Prochainement à l’affiche

Les Epoux

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de l'Agora - Evry Evry Cedex | du 26 au 27 janvier 2017 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN, Biopic, Pièce historique
RESERVER

À partir de 12 €

Mon fric jusqu'à 37% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Sartrouville Sartrouville | du 22 au 24 mars 2017 | Durée : 1h20
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 11 €

 

Anciennement à l’affiche

J'ai trop peur

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Jean Arp Clamart | le 04 novembre 2016
JEUNE PUBLIC, Familial, Primaire

Spectacle terminé depuis le 04 novembre 2016

 

David Lescot

  • Auteur, metteur en scène et musicien

Né en 1971. Auteur, metteur en scène et musicien. Il monte sa première pièce, Les Conspirateurs, sorte de « comédie musicale noire », en 1999, à Paris, au Théâtre International de Langue Française (TILF, Parc de la Villette). Il collabore, d’abord en tant que musicien, puis pour le théâtre, avec le compositeur et pianiste Charles Valade qui signe la musique des Conspirateurs puis de son deuxième spectacle L’Association (créé en octobre 2002 au Théâtre de l’Aquarium, Cartoucherie de Vincennes).

Il écrit et met en scène L’Amélioration, interprétée par Scali Delpeyrat (septembre-octobre 2004, Paris, Théâtre du Rond-Point, puis tournée en France : Reims, Chartres, Colmar). Ses pièces Mariage, L’Association, L’Amélioration et L’Instrument à pression sont publiées aux Editions Actes Sud - Papiers.

Il écrit en 2003 Un Homme en faillite qu’il mettra en scène en 2007 à la Comédie de Reims et au Théâtre de la Ville à Paris, après une création à Wilhemshaven (Allemagne). Mariage et Un Homme en faillite sont traduites en différentes langues (anglais, allemand, portugais, roumain, hongrois). Il rencontre en 2000 la metteur en scène Anne Torrès, pour laquelle il signe et interprète (trompette solo) la musique du Prince de Machiavel (Nanterre - Amandiers, 2001). Il met aussi en musique un poème d’Aragon pour son spectacle Le Fou d’Elsa (Théâtre de la Colline, janvier 2005). C’est encore pour Anne Torrès qu’il termine l’écriture de sa troisième pièce Mariage, créée en janvier 2003 à la MC 93 de Bobigny avec Anne Alvaro et Sid Ahmed Agoumi.

David Lescot participe aux éditions 2002, 2003 et 2005 du festival de la Mousson d’été avec L’Instrument à pression (réalisé en public pour France Culture par Claude Guerre), Il dirige la mise en espace de L’Après-Guerre - texte pour lequel il obtient l’Aide à la Commande du Ministère de la Culture - à l’Atelier du Rhin de Colmar en avril 2004 et la lecture au Studio de la Comédie Française en février 2005. L’Instrument à pression sera lu et mis en musique en 2006 au Marathon des mots à Toulouse puis mis en scène en 2006-2007 par Véronique Bellegarde avec Jacques Bonnafé et le trompettiste Médéric Collignon.

Il participe à la Müller Factory, aux Subsistance à Lyon en mai 2002, manifestation à l’occasion de laquelle il écrit Tragique troupier (Editions Entre deux). Il est invité par plusieurs festivals consacrés aux écritures d’aujourd’hui (« Temps de parole » à la Comédie de Valence en 2003, « Court Toujours » à Poitiers en février 2004, « Chambre ouverte » à la Comédie de Reims en 2002, 2003 et 2004). Il écrit plusieurs pièces mises en onde pour France Culture par Michel Sidoroff ou Claude Guerre et travaille également en tant qu’écrivain ou dramaturge sous la direction d’autres metteurs en scène (Eleonora Rossi pour Meeting, François Marthouret et Julie Brochen pour Père de Strindberg, Gilles Cohen pour qui il écrit Théâtre à la Campagne).Son écriture comme son travail scénique cherchent à mêler au théâtre des moyens et des formes non dramatiques, en particulier la musique : à l’invitation d’Hubert Colas il présente à Marseille (Montévidéo) en 2003 une performance à la fois écrite et improvisée, Quelques dommages physiques, avec le comédien Scali Delpeyrat et le trompettiste Médéric Collignon.

Il dirige de nombreux stages et ateliers d’écriture, notamment avec l’ERAC (Ecole d’acteurs de Cannes) en 2003 et 2004 à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon. Il comet en scène en 2006 Troïlus et Cressida de Shakespeare avec Anne Alvaro et les élèves comédiens du groupe 15.

En 2007, il crée Un homme en faillite à la Comédie de Reims et au Théâtre de la Ville, et obtient le Prix de la meilleure création en langue française du Syndicat national de la critique.

Depuis 1999, il enseigne les Etudes Théâtrales à l’Université Paris X-Nanterre et est l’auteur d’un essai, Dramaturgies de la Guerre (Belfort, Circé, 2001, Prix Jamati 2002 d’Esthétique théâtrale).

En 2008, il met en scène Commission centrale de l'Enfance.

Il a récemment mis en scène The Rake’s Progress d’Igor Stravinski à l’Opéra de Lille (2011), Le Système de Ponzi (2012) et Les Jeunes (2012) au Théâtre des Abbesses. Il est aussi invité au Festival d’Avignon dans le cadre des Sujets à vif pour créer Trentetrois tours avec le danseur DeLaVallet Bidiefono. En 2013, il met en scène Tout va bien en Amérique et Il Mondo della Luna de Franz Joseph Haydn et Carlo Goldoni.

En 2014, il crée et met en scène Ceux qui restent.

2014 Alter Egaux de Cécile Falcon, Philippe Honoré, Michèle Guigon, René Fix, David Lescot, Carine Lacroix, m.e.s. Xavier Maurel, Matthieu Penchinat, Laurence Février, Gerold Schumann, Sylvie Ollivier, Marie Montegani

2015 KaRioKa, de Remy Kolpa Kopoul, m.e.s par Lukas Hemleb

  • Éléments bibliographiques

Les conspirateurs, mise en scène de l'auteur, 1999
L’Association, Editions Actes Sud, 2002, mise en scène de l'auteur, 2002
Mariage, Editions Actes Sud, 2002, mise en scène Anne Torrès, 2002
L’Amélioration suivie de L’Instrument à pression, Actes Sud Papiers, 2004
L’Après-Guerre
Tragique troupier, Editions Entre deux m
Un Homme en faillite
Dramaturgies de la guerre - Essai , Editions Circé - Collection Penser le Théâtre, 2001

  • Récompenses

Molière 2009 de la Révélation théâtrale pour Commission centrale de l'Enfance.

Avis du public : David Lescot

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire