | du 06 au 07 janvier 2017 | Durée : 1h20
CONTEMPORAIN, Coups de coeur
RESERVER

À partir de 26,50 € , 20 € pour les adhérents

Réparer les vivants jusqu'à 18% de réduction

1
2
3
4
5
  • 5 avis
Théâtre Suresnes - Jean Vilar Suresnes | du 19 au 23 avril 2017 | Durée : 1h20
CONTEMPORAIN, Coups de coeur
RESERVER

À partir de 25,50 € , 21 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Les garçons manqués - Et si vivre était sublime

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Européen Paris | le 10 juin 2015
CONTEMPORAIN, MUSIQUE & DANSE, Chanson française, Concert, Coups de coeur, Lecture, Tête d'affiche

Spectacle terminé depuis le 10 juin 2015

 

Emmanuel Noblet

Au théâtre il a joué Shakespeare, Racine, Corneille, Marivaux, Garcia-Lorca, Andreïev, Durif, Puig, Slavkine, Lagarce… Il travaille sous la direction de Silviu Purcarete, David Gauchard, Alain Bézu, Thierry Collet, Sophie Lecarpentier, Didier Long, Yann Dacosta, Catherine Hiegel… et dans des créations collectives. Récemment il jouait avec François Morel dans Le Bourgeois Gentilhomme de Molière mis en scène par Catherine Hiegel.

Talent Cannes ADAMI en 2004, il tourne dans de nombreux téléfilms dont L’Affaire Villemin (Raoul Peck), SCALP série de Canal + (Jean-Marc Brondolo), Un parfum de sang (Pierre Lacan), au cinéma dans La Conquête de Xavier Durringer, La fille de nulle part de Jean-Claude Brisseau (Léopard d’Or 2012) et avec Fanny Ardant dans la comédie Chic de Jérôme Cornuau (janvier 2015).

Il a été de nombreuses fois collaborateur artistique, assistant de metteurs en scènes (Xavier Durringer, Paul Golub) au théâtre et au cinéma, il a également coréalisé deux courts-métrages, participé à de nombreuses créations collectives et mis en scène cette saison Nicolas Rey et Mathieu Saïkali à la Maison de la Poésie dans Et vivre était sublime.

Avis du public : Emmanuel Noblet

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire