Actuellement à l’affiche : Damien Coden

Tout Molière... ou presque !

1
2
3
4
5
  • 0 avis
L'Alhambra Paris | du 08 octobre 2016 au 15 avril 2017
JEUNE PUBLIC, Ados, Familial, Primaire
RESERVER

À partir de 16,50 €

 

Prochainement à l’affiche

Le mariage de Figaro ou la folle journée

1
2
3
4
5
  • 15 avis
Théâtre le Ranelagh Paris | le 25 mars 2017 | Durée : 1h30
CLASSIQUE, Coups de coeur
RESERVER

À partir de 26 €

Tout Molière... ou presque !

1
2
3
4
5
  • 0 avis
L'Alhambra Paris | du 07 octobre au 31 décembre 2017
JEUNE PUBLIC, Ados, Familial, Primaire

Places en vente prochainement

 

Anciennement à l’affiche

Le Chat Botté

1
2
3
4
5
  • 6 avis
L'Alhambra Paris | du 08 octobre 2016 au 18 février 2017 | Durée : 55 minutes
JEUNE PUBLIC, Conte, Coups de coeur, Maternelle, Primaire

Spectacle terminé depuis le 18 février 2017

 

Damien Coden

Il découvre le théâtre à 22 ans et suit une formation classique au CNR de Versailles.

Il est amené à travailler très vite au théâtre Montansier, sous la direction de Francis Perrin, dans les Fourberies de Scapin (de Molière), puis auprès de Jean-Daniel Laval qui le dirigera dans une quinzaine de pièces, dont Le Vol d’Icare (de R. Queneau), En pleine mer (de Mrozek), La Puce à l’Oreille (de Feydeau), Maître Puntila et son valet Mati (de Brecht), ainsi qu’une dizaine de pièces de Molière.

Puis il rencontre Denis LLorca qui le dirige dans Le Singe égal du ciel (de D.LLorca) et Peines d’amour perdues (de Shakespeare) et joue dans La Locandiera, sous la direction de Vincent Caire. Il joue le Fou dans Mort accidentelle d’un anarchiste de Dario Fo, m.e.s. Karine Tabet.

Parallèlement, il met en scène et interprète En attendant Godot (de Beckett), Une aspirine pour deux (de Woody Allen) et Les vilains (d’André Gille), qu’il joue dans plusieurs théâtres d’île de France.

Avis du public : Damien Coden

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire