Actuellement à l’affiche : Didier Bailly

La cantatrice chauve jusqu'à 18% de réduction

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Huchette Paris | du 16 février 1957 au 31 décembre 2016 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN, Coups de coeur
RESERVER

À partir de 28,50 € , 23,50 € pour les adhérents

La Cantatrice chauve + La Leçon jusqu'à 16% de réduction

1
2
3
4
5
  • 3 avis
Huchette Paris | du 01 octobre 2015 au 30 décembre 2016 | Durée : 2 heures
CONTEMPORAIN, Coups de coeur
RESERVER

À partir de 41 € , 34,50 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

La poupée sanglante

1
2
3
4
5
  • 6 avis
Huchette Paris | du 17 juin au 03 septembre 2016 | Durée : 1h30
MUSIQUE & DANSE, A ne pas manquer, Comédie musicale, Coups de coeur, Familial, Policier

Spectacle terminé depuis le 03 septembre 2016

 

Didier Bailly

  • Formation

Didier Bailly étudie l’art dramatique au Cours Simon et au Studio 34.

  • Comédien et chanteur

L’Asile (1980)
Monsieur Francis Blanche, m.e.s. J-P Bonnarme (1981)
L’Opéra de Quat’sous (1983)
La Cantatrice chauve de Eugène Ionesco, m.e.s. Nicolas Bataille (1985-...)
Offenbach, tu connais ?, m.e.s. Nicolas Bataille (1985-99 ; nomination aux Molières 89 et 95 pour le meilleur spectacle musical)
Demandez la chanson du film (1993)
Colette Music-Hall (1995)
La Tragédie d’Othello de William Shakespeare, m.e.s. Claude Darvy (1999)
Lorenzaccio d’Alfred de Musset, m.e.s. Delphine Lequenne
Perroquin de Tim Rescala, m.e.s. Tania da Silva et Armand Eloi
Vian v’là Boris, m.e.s. Michel Abecassis

  • Pianiste et compositeur

Il écrit de la musique de scène pour la compagnie La Grande Ourse : Les Autres (1986), Honoré par un petit monument (1988), Légères en août (1989), Trilogie de Wesker (1994-95)

Pour la compagnie Le Cubitus : Renard (1994) ainsi que Courteline sans dessus-dessous (Bouffes-Parisiens 1989), Demain pour mémoire (Théâtre du Rond-Point 1991) et Promenades de Carmontelle (Théâtre du Renard 1996).

Il est également l’auteur de la musique du feuilleton L’Ancre de miséricorde (1990) pour France Culture.

  • Il met en scène et en musique

Prospectus ou 49 minutes 5 secondes avec Robert Desnos en 1980
Pas un mot au Barbu de Jean Tardieu en 1981
Rue Richer
(Théâtre de la Madeleine - 1986)
Une Etoile (ECM - 1995)
La guinguette a rouvert ses volets (2004) -3 Nominations à la soirée des Molières 2005 (Spectacle Inattendu, Musique de scène et Prix de la SPEDIDAM)

Avis du public : Didier Bailly

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire