Domenico Scarlatti

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Alexandre Tharaud - Scarlatti / Schubert / Debussy / Ravel jusqu'à 15% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | le 08 juin 2017
MUSIQUE & DANSE, Concert, Coups de coeur, Musique classique, Récital, Tête d'affiche
RESERVER

À partir de 52 € au lieu de 61 €

 

Anciennement à l’affiche

Ratmansky, Balanchine, Robbins, Peck

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Opéra Garnier Paris | du 22 mars au 05 avril 2016 | Durée : 1h45
MUSIQUE & DANSE, Ballet

Spectacle terminé depuis le 05 avril 2016

 

Domenico Scarlatti

Né à Naples le 26 octobre 1685, mort à Madrid le 23 juillet 1757.

Il est le sixième enfant d'Antonia Anzalone et d'Alessandro Scarlatti (1660-1725) dont il reçoit sa formation musicale. Il a comme marraine la princesse de Colobrano, et le comte Maddaloni comme parain.

En 1701 il est compositeur et organiste à la chapelle royale de Naples.

En 1702 il fait un cour séjour avec son père à la cour de Toscane à Florence, puis il le rejoint à Rome. En 1703 il crée son premier opéra, l'Ottavia ristituita al trono et Il Giustino à la cour de Naples. En 1705 il se perfectionne à Venise auprès de F. Gasparini. Il fait la connaissance de Vivaldi, de Händel et de Thomas Roseingrave qui le soutiendra activement à Londres. Son père le recommande auprès du prince Ferdinand de Médicis à Florence.

De 1709 à 1714, il est maître de chapelle de la reine Maria Casimira de Pologne, à Rome. il compose des opéras pour le petit Théâtre du Palazzo Zuccari situé Piazza della Trinità de Monti. Les livrets sont de C. S. Capeci et les décors de l'architecte Filippo Juvarra (1678-1736). En 1711 il crée Tolomeo, en 1712, Tetide in Sciro. En 1713 il est assistant à Saint-Pierre. La même année il crée Ifigenia in Aulide et Ifigenia in Tauri en 1714, Amor d'un ombra. La même année, la reine quitte Rome. En 1714 il est maître de chapelle du Marques de Fontes ambassadeur du Portugal auprès du pape. De 1714 à 1719 il est maître de chapelle à Saint-Pierre. C'est peut-être à ce poste qu'il compose son Miserere et son Stabat Mater à dix voix.

En 1715, pour le Teatro Capranica, il est le premier à mettre le drame de Shakespeare en musique dans l'opéra Amleto et la même année compose la Dirindina, un intermezzo sur un livret de Girolamo Gigli. En 1718 il écrit l'opéra Berenice. Ce sont ses dernière œuvres lyriques.

En 1719 il est en Angleterre où l'on reprend Narciso. En 1720 il est à Lisbonne au service de JoãoV pour lequel il compose surtout de la musique sacrée. Il est professeur de musique du frère du roi, Don Antonio et de l'infante Maria Barbara de Braganza, future reine d'Espagne.

En 1724 il obtient un congé et se rend en Italie. Le 15 mai 1728 il se marie en Italie avec Maria Catalina Gentili. Ils ont 5 enfants.

En 1729 il se rend à Séville dans la suite de Maria Barbara qui épouse le prince Fernando d'Espagne à Badajoz. Séjourne à la cour de Séville puis en 1733 il est à Madrid avec la cour princière.

En 1738, il publie à Londres le recueil de 30 Essercizi per gravicembalo. Malgré les déplacements saisonniers de la cour, il habite un appartement à Madrid. Il reçoit de João V l'odre de Santiago des Chevaliers du Portugal. Maria Catalina meurt en 1739.

Vers 1740-1742 il épouse Anastasia Maxarti Ximenes. Ils ont 4 enfants.

En 1746, il nommé maître de musique des rois catholiques quand le prince Fernando accède au trône (Fernando VI). En 1754 il compose la Messe et en 1756 le Salve Regina. Il laisse plus de 550 pièces de clavecin. Ces dernières sont peu publiées de son vivant, pas du tout en Espagne ou en Italie. Les manuscrits sont très beaux et sont peut-être de la main de Carlo Farinelli, le célèbre chanteur. Les manuscrits ne sont pas datés, aucun n'est autographe. Beaucoup d'oeuvres lui ont été attribuées à tort.

Source : musicologie.org

Avis du public : Domenico Scarlatti

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire