Christian Siméon

1
2
3
4
5



+ d’infos

Actuellement à l’affiche : Christian Siméon

Maris et femmes jusqu'à 27% de réduction

1
2
3
4
5
  • 32 avis
Théâtre de Paris - Salle Réjane Paris | du 04 octobre au 31 décembre 2016 | Durée : 1h30
COMEDIE & BOULEVARD, Comédie de moeurs, Coups de coeur, Sélection Comédie
RESERVER

À partir de 26,50 € au lieu de 36,50 €

 

Prochainement à l’affiche

Névrotik-hôtel

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Bouffes du Nord Paris | du 03 au 08 janvier 2017
MUSIQUE & DANSE, Sélection Musique, Théâtre musical
RESERVER

À partir de 33,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Brûlez-la !

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Théâtre du Rond-Point Paris | du 25 mai au 19 juin 2016 | Durée : 1h15
CONTEMPORAIN, Biopic, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 19 juin 2016

 

Christian Siméon

  • Sculpture

Elève du sculpteur Dino Quartana à l’ADAC et du professeur Jean-François Debord aux Beaux-Arts de Paris. Il enseigne la sculpture aux ateliers Terre et Feu à Paris, depuis 1996.

A partir de 1991, ses recherches de plasticien se portent essentiellement sur le corps, l’usure et la mémoire à travers le thème de l’Afrique et la faim. Depuis 1997, il travaille également sur le thème des mythes grecs et sur l’univers Pasolinien.

Ses travaux ont fait l’objet de plusieurs expositions : Maison de la Russie (Paris - 1994), Hôpital Maison Blanche (Neuilly sur Marne - 1995), Dix-Huit Théâtre (Paris - 1997), Galerie Z (Paris - 1998 et 1999), Salons de la Caisse d’Epargne de Haute Normandie (Fécamp - 1999), Galerie Artitude (Paris - 1999), Biennale de Malte (1999), L’étoile du Nord (ex Dix-Huit Théâtre - Paris - 1999), Galerie Atelier Art Actuel (Nogent sur Marne - 2000/2001).

  • Ecriture pour le théâtre

Parallèlement à son travail de sculpteur, il achève en 1992 une première pièce de théâtre intitulée Hécate. Cette pièce a reçu en 1996 le 2ème prix du concours Premières répliques organisé par la Scène Nationale d’Angoulême.

Sa deuxième pièce, Hyènes ou le monologue de Théodore-Frédéric Benoît a été créée à L’étoile du Nord en 1997, dans une mise en scène de Jean Macqueron, avec Michel Fau. Elle a été reprise avec succès au Festival d’Avignon Off 1998, à l’Espace Saint-Bénezet.

La priapée des écrevisses, monologue pour une comédienne, est une commande de Jean-Michel Ribes pour une lecture organisée en 1999 dans le cadre de Textes nus, manifestation organisée par la SACD au Festival d’Avignon. Elle a été dirigée par Jean-Michel Ribes et lue par Marilù Marini. Cette pièce sera créée en janvier 2002 au Théâtre La Pépinière Opéra, dans une mise en scène de Jean-Michel Ribes, avec Marilù Marini.

La reine écartelée, d’après Amy Robsart de Victor Hugo, est une commande de Jean Macqueron. Créée à L’étoile du nord en 1999, reprise en 2001 à L’étoile du nord, puis au Festival d’Avignon Off au Théâtre du Balcon.

Crouchinades est un court monologue pour une comédienne, commandée par les Editions Crater pour la réalisation d’un ouvrage collectif intitulé Confessions gastronomiques, publié en 2000. 

Les eaux lourdes a reçu une bourse de Beaumarchais. Cette pièce a fait l’objet d’une mise en espace dirigée par Didier Long au Studio Théâtre de la Comédie Française en juin 2001, dans le cadre de la Carte Blanche à la Fondation Beaumarchais.

L’Androcée, pièce pour quatre comédiens est créée en avril 2002 à L’étoile du Nord.

Tsantsa, pièce pour deux comédiens, était le titre initial du Landru joué en 2003 à l'Etoile du Nord ; la pièce sera reprise en juillet au festival Off d'Avignon au théâtre du Balcon, puis en Janvier 2004 reprise à l'Etoile du Nord. 

En octobre 2003 est créée Théorbe au Petit Théâtre de Paris, mise en scène Didier Long avec Alexandra Lamy. Le Cabaret des hommes perdus est créé par Création Jean-Luc Revol en 2006 au Théâtre du Rond-Point (projet prix de l’ADAMI 2003) et obtient les Molières 2007 du Théâtre musical et de l'auteur.

Christian Siméon est auteur en résidence à L’Étoile du Nord, lauréat des Bourses de création du Centre National du Livre, membre du comité de lecture du Théâtre du Rond-Point, et prix Nouveau Talent Théâtral de la SACD 2004.

Avis du public : Christian Siméon

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire